Pourquoi prévoir ses obsèques de son vivant ? Yves Alphé vous répond

Prévoir ses obsèques de son vivant avec Caritas Obsèques

Anticiper ses funérailles, cette idée peut sembler incongrue pour de nombreux Français et pourtant, en y réfléchissant, organiser ses obsèques de son vivant ne paraît pas si inouï. Comme tout grand projet, leur organisation nécessite en effet une bonne préparation. Il faudra par exemple commencer par la constitution d’un capital parce qu’elles sont coûteuses. On pourra ensuite penser aux différents points « logistiques » pour que l’évènement se déroule selon les désirs du défunt. Comment procéder alors pour prévoir ses obsèques de son vivant ? Yves Alphé de Caritas Obsèques vous explique tout.

Pensez à l’assurance obsèques pour plus de tranquillité

Yves Alphé
Yves Alphé : prévoir ses obsèques de son vivant

3 000 euros, c’est le montant qu’il faut débourser au moins pour l’organisation de funérailles dignes en France. Les proches d’un défunt ne disposent pourtant pas toujours de cette somme pour organiser ses obsèques. Il n’est ainsi pas rare qu’ils contractent un crédit pour accomplir leurs derniers devoirs. Il est alors judicieux de se constituer un capital de son vivant pour prévenir cet endettement. On pourra par exemple souscrire à un contrat d’assurance obsèques chez un assureur ou un contrat obsèques auprès d’une entreprise de pompes funèbres.

La somme épargnée sera remise aux bénéficiaires le jour venu. Ces derniers peuvent être les enfants ou les proches du disparu, mais il est aussi possible que ce dernier désigne une agence funéraire comme bénéficiaire de son capital. Celle-ci organisera alors ses obsèques conformément à ses désirs.

Organisez une cérémonie à votre image

Chaque personne peut avoir ses préférences sur la cérémonie qui sera organisée pour ses funérailles. Il lui sera possible de les noter consciencieusement et de les adresser à ses proches pour qu’ils les suivent à la lettre. Voici les points sur lesquels on peut réfléchir à l’avance pour que ses obsèques se déroulent conformément à ses souhaits.

Les conseils d’Yves Alphé Orléans

Yves Alphé
Yves Alphé : prévoir ses obsèques de son vivant
  • L’inhumation ou la crémation : il s’agit de l’un des choix incontournables qui s’imposent lorsque l’on prévoit ses obsèques. Ceux qui souhaitent être inhumés désigneront l’endroit où ils souhaitent reposer ainsi que l’épitaphe à inscrire sur leur stèle funéraire. Les personnes qui optent pour la crémation choisiront leur crématorium en fonction de son tarif ainsi que de sa proximité. L’agence d’Yves Alphé est par exemple tout indiquée si le domicile du défunt se trouve à Orléans.
  • La rédaction du faire-part : il est fréquent que les personnes qui prévoient leurs obsèques de leur vivant créent elles-mêmes leur faire-part : elles réalisent leur mise en page et choisissent les motifs qui orneront le document.
  • L’éloge funèbre : il est d’usage que les proches prennent la parole pour célébrer la mémoire d’un défunt. De son vivant, celui-ci peut dicter un petit message audio pour réconforter sa famille pendant ces moments éprouvants. D’autres personnes pensent même à faire un montage vidéo des moments qui ont le plus marqué leur vie pour montrer une dernière fois à leurs proches combien ils comptaient pour elles.
  • Les fleurs, le cercueil, la tenue du défunt, le cortège funéraire : ce sont autant de détails sur lesquels on peut penser pour des funérailles sur mesure qui correspondent intégralement aux volontés du défunt.

Pour conclure, prévenir ses obsèques de son vivant est une marque d’amour envers ses enfants et ses proches tout en s’assurant de belles funérailles. Les personnes qui habitent Orléans ont le privilège de bénéficier des services haut de gamme et personnalisés de Caritas Obsèques. Cette entreprise fondée par Yves Alphé leur propose également un contrat de prévoyance obsèques pour que cet événement se déroule sans fausse note.

Galerie d’images d’Yves Alphé