Comment choisir son aspirateur balai ?

L’aspirateur balai fait gagner du temps et contribue largement à faire régner la propreté à la maison. Compte tenu du nombre de marques, de références et de modèles, il devient difficile de choisir le bon. Ce qu’il faut, c’est décider en fonction de la puissance et l’autonomie de la batterie, et bien sûr les accessoires d’entretien livré avec l’appareil.

L’importance de la puissance d’aspiration

La puissance d’un appareil est exprimée en Watt. Souvent, cette information est éludée par les fabricants, bien qu’il s’agisse d’un critère déterminant pour le choix de l’aspirateur-balai. A défaut de pouvoir connaître la puissance, on se penche donc sur la tension de la batterie. Cet indicateur oscille entre 12 et 24 Volt. Par conséquent, plus la tension est élevée, plus l’appareil est puissant, et de ce fait, efficace. On peut également voir la présence ou non d’un variateur de puissance. Ce dispositif permet effectivement à l’appareil de s’adapter à tous types de surface que l’on désire nettoyer par aspiration. Ainsi, on pourra jouer davantage sur l’autonomie de l’appareil en réglant la puissance de manière plus appropriée. Dans le cas où la batterie est presque à plat, on ajuste alors la puissance au niveau le plus faible, pour effectuer un léger dépoussiérage.

L’autonomie de l’aspirateur-balai

De plus en plus d’électroménagers adoptent aujourd’hui le style sans fil ; l’aspirateur n’a pas échappé à cette règle, d’où l’apparition de plusieurs modèles autonomes. C’est le cas de l’aspirateur balai Proscenic. En général, un appareil filaire de cette catégorie peut être employé durant environ 50 minutes. Cette autonomie est écourtée à 20 minutes si l’appareil est utilisé à la puissance maximale. Or, il faudra attendre 3 heures pour que la batterie soit totalement rechargée. Idéalement, on opte pour des modèles que l’on peut également brancher sur le secteur durant le travail. De ce fait, il est conseillé d’acheter un aspirateur-balai avec branchement au secteur.

Quant à ce qui est du choix en fonction de la batterie, on privilégiera les modèles avec batteries Li-Ion. Bien entendu, ils coûtent un peu plus cher que les autres. En revanche, ils ont l’avantage d’avoir une meilleure autonomie, et se rechargent plus rapidement que les concurrents.

La phase d’entretien comme critère de choix

Tous les appareils utilisés quotidiennement ou presque méritent d’être bien entretenus si l’on souhaite en profiter un bon moment. Les aspirateurs balais sans fils pour leur part n’embarquent pas de sac. Cela peut influer directement sur leur prix, mais également sur la fréquence de nettoyage. En effet, il va falloir nettoyer plus régulièrement qu’avec un aspirateur avec sac. Ils sont équipés d’un petit bac d’environ 1,5 litre de capacité maximale. On doit vider celui-ci aussitôt après le nettoyage pour ne pas qu’il s’encrasse. Le filtre sera également à laver et remplacer pour que l’appareil reste performant. Les fabricants veillent à fournir ces éléments d’entretien.

Un aspirateur livré avec accessoires

 Sachant qu’une maison ou un appartement présente différentes surfaces, il vaut mieux investir dans un aspirateur avec divers accessoires de balayage. Ce critère est souvent bâclé, et combien on le regrette au moment d’en avoir réellement besoin. A cet effet, on achète un aspirateur avec une électrobrosse pour décoller plus facilement les saletés incrustées sur la moquette. Les suceurs longs sont également avantageux pour atteindre les recoins difficiles d’accès avec un embout large.

 

Quels sont les services d’aide à domicile pour les personnes âgée ?

Avec l’âge, on perd la mobilité. Malgré le nombre important de structures d’accueil, il est toujours difficile de trouver une place libre. De plus, les résultats de nombreuses études démontrent que les personnes âgées préfèrent rester chez eux, pour des raisons sentimentales, mais aussi pour maintenir leurs repères. L’État encourage donc les familles à s’occuper de leurs parents en mettant en place plusieurs systèmes d’aides et d’allocations.

Des subventions adaptées à chaque cas

Le montant et la nature de l’aide aux personnes âgées sont calculés en fonction du degré de mobilité et de la situation financière de chaque personne. On compte près de neuf types d’aides accordés par l’État. D’autres associations se relayent également pour assurer une condition de vie acceptable aux personnes du troisième âge.
Lorsque le handicap est jugé léger, les subventions sont orientées vers la téléassistance virtuelle. Le recrutement de personnel de maison ou de santé à temps partiel est également partiellement financé par les autorités.
Lorsque la personne présente beaucoup de difficulté à effectuer les gestes simples aux quotidiens, elle peut bénéficier de plusieurs types d’allocations. Lorsque ses revenues sont faibles, les collectivités peuvent prendre en charge la totalité des frais liée à son état physique.
Puisque généralement le logement n’est plus adapté à la situation de la personne en âge avancé, des subventions sous forme de réductions fiscales lui sont accordées pour qu’elle puisse entamer les travaux sereinement.

Les principales structures d’aides

Parmi les subventions les plus sollicitées, on retrouve les aides au logement. Elles s’adressent aux locataires et couvrent une partie du loyer. Viennent ensuite les aides à l’adaptation au logement. Bénéficier de ses types de financement est une aubaine pour bien vieillir dans un cadre aux normes.
Les aides ménagères et les aides fiscales pour l’aide à domicile sont également très plébiscités par les personnes vulnérables. En effet, la perte d’autonomie engendre des difficultés à s’occuper de soi et de sa maison. C’est la raison pour laquelle les autorités priorisent le recrutement d’ assistante de vie.
La mobilité réduite entraîne une augmentation exponentielle des dépenses. L’Allocation Personnalisée d’Autonomie, la Prestation de Compensation du Handicap et les aides des caisses retraites sont des solutions qui donnent accès à une vie descente.

Les critères à considérer et démarches

Pour profiter de ses différents types d’aides, il faut être âgé d’au moins 65 ans et souffrir d’une perte d’autonomie. Certaines subventions sont accordées aux retraités de 60 ans, lorsque leur handicap est constaté et validé par les professionnels de la santé. La deuxième condition est l’insuffisance de ressources. En général, les personnes qui bénéficient de ces allocations perçoivent moins de 900 euros par mois. Le montant est calculé en fonction de ses revenus et du degré de mobilité. Toutefois, ils sont plafonnés.
Les démarches sont relativement simples. Il suffit d’adresser une demande avec les pièces justificatives au Centre Communal d’Action Sociale ou directement à la mairie.
L’ aide aux personnes âgées est directement versée auprès des prestataires de services et à l’assistante de vie qui s’occupe d’elles

 

Y a-t-il des règlementations à suivre dans la confection d’un cercueil ?

Il existe différents types et modèles de cercueil, que ce soit pour une exhumation ou une inhumation. Les cercueils se différencient selon leurs matériaux, leurs formes et leurs ornements. Toutefois, des réglementations et des normes sont à suivre obligatoirement dans leur confection, notamment leur épaisseur. Pour une crémation, elle doit être au minimum de 18 mm et de 22 mm pour l’inhumation. Le cercueil doit également être construit avec un matériel biodégradable et hygrométrique. Il doit comporter la plaque d’identité de la personne défunte.

Continuer la lecture de « Y a-t-il des règlementations à suivre dans la confection d’un cercueil ? »

Construire une maison dans les arbres, quelques conseils

Qui n’a pas rêvé enfant d’avoir une maison dans les arbres ? Il existe aujourd’hui un véritable engouement pour ce type d’habitat. Pour construire une maison dans les arbres, les mêmes règles qu’une construction de maison au sol s’appliquent… Attention, il peut être nécessaire d’obtenir une autorisation préalable ou un permis de construire. Faites recours à une entreprise de rénovation Sète.

Comment construire une maison dans les arbres ?

La première question à vous poser concerne l’emplacement. Soit vous avez la chance de posséder un grand jardin avec des arbres ou une forêt, soit il vous faudra faire l’acquisition d’un terrain arboré. Continuer la lecture de « Construire une maison dans les arbres, quelques conseils »