Le métier de plombier

Lavabo bouché, mitigeur qui fuit, chauffe-eau en arrêt… Autant de problèmes qui nécessitent de faire appel à l’aide d’un plombier, à tout instant. Responsable de l’aménagement ou de la restauration des canaux d’eau et de gaz, le plombier-chauffagiste accomplit aussi la mise en place et le dépannage de matériels sanitaires et prend en main les aménagements de chauffage. Pour mieux comprendre l’envergure de ce métier à la fois complexe et fascinant, il est primordial de connaître tout ce qui le concerne. A savoir les obligations d’un plombier, les compétences et qualités exigées, les conditions de travail dans le domaine de la plomberie… Bref, tous les petits détails qui peuvent aider à éclaircir le métier de plombier. Ci-dessous, un tour complet de ce travail pluridisciplinaire.

Les aléas du métier de plombier

Le domaine de la plomberie est généralement assez complexe. Pour mieux l’appréhender il est nécessaire de connaître et de maîtriser les détails suivants.

Devoirs et implications du plombier

L’aménageur sanitaire, est une personne qualifié du bâtiment qui est expert dans la mise en place, la restauration, le branchement et le conditionnement des conduits d’eau et de gaz des aménagements sanitaires (mitigeurs, chauffe-eau, pompes….). Il se charge également des agencements de chauffage et de la zinguerie.

Déroulement exact

Dans le cas d’une nouvelle installation, il besogne à partir des schémas dessinés par l’architecte, pour mesurer et appliquer les réseaux de branchements, tout en veillant à ce que tout soit bien en accord avec les règles et les modèles de sécurité. Suite à l’étude de l’emplacement des appareils et le passage des branchements, le plombier se doit de marquer ce chemin tout au long des murs et des planchers. Pour ce faire, il fore les trous nécessaires à la mise en place des tuyaux puis accomplis la tuyauterie en sectionnant les tubes aux mesures demandées. Il les joints ensuite entre eux, ou les soude à un appareil.

Dès que l’aménagement est effectué, cet ouvrier passe au contrôle de la bonne marche du système. A cela, il vérifie son imperméabilité et son isolation. Si tout marche comme il le faut, il peut passer à la mise en place des dispositifs sanitaires (mitigeurs, évier lavabo, douche…) et des appareils de chauffage (radiateurs, chaudières, climatiseurs…). Ce n’est qu’après tous cela, qu’il réalise les branchements électriques, les ajustements et la mise en fonctionnement.

Par la suite, le plombier91 se doit de maintenir le conditionnement de l’ensemble de ces aménagements. De cette manière, s’il y a un souci, il effectue la révision et la restauration des machines ou aménagements en pannes.

Par ailleurs, le plombier a aussi un rôle instructif. Il doit être capable de documenter et de guider ses habitués sur les décisions les plus avantageuses pour leur aménagement sanitaire suivant leurs emplois et leurs emplacements. Il peut présenter des aménagements qui concordent parfaitement à l’esprit de développement durable. Ainsi, il effectue des aménagements solaires.

Prestations de services du plombier

Les domaines de compétences du plombier sont très diversifiés. Parmi eux, on trouve les démarches suivantes.

L’aménagement sanitaire

Celui-ci consiste à effectuer de nombreux types de labeurs tels que :

  • L’agencement des réseaux de conditionnement et de partage d’eau froide et chaude sanitaire, par le biais d’aménagement de préparateurs d’eau sanitaire (chauffe-eau ou filtration électrique, à micro-accumulation ou en amoncellement).
  • La mise en place et le branchement d’aménagements sanitaires comme les lavabos, WC, toilettes, éviers, baignoires…
  • Le branchement des dispositifs sanitaires au réseau du tout-à-l’égout.
  • L’application et le branchement de la robinetterie.
  • La maintenance et la restauration des dispositifs sanitaires existants : dépannage de robinet, débouchage de tuyauteries…
  • L’agencement de chauffage. Le plombier91 met en place, maintient et change toute structure de chauffage (chaudière de tous types, chauffe-eau gaz….).

L’aménagement et entretien du circuit de chauffage

En plus de mettre en place et d’entretenir le système de chauffage, le plombier doit aussi veiller à changer les éléments détériorés sur une chaudière. A cela, voici les étapes qui sont possibles de se présenter à lui :

  • La mise en place de climatisation. Dans ce cas précis, le climaticien peut faire office de plombier.
  • L’aménagement du conduit de gaz.
  • La zinguerie ou la maintenance et la restauration des conduits de captage et de déversement des eaux de pluie.

Les modalités quotidiennes du travail de plomberie

La plupart du temps, l’aménageur en thermique et sanitaire œuvre obligatoirement sous protection, dans des endroits enfermés et abrités. Il travaille quasi entièrement sur un chantier, où il participe en même temps que d’autres spécialistes que lui (électriciens, maçons, peintres…). Dès fois, il prend part dans des localités, en présence des habitués ou des propriétaires.

Le travail nécessite de faire des périples (mutations habituelles de chantier). L’emploi du temps est généralement assez uniforme, sauf dans les initiatives de réparation qui peuvent engendrer des excès.

Dans les cas de nouvelles installations sur de petits chantiers

Dans ces circonstances, il aura la possibilité d’être conduit à travailler en solitaire, en totale autonomie d’ouvrage. Il œuvrera la plupart du temps, sur les bases de recommandations verbales, escortées de schémas expliquant les emplacements des dispositifs et les mesures des canalisations.

Sur des chantiers de grande envergure

Dans ces cas-ci, le plombier91 est guidé par un chef d’équipe qui lui ordonne quotidiennement les besognes à effectuer, en plus des outils et matériaux indispensables.

Au moment propice, il peut collaborer à la mise en marche de l’aménagement. C’est quand il aura obtenu une certaine pratique que lui seront mandatés des ouvrages de maintenance, de réparation et de réhabilitation. Effectivement, dans ce cas, il aura le devoir d’appréhender la marche de l’ensemble du circuit qui lui a été confié (maîtrise des conduits d’arrêt, d’isolement, de vidange, de remise en marche…). Ce genre de cas nécessite, une étude et un bilan des actions à accomplir, ainsi que la considération des obligations existantes.

Les qualités et capacités que doit posséder un plombier

On ne naît pas plombier. Ce métier nécessite un savoir-faire particulier acquis par des formations, et un amour de la plomberie.

Caractères indispensables à un plombier

Pour pouvoir exercer le métier de plombier, il faut :

  • Affectionner le contact humain
  • Avoir une aisance d’adaptation
  • Posséder un esprit analytique
  • Respecter l’esprit d’équipe
  • Etre autonome
  • Avoir une organisation impeccable
  • Etre une personne (homme ou femme) de terrain
  • Aimer les expéditions habituelles
  • Etre de bon conseil
  • Adopter un caractère systématique
  • Etre rigoureux
  • Etre enclin à la prise de décision
  • Connaître entièrement les procédés du cheminement des fluides.

Les aptitudes exigées envers un plombier

Pour devenir plombier, on doit :

  • Savoir lire et comprendre parfaitement les schémas et notices techniques.
  • Pouvoir marquer les localités des dispositifs et le chemin des canalisations.
  • Savoir accomplir des soudures et des jointures.
  • Veiller sur l’imperméabilité des tuyauteries.
  • Modeler la canalisation.
  • Contrôler la bonne marche du système.
  • Savoir combiner son implication avec celle d’autres corps d’état.
  • Respecter les normes de sécurité et d’analogie.

Etre au moins détenteur du permis B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *