Construire une maison dans les arbres, quelques conseils

Qui n’a pas rêvé enfant d’avoir une maison dans les arbres ? Il existe aujourd’hui un véritable engouement pour ce type d’habitat. Pour construire une maison dans les arbres, les mêmes règles qu’une construction de maison au sol s’appliquent… Attention, il peut être nécessaire d’obtenir une autorisation préalable ou un permis de construire.

Comment construire une maison dans les arbres ?

La première question à vous poser concerne l’emplacement. Soit vous avez la chance de posséder un grand jardin avec des arbres ou une forêt, soit il vous faudra faire l’acquisition d’un terrain arboré.

Une fois cette étape franchie, la seconde question concerne le choix de l’arbre. Pour choisir le bon arbre deux éléments sont importants.

  • Il faut que l’arbre soit robuste et en bonne santé ;
  • Il faut que sa forme permette d’accueillir une construction.

Certains arbres trop fragiles ou trop cassants comme le noyer ou le peuplier sont à proscrire. Mais vous pouvez choisir entre le chêne, le hêtre, le frêne, le platane, l’érable, le mélèze, le tilleul, le marronnier, le châtaignier, le cèdre, l’épicéa, le sapin. Le choix de l’arbre et sa forme détermineront le type de cabane que vous obtiendrez.

Quelles sont les contraintes techniques ?

Selon vos habitudes de bricolage, vous allez foncer tête baissée dans la réalisation, ou vous allez poser sur papier toutes les étapes de votre projet. Dans un cas comme dans l’autre rappelez-vous qu’une planche seule n’est sans doute pas très lourde mais que plusieurs planches sur un même support finissent par faire un bon poids. N’alourdissez pas inutilement : les planches porteuses doivent être épaisses, les planches verticales peuvent être plus fines. Concernant la sécurité, les planches doivent être fixées aux branches les plus robustes. Pour un travail de professionnalisme, vous pouvez avoir recours à une entreprise de rénovation Sète

Il existe différentes manières de le faire :

  • Avec des vis et des clous. C’est peut-être la méthode la plus rapide mais pas la meilleure car elle crée des traumatismes pour l’arbre. De plus, avec le temps il y a un risque d’arrachement ;
  • Avec un gros tire-fond qui traverse les branches de part en part. Deux points de l’écorce de la branche sont atteints et la sécurité est maximum ;
  • Avec des colliers métalliques serrés autour des branches. Ces colliers servent d’appuis pour les fixations des planches sur l’arbre et aucune blessure n’est faite ni à l’arbre ni à l’écorce.

Ensuite c’est une question d’ingéniosité et d’imagination… N’hésitez pas à vous documenter. Et si vous souhaitez tenter l’expérience de vivre dans les arbres, mais que vous n’avez ni terrain arboré ni envie de vous transformer en bricoleur, pensez à la location !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *