Comment devenir un as de la prise de parole en public – spécial cadres

La prise de parole en public est un passage incontournable dans la carrière d’un cadre. Si certains sont à l’aise avec l’exercice, pour d’autres en revanche, la prise de parole en public s’avère être une véritable épreuve. Que ce soit dans le cadre d’une réunion ou d’une conférence, prendre la parole en public nécessite une véritable préparation. Pour cela, nous vous proposons les étapes à suivre pour devenir un as de la prise de parole en public.

Apprendre à gérer son stress

Mains moites, respiration difficile, voix qui tremble : pas de doute, vous êtes stressé ! Le stress est le principal obstacle à une prise de parole réussie. C’est également votre meilleur allié car il démontre une volonté de bien faire.

Pour minimiser ses effets et l’empêcher de gâcher votre présentation, vous pouvez effectuer des exercices de respiration. Avant votre présentation, prenez une grande inspiration, bloquez-là puis expirez longuement. Renouvelez l’exercice jusqu’à ce que votre respiration soit plus lente et que vous vous sentiez plus détendu.

Durant la présentation, vous pouvez vous focaliser sur les personnes souriantes de l’assistance, lorsque vous commencez à perdre contenance.

Si cela peut vous rassurer, vous pouvez également garder à votre disposition une petite fiche de notes qui sera votre bouée de sauvetage en cas d’oubli dû au stress.

Bien structurer son discours

Un discours mal structuré ou pas assez travaillé, a peu de chances d’être compris par votre auditoire.

Afin de préparer au mieux votre discours, il faut d’abord vous poser quelques questions. Quel est le message que je veux transmettre ? Dans quel but ? À qui vais-je m’adresser ? C’est seulement après avoir répondu à ces questions, que vous pourrez construire le plan de votre discours.

Concernant la structure même, privilégiez le développement d’une idée par phrase. Chaque idée doit être accompagnée d’exemples, d’anecdotes. Il faut rendre votre prise de parole la plus vivante possible.

Même si cela a un côté rassurant, n’apprenez pas par cœur votre discours. Cela manquerait de naturel et vous risqueriez d’être facilement déstabilisé en cas d’oubli. Vous pouvez néanmoins apprendre les grandes lignes et des mots clés qui vous serviront de fil conducteur.

Enfin, en vue d’être plus à l’aise le jour J, répétez votre discours plusieurs fois à voix haute.

Travailler la communication non-verbale et para-verbale

Si le verbal est important lors de la prise de parole, la communication non-verbale l’est encore plus.

Le non-verbal correspond à votre attitude : la posture, le sourire, l’expression, les gestes. Si vous maîtrisez la communication non verbale, vous avez déjà fait 50% du travail.

Le para-verbal, quant à lui, accompagne la prononciation de votre discours. Il correspond au débit employé, à votre intonation, aux silences.

Afin de renvoyer une image positive lors de votre prise de parole, n’oubliez pas de regarder l’ensemble de votre auditoire et de sourire. Concernant la gestuelle à adopter, privilégiez la position debout et évitez de vous déplacer lorsque vous parlez. Enfin, n’ayez pas peur des silences. Ils permettent de rendre votre discours plus intelligible et de mettre en avant vos idées principales.

Captiver l’attention de son auditoire et interagir avec lui

Si vous voulez capter l’attention de votre auditoire il faut dans un premier temps savoir à qui vous allez vous adresser : des supérieurs hiérarchiques ? Des collègues ? Cela vous permettra d’ajuster votre langage, votre gestuelle, ainsi que les anecdotes que vous pourrez, ou non, raconter.

Lors de votre prise de parole, il est fortement recommandé d’interagir avec le public pendant ou à la fin de votre présentation. Vous pouvez lui poser des questions afin qu’il se sente directement concerné par le discours. Cela lui permet également de rebondir sur certaines idées.

Conclusion

S’il apparaît essentiel pour les cadres de maîtriser l’art oratoire, celui-ci ne s’apprend qu’à force de pratique.

Si vous éprouvez de réelles difficultés, n’hésitez pas à vous rapprocher d’organismes qui proposent aux cadres des formations, afin d’améliorer la prise de parole en public.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *