Ce qu’il faut savoir sur l’élagage des arbres

L’élagage est une opération de taille réalisée sur des arbres adultes qui mérite quelques précautions pour être effectuée en toute sécurité et pour assurer la récupération de l’arbre. Dans cet article, vous allez tout savoir sur l’élagage des arbres.

Quand élaguer un arbre ?

L’élagage se pratique en sève descendante, c’est-à-dire lorsque l’arbre entre ou est déjà en repos végétatif. La chute des feuilles sur les espèces à feuilles caduques est un signe clair que le bon moment est venu. Sur les autres arbres, nous attendrons l’hiver, en dehors des périodes de fortes gelées, pour procéder à cette taille.

L’élagage est une opération à grande échelle qui ne se pratique pas chaque année ; limiter l’intervention à une fois tous les 5 ans sur les arbres âgés de 10 à 20 ans et tous les 10 ans sur les sujets plus âgés. Si vous avez besoin d’un service d’élagage d’arbre, cliquez ce lien https://www.duhamel-paysagiste.fr/service/elagage-arbre/.

Pourquoi élaguer un arbre ?

Il existe de nombreuses raisons pour élaguer un arbre : cela peut être pour réduire l’espace occupé par le feuillage pour des raisons esthétiques ou pratiques,mais aussi pour débarrasser l’arbre du bois mort ou des branches malades afin de le nettoyer. L’arbre sera alors moins buissonnant, ce qui empêche les nids de parasites d’y trouver refuge, ainsi aéré, il recevra plus de lumière et sera mieux ventilé.

Retirer une partie des branches aidera à aérer les branches et donnera un petit aspect jeune à un sujet fané. L’opération épaissira un feuillage devenu quelque peu clairsemé avec le temps, et l’enlèvement des branches les plus âgées cédera bientôt la place à de jeunes rameaux vigoureux.

Comment élaguer un arbre ?

Commencez par couper les branches mortes ou malades à la base. Ensuite, coupez les extrémités des branches principales d’un tiers, en veillant à ce que l’arbre conserve une silhouette uniforme correspondant à son mode de croissance naturel. La coupe doit être nette et régulière.

Retirez ensuite quelques branches supplémentaires le plus près possible de la branche principale pour permettre une meilleure pénétration de la lumière.

Terminez en éliminant les drageons et autres gourmands puis appliquez un mastic cicatrisant sur les plus grosses plaies pour éviter le développement d’éventuelles maladies.