Troubles de la personnalité dans le monde du travail

Le nombre de personnes touchées par des troubles de la personnalité en France a augmenté ces dernières décennies. Ce phénomène est observable au sein des entreprises, reflets de notre société. Les détails avec Emile Henneguelle, psychiatre.

Prise en charge des problèmes psychiques dans le cadre du travail

Les problèmes psychiques au travail
Les problèmes psychiques au travail

Une personne sur 5 est touchée chaque année par une maladie mentale sous une de ses formes, ce qui représente un phénomène de société important. “Cette explosion des troubles psychiques dans les sociétés modernes, et particulièrement dans les pays les plus industrialisés, illustre le caractère universel du problème de la maladie mentale.” indique Emile Henneguelle.

Il en est de même dans le monde du travail. Tous les actifs sont potentiellement concernés par ce problème.

Le rôle du médecin généraliste et du psychiatre

Un medecin generaliste peut souvent être amené à orienter ses patients vers un psychiatre, quand ceux-ci présentent des épisodes de mal-être pouvant être, selon lui, liés à un trouble mental. La frontière entre un trait de caractère un peu exacerbé et un réel trouble de la personnalité, est souvent ténue. Selon Emile Henneguelle, il faut consulter un psychiatre qui a l’expertise médical nécessaire pour discerner le normal du pathologique. Selon l’intensité des symptômes et leurs conséquences sur la vie professionnelle et les interactions sociales, il pourra décider de la pertinence d’un arrêt de travail et d’un traitement adéquat.

Réussir sa vie professionnelle en souffrant d’un trouble de la personnalité

Concilier vie professionnel et trouble de la personnalité
Concilier vie professionnel et trouble de la personnalité

En travaillant ensemble, les ressources humaines, le médecin généraliste, le ou les supérieurs hiérarchiques, le medecin du travail, le psychiatre peut intervenir dans une démarche de maintien dans l’emploi.

 

Le statut de travailleur handicapé

Depuis 2005, les personnes souffrant de troubles de la personnalité sont reconnues comme travailleurs handicapés. On ne peut pas juger d’emblée une personne présentant des problèmes psychiques, comme inapte au travail. “Une prise en charge thérapeutique et/ou médicamenteuse peut s’avérer utile” dit Emile Henneguelle. Certains, en suivant un traitement adapté, peuvent voir leur état s’améliorer significativement et réussir à s’intégrer tout à fait normalement, et même exceller, dans leur vie professionnelle.

Un lien entre troubles de la personnalité et vie professionnelle

Emile Henneguelle: effondrement de la psyché
Emile Henneguelle: effondrement de la psyché

Le milieu professionnel est l’espace où se confrontent dysfonctionnements de la personnalité et réalité des exigences de la société. En effet, les premiers épisodes critiques de la maladie mentale se déclarent, dans la majorité des cas, entre 20 et 35 ans. C’est la période de la vie qui coïncide avec le moment de l’entrée dans le monde du travail.

Effondrement de la psyché

Un monde où est réuni, dans un espace réduit, un grand nombre d’éléments stressants pour une personne déjà fragile.

Les individus ayant un terrain favorable au développement de troubles de la personnalité, risquent de connaître un effondrement de leur psyché au contact d’un cadre de travail trop anxiogène. Avoir pris conscience de ce problème est un premier pas vers une meilleure insertion professionnelle des personnes souffrant psychologiquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *