Tout savoir sur le crudivorisme, le régime cru

La popularité du crudivorisme, le régime alimentaire durant lequel on mange exclusivement cru,  ne cesse de gagner du terrain.  Est-il réellement bénéfique pour la santé ? Retrouvez l’essentiel à savoir sur le régime crudivore.

Pourquoi adopter le régime crudivore ?

Le principe de ce régime est de consommer toutes les parties comestibles des aliments de façon à profiter au maximum des nutriments, des enzymes et des antioxydants qu’ils contiennent. Comment parvenir à cet objectif ? Tout simplement en évitant de cuire ses aliments pendant le processus de préparation.

Pourquoi est-ce aussi important que les aliments ne soient pas dépouillés de leurs nutriments et de leurs enzymes ? Parce que les enzymes sont les agents qui transforment les aliments en nutriments assimilables pour l’organisme.

Sachez que durant les cuissons, une grande partie des enzymes présents dans les légumes aussi bien que dans les fruits disparaissent. En effet, les enzymes sont altérés dès que la température atteint les 45°C. L’objectif du crudivorisme est donc de faciliter la digestion en faisant en sorte que les enzymes soient intacts au moment des repas.

Que mange-t-on quand on mange cru ?

Dans le régime crudivore, les adeptes consomment en majorité des fruits et des légumes. À cela s’ajoutent les légumineuses, les oléagineux et les herbes, ainsi que les graines germées. Si la préparation a besoin de cuisson, la température de cuisson ne doit pas dépasser les 42°C.

Si l’idée de concocter des jus de légumes chez vous vous tente, vous pouvez trouver un extracteur de jus sur ce site www.extracteursdejus.net. Sachez d’ailleurs que l’ingestion des compléments alimentaires, enzymes ou probiotiques est plus facile lorsqu’ils sont consommés en jus.

Il convient de noter que la consommation de viande et d’œuf n’est pas exclue tant qu’ils restent crus. Il ne s’agit assurément pas d’un régime sans viande, seuls sont prohibés les nourritures qui nécessitent une cuisson importante comme la viande de porc, le riz, le pain et les pâtes, mais également la pomme de terre, à moins de l’apprécier crue.

Crudivorisme et végétarisme

Étant donné que ce régime alimentaire constitue une tendance alimentaire apparue en parallèle avec le régime sans gluten, sans lactose et celui sans produits animaux, il est souvent appliqué par ses adeptes en cohésion avec ces derniers.

Par ailleurs, le crudivorisme adopte plus un type d’alimentation flexitariste, puisque les produits d’origine animale sont tolérés, mais ils doivent être absorbés en petite quantité. Théoriquement, la viande est considérée comme un complément alimentaire dans le cadre de ce régime.

Attention, combiner  régime crudivore et régime végétaliste est très dangereux pour la santé. En effet, cela peut occasionner des carences importantes en protéine, en fer et en oligoéléments. Si vous souhaitez  vous  lancer dans ce type de régime, sachez qu’il ne peut se faire sans suivi médical et diététique.

Manger cru : avantages et inconvénients

Pour ceux qui veulent garder la ligne, le régime crudivore est une bonne alternative puisque limiter sa consommation de sel, de sucre et de graisses saturées, permet de perdre du poids. Il est cependant dommage que les enzymes conservés crus sont pour la majorité détruits par l’acide gastrique pendant la digestion. En outre, en l’absence de cuisson, il est important d’observer méticuleusement la propreté des aliments au lavage et à la conservation.

À noter que ce type de régime est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants et nourrissons, aux personnes âgées et aux malades chroniques ou victime d’une déficience immunitaire. De plus, une personne avec un appareil digestif sensible ne doit pas prolonger ce régime, car il a tendance à fatiguer le système digestif.