Les antioxydants : meilleurs protecteurs de l’organisme

A tout moment, l’organisme est exposé aux virus, bactéries et aux différents agents pathogènes. Afin qu’il puisse les combattre, il est très important de renforcer les défenses immunitaires. Parmi les différents moyens qui permettent à chacun d’entretenir leur santé et leur bien-être, la consommation d’une alimentation saine, variée et équilibrée est incontournable. La majorité des éléments nutritifs dont l’organisme a besoin se trouve dans les aliments. C’est le cas par exemple pour les antioxydants. Ce sont des substances chimiques qui sont de bons alliés pour la protection du corps.

Continuer la lecture de « Les antioxydants : meilleurs protecteurs de l’organisme »

Tout savoir sur le crudivorisme, le régime cru

La popularité du crudivorisme, le régime alimentaire durant lequel on mange exclusivement cru,  ne cesse de gagner du terrain.  Est-il réellement bénéfique pour la santé ? Retrouvez l’essentiel à savoir sur le régime crudivore.

Pourquoi adopter le régime crudivore ?

Le principe de ce régime est de consommer toutes les parties comestibles des aliments de façon à profiter au maximum des nutriments, des enzymes et des antioxydants qu’ils contiennent. Comment parvenir à cet objectif ? Tout simplement en évitant de cuire ses aliments pendant le processus de préparation.

Pourquoi est-ce aussi important que les aliments ne soient pas dépouillés de leurs nutriments et de leurs enzymes ? Parce que les enzymes sont les agents qui transforment les aliments en nutriments assimilables pour l’organisme.

Sachez que durant les cuissons, une grande partie des enzymes présents dans les légumes aussi bien que dans les fruits disparaissent. En effet, les enzymes sont altérés dès que la température atteint les 45°C. L’objectif du crudivorisme est donc de faciliter la digestion en faisant en sorte que les enzymes soient intacts au moment des repas.

Que mange-t-on quand on mange cru ?

Dans le régime crudivore, les adeptes consomment en majorité des fruits et des légumes. À cela s’ajoutent les légumineuses, les oléagineux et les herbes, ainsi que les graines germées. Si la préparation a besoin de cuisson, la température de cuisson ne doit pas dépasser les 42°C.

Si l’idée de concocter des jus de légumes chez vous vous tente, vous pouvez trouver un extracteur de jus sur ce site www.extracteursdejus.net. Sachez d’ailleurs que l’ingestion des compléments alimentaires, enzymes ou probiotiques est plus facile lorsqu’ils sont consommés en jus.

Il convient de noter que la consommation de viande et d’œuf n’est pas exclue tant qu’ils restent crus. Il ne s’agit assurément pas d’un régime sans viande, seuls sont prohibés les nourritures qui nécessitent une cuisson importante comme la viande de porc, le riz, le pain et les pâtes, mais également la pomme de terre, à moins de l’apprécier crue.

Crudivorisme et végétarisme

Étant donné que ce régime alimentaire constitue une tendance alimentaire apparue en parallèle avec le régime sans gluten, sans lactose et celui sans produits animaux, il est souvent appliqué par ses adeptes en cohésion avec ces derniers.

Par ailleurs, le crudivorisme adopte plus un type d’alimentation flexitariste, puisque les produits d’origine animale sont tolérés, mais ils doivent être absorbés en petite quantité. Théoriquement, la viande est considérée comme un complément alimentaire dans le cadre de ce régime.

Attention, combiner  régime crudivore et régime végétaliste est très dangereux pour la santé. En effet, cela peut occasionner des carences importantes en protéine, en fer et en oligoéléments. Si vous souhaitez  vous  lancer dans ce type de régime, sachez qu’il ne peut se faire sans suivi médical et diététique.

Manger cru : avantages et inconvénients

Pour ceux qui veulent garder la ligne, le régime crudivore est une bonne alternative puisque limiter sa consommation de sel, de sucre et de graisses saturées, permet de perdre du poids. Il est cependant dommage que les enzymes conservés crus sont pour la majorité détruits par l’acide gastrique pendant la digestion. En outre, en l’absence de cuisson, il est important d’observer méticuleusement la propreté des aliments au lavage et à la conservation.

À noter que ce type de régime est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants et nourrissons, aux personnes âgées et aux malades chroniques ou victime d’une déficience immunitaire. De plus, une personne avec un appareil digestif sensible ne doit pas prolonger ce régime, car il a tendance à fatiguer le système digestif.

Comment redonner de l’éclat aux cheveux colorés abîmés ?

Au fil du temps et des shampooings, les cheveux colorés perdent progressivement leur éclat et deviennent ternes. Pour y remédier, nombreux sont ceux qui optent pour une nouvelle coloration en prenant le risque d’abîmer leur chevelure. Pour raviver l’intensité de la coloration, voici quelques idées et astuces à adopter. 

Utiliser des soins adaptés pour retrouver l’éclat des premiers jours

 Pour avoir les cheveux colorés brillants et en pleine de santé, l’utilisation d’un shampooing adapté comme le tokio inkarami shampooing est recommandée. L’idéal est d’opter pour un produit pour cheveux colorés qui va les rendre plus doux. Ce type de shampooing permet également de conserver la couleur grâce à son action antidégorgement. La coloration à répétition fragilise les cheveux, les écailles restent ouvertes et des nœuds se forment après le lavage. Pour éviter cette situation, l’application d’un après-shampooing est nécessaire. Ce soin va resserrer vos écailles et éviter aux cheveux de s’entremêler.

Il permet également de raviver votre coloration. Après le rinçage, utilisez un masque dédié sur vos longueurs et vos pointes. Laissez poser quelques petites minutes pour faire pénétrer le produit avant de rincer abondamment. Le masque va protéger la couleur, apporter de la douceur et de la souplesse aux cheveux. Il existe également des masques conçus pour redonner du pigment à la coloration et des masques protecteurs de couleur.  

Cheveux colorés, des précautions à prendre pour préserver leur beauté 

Pour prendre soin de ses cheveux, il est essentiel de choisir des produits de qualité et doux. Si vous avez les cheveux bouclés ou frisés, mais colorés, les produits de la marque Les secrets de Loly sont parfaits. Cette gamme de produits sans paraben et sans silicone est réalisée à partir d’ingrédients naturels. Formulés sans sulfate, ils respectent le cuir chevelu et la kératine du cheveu coloré. Pour renforcer la chevelure, une coupe régulière est nécessaire en ôtant les points abîmés et ternes.

L’idéal est de procéder à une coupe tous les 4 mois. Les cheveux doivent aussi être lavés correctement. Lors du shampooing, insistez sur les racines. Au contraire, quand vous utilisez l’après-shampooing, insistez sur les longueurs et les pointes. Évitez de laver fréquemment vos cheveux, un à deux shampooings par semaine suffisent. Un lavage excessif ternit la coloration. 

Quelques idées de recettes naturelles pour prendre soin de ses cheveux colorés

 Pour les fans de soins home-made, il existe des recettes naturelles efficaces pour redonner de l’éclat aux cheveux colorés. Un masque à base de citron et de jaune d’œuf par exemple aide à raviver la couleur et à resserrer les écailles. Laissez agir quelques minutes avant de faire votre shampooing habituel.

Pour nourrir en profondeur les cheveux colorés et leur donner de la brillance, un masque à l’huile essentielle d’ylang-ylang et d’huile de coco est recommandé. Pour des résultats satisfaisants, il convient de faire reposer le masque une nuit entière.

Vous pouvez aussi utiliser du vinaigre de cidre pour rendre vos cheveux plus brillants sans altérer la couleur. Mélangez alors 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre dans un verre d’eau froide en guise de lotion pour le dernier rinçage.

Par quels moyens pouvez-vous lutter contre la fatigue de la ménopause ?

faux cils magnetiques

A l’approche de l’âge de 50 ans, vous vous sentez être fatiguées sans avoir connu la cause. En effet, vous constatez que vous ne faites que vos tâches quotidiennes, mais vous êtes plus rapidement épuisées. Et si c’était l’un des signes de la ménopause. Eh oui, vers cet âge, il est fort probable que vous traversez la phase de la pré-ménopause. Avant et durant la ménopause, votre corps a subi une certaine transformation, ce qui favorise l’apparition des différents signes et la fatigue fait partie de cela. Heureusement qu’il existe des moyens qui vous permettent de bien passer cette étape et de pouvoir vivre votre vie normalement en tant que femme.

Quelles sont les causes qui favorisent la fatigue lors de la ménopause ?

 

Comme tous les autres désagréments avant et durant la ménopause, la fatigue se présente aussi différemment chez chaque femme. Elle peut être une faiblesse permanente ou même une fatigue intense. Quel que soit le cas, elle vous empêche parfois d’exécuter vos tâches quotidiennes comme il le faut. Elle peut avoir différentes origines.

La principale cause, c’est la baisse du taux d’œstrogène. En effet, lors de la pré-ménopause qui dure quelques mois voire quelques années chez certaines femmes, il y a une grande fluctuation hormonale où les ovaires deviennent petits à petit inactifs. Ce qui favorise la fatigue et les autres symptômes, car le corps n’est pas encore habitué à une telle situation.

En outre les autres symptômes de la ménopause accentuent également la fatigue. Avant l’arrêt définitif de la menstruation, la pré-ménopause s’accompagne parfois par une règle abondante. Et cela entraîne par conséquent la fatigue. En plus, les bouffées de chaleur pendant la nuit perturbent le sommeil et vous obligent à vous lever plusieurs fois. Ce qui nuit votre sommeil. Et vous savez parfaitement qu’une nuit hachée accentue la fatigue lors du réveil et même tout au long de la journée.

Quelles précautions faut-il prendre pour lutter contre la fatigue de la ménopause ?

 

Plusieurs femmes prennent des médicaments pour combattre ou soulager la fatigue liée à la ménopause. Certaines utilisent différents produits. Or, ils peuvent avoir des effets secondaires sur leur santé en usant le mauvais produit. Il est toujours conseillé de demander l’avis de médecin avant de les utiliser. Suivez ce lien pour en savoir plus sur un certain produit cosmétique.

Pour retrouver l’énergie, vous devez opter pour une bonne hygiène de vie tout en prenant soin de votre sommeil. Pour cela, le soir, prenez un repas léger. Cela facilite la digestion. Si c’est possible, n’allez pas tout de suite se coucher après le repas, mieux vaut attendre au moins 2 heures. Portez des vêtements qui vous font à l’aise. Lors de la journée, n’hésitez pas à faire de la sieste (courte) pour se ressourcer.

Et n’oubliez pas de toujours manger une alimentation saine. Vous savez parfaitement que c’est dans les aliments que vous pouvez retrouver les nutriments qui peuvent booster votre énergie et votre système immunitaire. A cela s’ajoute une bonne hydratation avec au moins 1,5 litres d’eau par jour.