Liste des maladies qu’il surveiller chez les hommes après 50 ans

Nous les hommes, on a tendance à négliger ou à moins se soucier de notre santé, mais également à moins en parler et à moins consulter, contraire mentaux femmes. Et pour cause, l’image de l’homme viril, hors d’atteinte, endurant…Or souvent, nous nous trompons sur les faits. Plus nous avançons dans l’âge, plus nous devenant vulnérable à force de ne pas nous soucier de notre santé au moment opportun. Après 50 ans, les problèmes de santé commencent à se manifester et notre corps commence à changer. C’est pourquoi il faut surveiller notre santé pour vivre sainement et éviter les risques graves. Voici alors ce qu’il faut surveiller de près sur notre santé quand on a plus de 50 ans.

Notre nutrition, c’est la base

Comme dit le dicton, on est ce que l’on mange. Notre alimentation et notre façon de mangeront donc une importance capitale sur notre santé et sur l’ensemble de notre organisme. La nutrition et la vieillesse ou le vieillissement sont donc deux choses interdépendantes. Un vieillissement normal est synonyme de besoins nutritifs évolutifs. Mais avec l’âge, notre capacité à brûler des calories commence à diminuer. Par conséquent, la quantité de nourriture dont nous avons besoin diminue également, d’où une baisse de notre appétit.

Par ailleurs, vieillir signifie également que nous avons besoin d’une quantité de vitamines et de minéraux différente de ce qui nous était nécessaire en temps de jeunesse. Notre corps change et effectivement, il aura du mal à absorber et à assimiler certains nutriments notamment le calcium, le fer, la vitamine B12 entre autres.

C’est pourquoi il faut avoir une bonne alimentation quand on commence à vieillir. C’est important, voire capital pour rester en bonne santé et vivre une vieillesse épanouie. Pour savoir quellle alimentation nous est adaptée, nous vous conseillons de consulter votre médecin ou un diététicien professionnel, il sera en mesure de trouver un régime alimentaire ou une mode d’alimentation adaptée à vos besoins en fonction de votre état de santé en général.

Les 4 problèmes de santé qui nous touchent généralement quand on a plus de 50 ans

Avoir une mauvaise alimentation, être sous l’effet du tabagisme, choisir de ne pas faire d’activités physiques régulières, ou encore faire des choix inappropriés a des influences négatives sur notre santé, surtout quand on vieillit.C’est souvent pour ces raisons que l’on tombe malade ou que l’on rencontre des problèmes de santé graves. Et souvent, il est déjà trop tard. Donc afin d’éviter les risques et mieux vivre la cinquantaine, voici les 4 problèmes de santé majeurs qui nous touchent quand on atteint cette tranche d’âge et qu’il faut surveiller de près.

La santé cardiaque

Les maladies cardiaques, contrairement aux idées reçues, ne se résument pas seulement àdes crises cardiaques. Elles englobent également d’autres maladies, affections et problèmes du cœur. Tels que les affections qui touchent le cœur et les artères, les douleurs thoraciques, l’occlusion artérielle, l’infarctus du myocarde (souvent dû à une infection dentaire et qui nécessite un traitement de celle-ci par une facette dentaire, entre autres),etc.

Pour avoir une bonne santé cardiaque, il faut tout d’abord surveiller notre alimentation. Mais alors que manger ? Qu’est-ce qu’il faut diminuer ?

Qu’est-ce qu’il faut manger ?

Pour avoir une bonne santé cardiaque, voici ce qu’il faut à tout prix inclure dans son régime alimentaire : des poissons riches en oméga-3 (saumon, truite, etc.), des aliments riches en fibres (grains entiers, fruits, légumes), de la matière grasse saine (huile d’olive, huile de canola, de la margarine sans gras trans), des noix non salées, etc.

Ce qu’il faut diminuer

Les gras saturés, les gras trans, les aliments salés, les cigarettes et l’alcool si vous fumez ou si vous buvez de l’alcool sans modération ou un peu trop.

Mais surtout, il ne faut pas arrêter de faire du sport. Faites un peu de sport à une durée moyenne de 30 à 60 minutes par jour selon vos capacités physiques. Et ne forcez pas, avancez à votre rythme.

Le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est le type de cancer le plus fréquent chez nous les hommes d’âge mûr. C’est un cancer qui affecte les glandes de la prostate, un organe de notre système de reproduction. Alors afin de réduire les risques de cancer de prostate, voici quelques conseils, toujours basés sur notre alimentation.

Qu’est-ce qu’il faut manger ?

Il faut augmenter le taux de lycopène qui est un antioxydant présent dans les tomates et ses dérivés (tomate cuite, soupe de tomate, jus ou encore pâtes de tomates), à consommer de manière équilibrée pour éviter d’avoir la goutte (nous en parlerons plus tard) ; le sélénium, un minéral richement présent dans les noix, les graines et les viandes ; mais aussi manger beaucoup de fruits, de légumes et de légumineuses telles que les haricots, les lentilles, les pois chiches, le soja, etc.

Ce qu’il faut diminuer

Ce qu’il faut diminuer au contraire c’est la viande transformée, autrement dit la viande fumée, salaison née et tout ce qui est salé (salami, jambon, hot-dog, bacon, etc.), mais aussi votre taux de calcium. C’est-à-dire qu’il faut quotidiennement avoir un apport de calcium de 1 200mg, ni plus ni moins.

La goutte

La goutte se présente sous forme d’arthrite causée par un taux élevé d’acide uriquedans notre sang. La goutte provoque en effet des douleurs insupportables au niveau des articulations et peut entraîner ou augmenter les risques liés à la formation de calculs rénaux. Pour éviter d’avoir la goutte, optez plutôt pour une alimentation riche en fibres (grains entiers, fruits et légumes), en vitamine C (poivron, agrumes, brocoli, fraise) et en acides foliques (amandes, asperges), pour des produits laitiers faibles en gras, et toujours faire du sport.

Ce qu’il faut diminuer

Pour ce qui est des aliments à diminuer, il faut éviter les aliments riches en purine comme certains poissons (anchois, sardines, hareng, truite saumon), les crevettes, mais surtout les abats et les viandes rouges (bœuf, agneau) et l’alcool.

L’ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie qui se présente par un affaiblissement et un amincissement osseux, mais aussi par une diminution de notre volume osseux. Certains pensent que l’ostéoporose est une maladie typiquement féminine, peut-être bien. Mais elle peut également nous affecter. Alors pour être sûr de réduire les risques d’ostéoporose, voici ce que nous devons inclure dans notre alimentation au quotidien : beaucoup de calcium et de vitamine D, B12, mais aussi faire beaucoup d’exercices physiques. Ou du moins, ce que vous êtes dans la capacité de faire quotidiennement, comme nous l’avons vu tout à l’heure, il ne faut pas forcer afin d’éviter d’autres problèmes. Il faut toujours aller à son rythme et évoluer en conséquence.

Ce qu’il faut diminuer

L’alcool, les aliments salés sont à éviter pour diminuer les risques d’ostéoporose. Il faut également limiter sa consommation de sodium à 1 500 mg par jour. En résumé, côté alimentation, quand on a atteint la cinquantaine, il faut manger beaucoup de fruits et de légumes, de grains entiers, de produits laitiers et d’aliments riches en fibre et faibles en matières grasses, surtout les mauvaises graisses. L’alimentation est la base d’une bonne santé et en faisant le choix sur une alimentation saine et en restant actif physiquement, nous augmentant nos chances d’éviter la longue liste de maladies qui nous attendent à cette tranche d’âge.