Le rôle d’un ostéopathe pour enfants

Il n’y a pas d’âge pour l’ostéopathie. Passant par plusieurs étapes durant sa croissance, un enfant a d’autant plus de raisons d’aller consulter un ostéopathe. Il est en effet important d’identifier à temps les éventuels déséquilibres pour pouvoir les corriger. D’autres raisons peuvent également inviter les parents à approcher ce spécialiste.

Les bienfaits de l’ostéopathie chez l’enfant

Au cours de sa croissance, le corps d’un enfant est en plein développement, entrainant ainsi plusieurs changements au niveau de sa charpente osseuse et de son système musculaire. S’intéressant au corps dans sa globalité, en partant du principe qu’il existe une interaction entre toutes ces parties, la pratique de l’ostéopathie vise avant tout le rééquilibrage du corps.

Pour un enfant donc, consulter régulièrement favorise un bon alignement durant cette période importante de son développement. Il faut savoir que les troubles comme la scoliose ou encore la cyphose peuvent traduire une mauvaise adaptation du corps durant la croissance, et ce, de l’enfance jusqu’à l’adolescence.

Ces problèmes peuvent être identifiés par l’ostéopathe par la palpation. Les techniques précises de manipulation et de massage peuvent ensuite les corriger en favorisant un bon alignement. Pour rappel, la méthode employée en ostéopathie est manuelle, consistant à étirer et à masser les différentes parties du corps. Les douleurs au dos qui peuvent être fréquentes sont également soignées grâce au travail sur la structure corporelle.

Contrairement à ce qu’on peut penser, l’ostéopathie ne se concentre pas uniquement sur la structure musculaire et osseuse. Elle peut soulager d’autres maux chez l’enfant, comme les troubles du sommeil, les problèmes digestifs ou le manque de concentration. L’ostéopathe s’intéresse aux causes profondes en cherchant à identifier les déséquilibres structurels.

Quand consulter ?

Dès sa naissance, il est recommandé de faire examiner le bébé par un ostéopathe. En effet, divers traumatismes peuvent survenir durant l’accouchement, il est important de les identifier le plus tôt possible.

Une visite s’impose également à partir de 6 mois pour contrôler le développement psychomoteur de l’enfant. En effet, avant que l’enfant ne marche, l’ostéopathe va l’aider à adopter la meilleure posture debout. Par ailleurs, l’idéal est de consulter au moins une fois par an pour suivre la croissance de l’enfant, car entre 2 et 7 ans, il met en place ses réflexes posturaux. Le praticien l’aidera à avoir un meilleur équilibre, mais également à une bonne coordination de ses mouvements.

Les résultats sont palpables après deux ou trois séances seulement. Un ostéopathe expérimenté comme Philippe Sereni peut également intervenir dans des cas de douleurs au dos qui sont fréquentes chez les enfants en croissance.

Les parents peuvent aussi voir un praticien en cas de troubles digestifs ou de maux de tête, surtout ceux provenant de problèmes au niveau du cou, de la nuque ou des dents.

Il convient de préciser que l’ostéopathe ne soigne pas, mais peut cependant soulager les douleurs en libérant certains points de tension. Au final, de la naissance à l’adolescence, un passage régulier chez l’ostéopathe est un atout indéniable pour un enfant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *