La méditation a tout bon

La méditation, pratique ancestrale très en vogue de nos jours, est l’objet d’études depuis des décennies. Il en ressort que la liste de ses bienfaits s’allonge régulièrement, en voici les principaux.

Réduction du stress

Si le stress, à petite dose, est sain, trop de stress entraîne des problèmes de santé. Il génère une augmentation de cortisol (hormone du stress) pouvant compromettre le sommeil, provoquer anxiété et dépression et élever la tension artérielle, notamment. Une gigantesque analyse portant sur 19 000 études, ayant trait à la méditation, tire la conclusion qu’elle a un effet réducteur indéniable sur l’anxiété et la dépression.

Amélioration de la concentration et de la longévité

Une étude menée à l’université de Californie en 2010 avait pour but de faire analyser des parties de textes aux participants. Il s’est avéré que le groupe qui avait suivi des cours de méditation avait obtenu de meilleurs résultats à l’examen d’analyse que le groupe qui n’avait pas pratiqué la méditation. Celle-ci améliore donc la concentration.

Une autre étude américaine a prouvé que la méditation permet aux personnes qui travaillent de se concentrer plus longuement sur une tâche.

Une étude effectuée également en Californie sur les seniors prouve que la méditation réduit énormément la quantité de protéine C réactive qui est directement reliée au risque de développement d’une maladie cardiaque. Cette étude démontre également le fait que la méditation réduit l’inflammation dans l’organisme. Il est prouvé que trois mois de médiation suffisent à faire baisser la tension artérielle de nombreuses personnes.

Méditation et bonheur

Le Dr Richardson, dans une étude de 2004, après avoir disposé des électrodes sur les têtes de moines méditant depuis plusieurs années a constaté que leurs taux d’ondes cérébrales gamma étaient 30 fois plus élevés que la moyenne. Ces ondes sont liées à l’intelligence, au self contrôle, à la compassion et au sentiment de bien-être.

Certaines sortes de méditation sont susceptibles d’augmenter les sentiments positifs et les bonnes actions envers les autres mais aussi envers soi. C’est le cas du « metta » ou « méditation de l’amour bienveillant » qui débute par le développement de sentiments et de pensées envers soi-même. Les personnes qui la pratiquent apprennent à dispenser bonté et pardon de l’intérieur en direction de l’extérieur, à leurs amis, tout d’abord, ensuite à leurs connaissances et, pour finir, à leurs ennemis. Le metta réduit l’anxiété, améliore la gestion des conflits et procure une aide efficace pour mieux gérer la colère.


La méditation contribue à restituer un état d’esprit positif qui s’apparente à celui de la petite enfance et ses joies simples mais intenses.

Au vu de ces nombreux bienfaits, il n’est pas étonnant de constater que de nombreuses personnes remportant un vif succès dans leur domaine (sport, affaires…) soient adeptes de méditation.
Il faut, cependant, avoir conscience que la méditation n’est pas simple à adopter. La persévérance permet d’en voir les effets positifs. Une pratique quotidienne donne les clés pour booster son niveau de volonté et obtenir plus aisément de bonnes habitudes via un effet domino.