Comment préparer psychologiquement les enfants pour les premiers jours de la crèche ?

Autant pour les parents que pour l’enfant, le moment de séparation pour le premier jour de la crèche s’avère douloureux. Surtout pour les enfants âgées de plus d’un an, ils vont avoir plus de difficulté à vivre ce moment que ceux des bébés de six mois. De ce fait, il leur faut une bonne préparation psychologique. Cet article vous permettra de voir quels sont les moyens pour préparer psychologiquement vos enfants pour leur premier jour de la crèche ?

Bien choisir la crèche où vous allez intégrer votre enfant

Le choix de la crèche impacte beaucoup sur la psychologie de l’enfant. Il est nécessaire dans ce cas, de bien choisir le lieu de garde où vous allez intégrer votre enfant pour qu’il se sente à l’aise et en sécurité. Pour assurer un meilleur encadrement de votre enfant, opter pour une crèche ayant des spécialistes de la petite enfance comme une créche inter entreprise. Financée par des sociétés, une créche inter entreprise dispose d’une équipe professionnelle dotée de toutes les compétences nécessaires pour aider votre enfant à évoluer dans un cadre bienveillant.

Avoir quelques conversations avec l’enfant

Quel que soit l’âge, même tout petit, un enfant peut comprendre très bien. La communication est ainsi la clé capitale de tout changement. Expliquez calmement et avec tendresse à votre enfant qu’il va bientôt faire sa rentrée dans un nouvel endroit. Parlez-lui des aspects positifs des activités qu’il y fera comme quoi il va rencontrer de nouveaux amis, jouer à de différents jeux, ou d’autres activités qui l’intéressent. Le jour de la rentrée, sur le chemin, expliquez à votre enfant où est-ce vous l’emmener exactement et pourquoi. Toujours avec un ton calme et tendre, rassurez-lui que même s’il va se séparer de vous, il va certainement s’y plaire. Votre tonalité permettra ainsi à votre enfant de comprendre qu’il va vivre une situation assurée et que tout va bien se passer. Après avoir déposé votre enfant, au moment où vous allez partir, n’oubliez surtout pas de lui dire que la séparation n’est que temporaire. Dites-lui que vous allez certainement revenir le récupérer pour qu’il ne considère pas la situation comme un abandon.

Gérer les émotions

Il est vrai qu’être séparé de son enfant pour la première fois est une action assez difficile à gérer. Normale que cela génère de l’anxiété, de l’angoisse et du stress. Toutefois, pour pouvoir rassurer votre enfant, il est important de lui montrer que vous êtes content et heureux pour lui. Même s’il va vous manquer, évitez de lui montrer un air triste qui pourrait lui rendre malheureux lui aussi. Il est préférable de ce fait, de lui cacher votre inquiétude et votre peur, car en vous voyant angoissé, il pourrait lui aussi paniquer de son côté. Pour qu’il soit tranquille et rassuré, il a besoin de vous voir tranquille vous aussi. Par ailleurs, peu importe la qualité de votre journée, montrez-lui que vous êtes content de le revoir quand vous allez le récupérer.

Prévoir un temps d’adaptation

Un temps d’adaptation est jugé nécessaire pour l’enfant afin de lui habituer psychologiquement et se familiariser avec son nouvel environnement. Commencez au début, à le déposer à la crèche pour une durée de quelques heures, puis demi-journée et enfin journée entière. Progressivement, il s’habituera au changement et finira par s’y adapter sereinement. Si possible, restez avec lui à la crèche le premier jour pour que le changement ne lui paraisse pas trop brusque. Il est conseillé également de le faire accompagner d’un objet personnel comme son doudou ou jouet pour qu’il se sente à l’aise. Ces objets lui permettront en effet d’associer son nouvel environnement avec celui de votre maison.