Adopter une bonne respiration pour débloquer et détendre le diaphragme

La respiration est un acte inné chez tout être humain. Cependant, son mode de fonctionnement peut changer au fil des temps. Une situation qui peut être néfaste pour le muscle principal qui est responsable de notre système respiratoire : le diaphragme.

Pour beaucoup de personnes, aujourd’hui est un nouveau départ dans l’apprentissage de la respiration.

Réapprendre à respirer comme un bébé

Nombreux sont les gens qui ont perdu la bonne habitude de respirer par le nez en gonflant le ventre. La plupart inspirent de l’air en comprimant le ventre. Pourtant ce n’est pas la bonne méthode. Elle compromet le bon fonctionnement du diaphragme, elle le bloque même dans des cas plus graves. Sur https://www.lorisvitry.com/comment-debloquer-son-diaphragme-rapidement/, découvrez les exercices qui vous permettent de redécouvrir la respiration naturelle que vous avez perdue.

L’air doit venir du bas ventre, la partie qui se trouve au niveau du pubis. C’est seulement après qu’il monte vers les poumons. Pour vous aider, prenez vos deux mains en guise de repère. Ils doivent monter lorsque vous accumulez de l’oxygène. Puis, durant l’expiration, ils devront perdre de la hauteur.

Lorsque vous maitrisez cette technique, il est conseillé de le faire 5 à 10 fois dans la journée. Puis, une fois pratiquée au quotidien, elle vous aide à détendre le diaphragme pour faciliter sa contraction et son relâchement.

La respiration profonde : essentielle pour le déblocage du diaphragme

Ce type de respiration consiste à appliquer les trois différentes sortes de respirations qu’un homme peut faire. À titre de rappel il y a : la respiration abdominale qui se fait au niveau du ventre. Puis, la respiration thoracique qui se déroule au niveau du thorax. Enfin, la respiration claviculaire qui s’effectue au niveau des épaules.

L’air doit circuler par ses trois voies, afin que le poumon soit totalement rempli. C’est aussi un bon moyen de faire travailler le diaphragme. Ses muscles sont détendus et peuvent aisément bouger pour faciliter la circulation du dioxygène au niveau du cœur.

À l’expiration, le cycle se fait dans le sens inverse. C’est-à-dire que l’air doit être expulsé au niveau des épaules puis dans le thorax et enfin au niveau du ventre. Pour que cela se fasse correctement, le ventre doit être comprimé au maximum. C’est le meilleur moyen de vider le poumon de tout l’air présent à l’intérieur. Ainsi, le muscle du diaphragme se met au travail. C’est aussi la meilleure façon pour replacer le diaphragme à sa place au cas où il se trouve bloqué à cause d’une mauvaise habitude de respiration.

Un exercice simple pour renforcer les muscles respiratoires

Il s’agit de s’allonger sur le dos en pliant les jambes tout en les maintenant fixement au sol. C’est un exercice qui permet de renforcer les muscles de l’abdomen, mais qui, en parallèle, débloque le muscle du diaphragme.

Le principe reste le même que précédemment, c’est-à-dire qu’il faut inspirer en relâchant le ventre et expirer en le contractant. Le diaphragme reprend sa place au niveau du thorax et fonctionne correctement à l’issue de cet exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *