Serge Perottino, un Maire au service de sa ville

Le Maire de Cadolive au fait des réalités locales

Apprécié pour sa gestion municipale, Serge Perottino, qui avait été élu, en 2008, Maire de Cadolive, dans les Bouches-du-Rhône, avec plus de 60% des suffrages, a été reconduit dans ses fonctions, en 2014, avec près de 85% des voix. Cette confiance des habitants, le Maire la doit en partie à sa connaissance des spécificités du territoire plus large dans lequel la ville de Cadolive trouve sa place propre.

Il fut en effet Vice-Président de la Communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne, qui, en 2016, a fusionné avec d’autres structures intercommunales pour former la métropole d’Aix-Marseille-Provence. En 2014, Serge Perottino fut réélu à la Vice-Présidence du Conseil de territoire du Pays d’Aubagne et de l’étoile, qui constitue désormais un des six territoires de la métropole. Ses fonctions au sein du Conseil de territoire Pays Aubagne étoile lui offrent l’occasion régulière de confronter ses idées avec celles de ses pairs.

Serge Perottino

Des infrastructures améliorées

Ces compétences, le premier magistrat de Cadolive les a mises au service de sa ville. Son expérience dans la gestion municipale a d’ailleurs été consacrée par son élection, en 2014, aux fonctions de Secrétaire Général de l’Union des Maires des Bouches-du-Rhône. Le Maire s’est d’abord attaché à accroître, dans de notables proportions, le patrimoine foncier de la commune.

S’appuyant à la fois sur sa maîtrise des affaires municipales et son expérience professionnelle, dans le domaine de l’immobilier, le Maire a orienté son action vers la construction de nombreux locaux professionnels et commerciaux. La création, au centre de la commune, d’un nombre important de commerces de proximité, contribuant à une animation plus vivante de la commune, participe de ce programme.

De même, le Maire a veillé à la construction de nombreux logements, dans le but, notamment, de rendre Cadolive encore plus attractive. La mise en place d’autres infrastructures est également due à l’action du premier magistrat.

Le souci de tous les administrés

Ces infrastructures doivent être, dans l’esprit du Maire, au service de l’ensemble des habitants. Titulaire du Grand Prix Humanitaire de France, décerné pour son action sociale et humanitaire, le Maire croit en effet à la solidarité humaine. C’est ainsi qu’à l’initiative du Maire, un nouveau collège privé doit, à partir de la rentrée 2018-2019, assurer la scolarisation d’environ 200 élèves.

Bien desservi et construit selon des conceptions écologiques innovantes, ce collège contribuera au rayonnement de Cadolive sur le territoire environnant. Les jeunes peuvent aussi bénéficier d’un complexe sportif réaménagé, de courts de tennis et d’un nouveau parcours de santé.

Les familles, de leur côté, peuvent profiter d’une crèche, créée au sein d’un ensemble paramédical, et d’une école maternelle totalement rénovée. Là encore, c’est la volonté du respect de l’environnement qui, à la demande du Maire, a prévalu dans le réaménagement de l’école.

Soucieux du bien-être de chaque famille, le Maire dotera bientôt sa commune d’une salle polyvalente, qui pourra servir d’écrin à des spectacles divers ou des séances de cinéma. Les seniors ne sont pas non plus oubliés.

Le premier magistrat se félicite ainsi de la création d’un Bureau d’action sociale communale, qui pourra apporter des aides bienvenues aux personnes de plus de 60 ans. Elles sont aussi heureuses de bénéficier, dans le cadre de l’Espace seniors, d’activités gratuites proposées par la commune.