Le point de vue du maire de Cadolive sur la politique de ville, Serge Perottino

Serge Perottino est le maire d’un village des Bouches-du-Rhône qui s’appelle Cadolive. Cet illustre personnage a été élu en 2008 à près de 63 % des voies puis réélu en 2014 avec 84 % des suffrages. Il est aussi le secrétaire général de l’union des maires et l’actuel vice-président du conseil du Territoire du Pays d’Aubagne et de l’Étoile.

Ce que Serge Perottino désire pour Cadolive

L’attachement de Perottino pour Cadolive repose sur le fait qu’il y est né et qu’il y a toujours vécu. C’est un Cadolivain de pure souche. Bien que Cadolive se soit énormément développé, il a su garder son authenticité, son passé, des traditions et aussi ses valeurs.

Sur son site web personnel, le maire de Cadolive n’a pas manqué de souligner que le développement de son village est surtout dû à la confiance et au soutien que lui ont témoigné les Cadolivains et les Cadolivaines. S’il a pu transformer Cadolive en un village aussi attrayant, c’est surtout grâce à la collaboration et aux concertations. En effet, tous les projets qui ont été menés à bien par Serge Perottino ont été décidés de commun accord avec les habitants du village. Qualité de vie, sécurité, stabilité fiscale et financière, telles ont été les priorités du maire de Cadolive durant son mandat, et il continue de tout mettre en œuvre pour que l’environnement à Cadolive soit le plus agréable possible.

Les promesses de Serge Perottino pour Cadolive

Serge Perottino a promis d’être le garant d’une gestion saine de la commune. Il a promis que les impôts locaux n’allaient jamais être revus à la hausse et qu’il n’allait jamais endetter la commune, et ce fut exactement ce qu’il a fait. Durant son mandat, Perottino a continué à moderniser, à embellir et à valoriser le village. L’objectif de monsieur Perottino a toujours été de faire de Cadolive un village provençal où il fait bon vivre, un village parfaitement équipé et qui favorise l’accès de chacun aux services et aux commerces de proximité, sans oublier les cultures et les sports. D’après Serge Perottino, Cadolive doit se tourner vers l’avenir. Le village doit être un havre de paix pour tous les habitants, dont ses jeunes.
Perottino a un avis assez clair sur sa fonction de maire. Selon lui, être maire est la meilleure façon pour faire bouger les choses, non seulement dans son village, mais dans la région.

Serge Perottino, le mécène

Ironiquement, cet homme politique,  est plus connu pour ses activités de mécénat que pour son poste de président du groupe Perottino. Depuis des années, il a poursuit ses activités économiques ainsi que ses actions politiques dans le Pays d’Aubagne et de l’Étoile, et même à travers le monde. Il n’a jamais cessé de répéter dans ses allocutions en public que l’intérêt général doit toujours être le moteur de l’action politique.

En ses qualités de mécène, le maire de Cadolive a aidé différents pays et populations en difficultés. Rappelons qu’en 2002, il avait participé au financement d’un programme pour la construction d’un hôpital en Arménie.

En 2003, il a participé au financement de l’envoi d’un convoi de 6 semi-remorques qui ont transporté des médicaments destinés à la petite enfance dans un orphelinat en Pologne.

En 2007, il finance l’envoi de matériels médicaux en destination de Sidi Kacem au Maroc. N’oublions pas que Serge Perottino a également effectué des actions à l’échelle régionale, comme il fut le cas en 2010, année durant laquelle il a supervisé la collecte des donations pour les sinistrés des inondations de la ville de Draguignan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *