SCPI Épargne Pierre, un investissement immobilier aux multiples avantages

Depuis un bon moment, de plus en plus de Français s’intéressent à l’investissement immobilier et optent pour un placement en SCPI. La SCPI Épargne Pierre fait partie des SCPI les plus sollicités en France en raison des multiples avantages qu’elle procure.

 

SCPI Épargne Pierre, une SCPI performante et pertinente

 

Souvent, on a tendance à évaluer la pertinence et les performances d’une Société Civile de Placement Immobilier par son ancienneté. On dit toujours que les exceptions confirment la règle. Récemment crée en 2013, la SCPI Épargne Pierre est aujourd’hui considérée comme étant l’une des SCPI les plus sollicités par la masse en France sur le marché de l’immobilier. Par ailleurs, en 2016, elle a remporté le premier prix de la « SCPI Espoir » qui est un prix décerné aux SCPI présentant les offres les plus intéressantes avec un délai de création inférieur à 5 ans.

 

Un investissement rentable avec la SCPI Épargne Pierre

 

Selon https://scpifrance.com/, avant de faire son choix pour investir dans l’immobilier, un investisseur se doit d’étudier au préalable le taux de rentabilité proposé par une SCPI. Pour l’ensemble des projets immobiliers sous tutelle de la SCPI Épargne Pierre, on peut constater un rendement largement supérieur à 6 %.

 

Diversifier son patrimoine dans l’immobilier avec la SCPI Épargne Pierre

 

Pour maximiser ses intérêts dans son investissement, tout investisseur souhaite se protéger des éventuels risques possibles d’être engendrée au cours de la location d’un bien. Pour limiter ces risques, la meilleure des options serait de diversifier son patrimoine dans l’immobilier. À cet effet, la SCPI Épargne Pierre investit justement dans des zones géographiques largement étendues en France. La société de gestion investit principalement dans les régions parisiennes et d’autres villes françaises en province. Elle s’engage tant dans les commerces, les bureaux, les logements que les locaux d’activités.

 

Quels autres avantages peut-on espérer de la SCPI Épargne Pierre ?

 

À part le fait de diversifier ses patrimoines, la SCPI Épargne Pierre présente également un capital variable pour une meilleure flexibilité d’achats et de ventes des parts immobiliers. De ce fait, en investissant dans l’Epargne Pierre, vous pourrez récupérer de façon plus facile et plus rapide les liquidités investies. Pour obtenir vos compléments de revenu, il vous suffit d’attendre que la période des carences touche à sa fin.

Si vous vous intéressez à la SCPI Épargne Pierre et que vous ne disposez pas d’un capital minimum nécessaire, vous pouvez à tout moment recourir à un prêt immobilier pour ensuite engager un placement immobilier.

 

Les points essentiels à savoir sur une SCPI

Une Société Civile de Placement Immobilier est une société visant principalement à l’acquisition et la gestion des biens immobiliers. Souscrire à une offre proposée par une SCPI équivaut en quelque sorteà acquérir une part de propriété sur un bien immobilier. Cet article présente les points essentiels à savoir sur une SCPI.

 

Sélectionner une SCPI

 

La sélection d’une SCPI se base sur trois principaux indicateurs : le rendement, la performance globale et le taux d’occupation. Le rendement définit le rapport entre le prix d’acquisition d’une part et les revenus distribués sur un bien immobilier. Le taux d’occupation quant à lui évoque le ratio entre une surface louée par un investisseur et l’ensemble des superficies acquises par la SCPI.

 

Qu’en est-il de la fiscalité ?

 

Par rapport aux revenus collectés par une SCPI, tout investir est imposable aux impôts. Chaque année, la société de gestion déclare à ses investisseurs les montants dus aux impôts ainsi que les revenus qu’ils gagnent. À cet effet, on distingue deux types de revenus : les revenus fonciers et les revenus financiers. Les revenus fonciers résultent de la différence entre le loyer perçu par la société et les différentes charges. Les revenus financiers quant à eux sont issus des placements au sein de la trésorerie de la société.

Il est à noter que les revenus fonciers sont imposés suivant deux régimes d’imposition : le régime micro foncier et le régime réel. Le régime micro foncier octroie un abattement jusqu’à 30 % des revenus fonciers. Les SCPI fiscales ne sont pas tenues compte dans ce régime. Tout revenu foncier supérieur à 15 000 € est aussi exempt de ce régime. Le régime réel quant à lui s’applique sur les SCPI en général.

 

Le montant à investir

 

Investir SCPI vous permet d’accéder facilement aux marchés de l’immobilier sur la base de quelques centaines voire milliers d’euros. Il est recommandé d’investir à crédit pour obtenir des taux d’intérêt intéressants déduits sur les revenus fonciers perçus.

 

Les conditions pour souscrire à une SCPI

 

Toute personne de nature physique ou morale, peu importe son statut de résident, est éligible à une souscription auprès d’une SCPI. On peut donc dire que tout le monde est autorisé à investir dans une SCPI du moment qu’il possède un capital respectant le montant minimal de la société de gestion. Vous êtes aussi libre de choisir le type de SCPI selon vos budgets et vos attentes : rendement, avantages fiscaux…

Les essentiels à savoir pour un investissement dans un garage

Placement de stationnement ou lieu de stockage, un garage reste toujours un bien immobilier non meublé inscrit dans un bâtiment collectif ou individuel et est destiné pour un rendement locatif attractif. Toutefois, cette rentabilité immobilière peut varier d’une ville à une autre en fonction de l’emplacement, du niveau d’accessibilité ou des dimensions proprement dites du garage. Cet article présente tous les essentiels à savoir pour bien réussir un investissement dans un garage.

 

La localisation géographique, un point important à ne pas négliger

 

Selon https://investir-garage.com/, tous les garages en Europe et en France ne procurent pas les mêmes profits. C’est surtout le cas constaté si on compare un garage dans un lieu en périphérie et un autre dans les grands quartiers des métropoles. À Paris, à Lyon ou à Nice par exemple, le prix du mètre carré d’un garage se voit assez cher.

Pour calculer le taux de rentabilité d’un bien locatif, deux paramètres sont à prendre en compte : le prix d’achat du bien proprement dit et le tarif fixé pour le loyer. Ces deux facteurs dépendent tous de la localisation géographique. En effet, plus un garage est situé dans des zones très recherchées, plus son prix d’achat est élevé et plus le loyer est cher. En moyenne, un investissement dans un garage est rentable si vous arrivez à atteindre un rapport entre 6 et 10 %.

 

Opter pour un emplacement plus recherché

 

Pour optimiser le rendement locatif en investissant dans un garage, le taux d’occupation doit être pris en compte. Ce taux d’occupation définit la durée de location du garage au cours de différentes saisons de l’année. Et pour favoriser ce taux, on doit savoir choisir un bon emplacement. Autant que possible, priorisez les garages inscrits dans les grandes villes où l’offre est toujours inférieure à la demande. Les quartiers résidentiels ou excentrés n’attirent que peu de locataires de garage. Investir dans ce genre de lieu revient à cumuler des bénéfices médiocres. Pensez également aux équipements, aux accessibilités et aux services de sécurité dans le garage. Un garage positionné en rez-de-chaussée, doté d’électricité et d’un excellent service de gardiennage attire toujours l’attention d’un maximum de locataires.

 

Qu’en est-il du volume ?

 

Bien évidemment, étant donné qu’il s’agit ici d’investir dans un garage, les lieux devront donc être assez larges tant en terme de largeur, de profondeur que de hauteur. Le garage devra au moins pouvoir contenir un 4×4. Pour un investissement plus rentable, pensez à investir dans un bâtiment pouvant contenir plus d’un véhicule.

Commencez votre journée avec du bon café!

Il existe beaucoup de types de café dans le monde. Bien sûr, ce sont tous des grains de café, mais c’est la façon dont ils ont été fabriqués qui se différencie. Mais comment réussir à prendre un bon café ? Et surtout, quelle machine à café utiliser pour du bon café ?

Comment faire un bon café ?

Chaque cafetière a ses propres caractéristiques. La méthode de préparation n’est pas du tout la même, de sorte que le goût ne sera jamais le même. Mais pour faire un bon café, il faut : nettoyer d’abord les ustensiles, faciles à laver et neutres. Prenez de l’eau propre et équilibrée. Rincez et chauffez vos instruments avec de l’eau. Ensuite, choisissez un café frais. Et utilisez toujours la mouture appropriée pour votre préparation. Mesurez la dose avec une balance ou avec une cuillère à mesurer si vous en avez une. Utilisez de l’eau bouillante entre 90 ° et 95 °C selon le café. Adaptez la dose d’eau et de café en fonction de vos envies et du moment de la dégustation. Ensuite, modifiez le temps d’extraction en fonction de vos goûts. Et enfin, choisissez votre café en fonction du moment, de ce que vous mangez et de vos invités. Après avoir suivi ces étapes, assurez-vous de prendre un bon café.

Quelle machine à café utiliser ?

Sachez qu’une machine à café est un appareil utilisé quotidiennement dans une maison. Cette machine a pris sa place et devient un appareil électroménager indispensable dans la cuisine. Vous voulez changer votre machine à café? Ou voulez-vous acheter la première fois? De nombreuses options s’offrent à vous, mais il ne sait que choisir. Chaque machine à café a ses propres caractéristiques, notamment son goût et son type de café. Nous citerons certaines de ces machines: Expresso automatique, Espresso semi-automatique, Senseo, Senseo avec bouchon réutilisable, Nespresso, Nespresso avec capsule réutilisable, Italien (moka), Piston, Percolateur avec filtre jetable, Percolateur avec filtre réutilisable. Ce sont les meilleures machines à choisir sur le marché, vous pouvez voir plus de détails sur auboncafe.com.

Pour avoir un café au bon goût dans ce cas, vous devez savoir comment le préparer. Avec le guide bien établit, vous ne serez pas perdu dans votre recette. Et quand il s’agit de machines à café, choisissez ce qui vous convient le mieux et ce qui vous aide dans la préparation.

Le moment d’utiliser un tire-lait pour une mère allaitante

L’allaitement est très important pour une mère et son bébé. C’est une façon de créer un lien entre les deux, mais surtout pour pourvoir la santé du bébé. Mais suite à des raisons personnelles comme la reprise de travail ou encore des raisons pathologiques comme le retard ou la hausse de la montée de lait ou un bébé prématuré, c’est là qu’une autre option s’impose : l’utilisation du tire-lait. Avec cet outil, le bébé peut toujours profiter du lait maternel avec son biberon. Que ce soit de type manuel ou électrique, n’hésitez pas à faire votre achat pour le tire-lait.

 

Utiliser un tire-lait sans risque de douleur

Si vous êtes une maman avec une forte production de lait, certaines mamans peuvent avoir les seins engorgés. Ce qui provoque des douleurs ou des gonflements des mamelons. Les mamelons se rétractent et une montée de température peut être au rendez-vous. Ce qui peut pousser à ne pas allaiter, alors que c’est primordial pour la vie d’un bébé. Mais grâce à un tire-lait black Friday, vous pouvez vous éloigner de ce souci. Il vous suffit tout simplement d’extraire une grande quantité de lait avec pour que vos seins restent souples et que vous puissiez allaiter sans risque votre bébé. C’est également une façon d’apprendre au bébé à téter. En effet, pendant les premiers jours, le bébé a du mal à sucer le mamelon, mais après quelques coups sur le tire-lait, vous pouvez lui apprendre avec le biberon.

 

Les possibilités d’inconvénients du tire-lait

Même étant un appareil très indispensable pour la plupart des mamans, le tire-lait présente des inconvénients. En effet, même si nous constatons qu’il y a beaucoup d’avantages offerts par ce petit appareil, il peut avoir des défauts. Pour un tire-lait manuel, c’est très fatigant, parce que vous devez pomper et aspirer manuellement pour avoir une bonne quantité. Aussi, vous devriez le faire plus vite si vous deviez donner à manger à votre bébé. Ainsi, c’est un sport de plus pour vous les mamans. Il faut aussi prendre le temps de patienter même s’il s’agit d’un tire-lait électrique. De plus, c’est impossible de l’emporter partout où vous voulez, car il vous faut une prise électrique pour son fonctionnement.

 

En tout cas, quoi que vous choisissiez, manuel ou électrique, demandez l’avis d’un professionnel. Ainsi, vous pouvez mettre un point sur votre choix. Votre pédiatre ou votre pharmacien saura vous conseiller. C’est à vous de décider et de prendre en compte de votre temps, vos douleurs et du mode d’utilisation de votre tire-lait. Néanmoins, l’allaitement est toujours conseillé pour la bonne croissance de votre bébé, excepté si vous avez les problèmes suscités.