TOP 5 DES CHOSES À VOIR ET À FAIRE EN CALABRE

Penser à la Calabre et l’associer à la mafia est réducteur et injuste. Cette terre pleine de villages de pierre, de plages qui pourraient bien être parmi les meilleures d’Europe et de coins de verdure plus nombreux que vous ne pouvez l’imaginer, est l’une des agréables surprises pour les voyageurs du sud de l’Italie. Dans cet article, nous vous disons quelles sont, pour nous, les 5 meilleures choses à voir et à faire en Calabre, la pointe de la botte italienne.

1. Tomber amoureux de Tropea et de la Costa degli Dei

La Costa degli Dei (ou Côte des Dieux) est la partie du littoral baignée par la mer Tyrrhénienne, qui s’étend de Pizzo Calabro à Nicotera et serait un peu comme la bunionette de la botte. Le long de ses 55 km, elle nous surprend avec des villages impressionnants comme Tropea et des plages aux eaux d’un bleu si turquoise qu’elle semble avoir un filtre invisible qui sature tout. Mais c’est vraiment comme ça. Certains des arrêts essentiels le sont :

  • Découvrez le pittoresque village de Pizzo et dégustez son dessert typique : le tartufo.
  • Visitez l’église de Piedigrotta, cachée dans une grotte au bord de la mer, également à Pizzo.
  • Contemplez les vues (meilleures au coucher du soleil) du point de vue du Capo Vaticano.
  • Ou bien découvrez-le sur l’eau avec cette excursion en bateau Capo Vaticano.

Mettez le pied sur quelques-unes des plus belles plages d’Italie, comme celle de Grotticelle, à côté du Capo Vaticano, ou celle du Paradiso dei Sub, à Zambrone.

Promenez-vous dans les rues de Tropea, la perle de la mer Tyrrhénienne, et profitez des vues depuis ses points de vue.

Séjournez à la Residenza Gherly et admirez les vues depuis votre balcon. Nous avons passé 5 jours ici et nous nous sommes sentis comme chez nous. De plus, il y a un accès à une plage privée (spectaculaire), avec parasol et chaise.

2. visiter Scilla en Calabre

Notre voyage en Calabre était assez improvisé, alors imaginez notre surprise lorsque nous sommes arrivés à Scilla et avons trouvé un village en terrasses inattendu et merveilleux, dominé par un château qui veille sur la mer bleue et calme.

La première chose que nous avons pensé était que nous aurions dû apporter un maillot de bain, la seconde était que ces vues méritaient un petit déjeuner. Et quel petit déjeuner ! Pour 4€, nous avons été nourris deux fois : un croissant au nutella et un cappuccino pour l’estomac et un panorama incroyable qui a pris soin de notre âme voyageuse. Le nom du bar ne ment pas : Bellavista.

3. Se perdre dans la Riviera dei Cedri

Son nom ne laisse pas beaucoup de place à l’imagination : ici, vous verrez surtout des cèdres. Ce que vous ne pourriez jamais imaginer, c’est ce qui se cache derrière eux : une des plus belles côtes de la Calabre. Vous voulez un spoiler ? Nous vous en donnons 3 :

  • L’Arco Magno, une plage secrète cachée derrière une arche de pierre qui vous fait comprendre que la nature est le meilleur artiste, une idée déjà bien ancrée.
  • L’île de Dino et la plage de Punta Fiuzzi, où nous avons dû tester l’eau pour vérifier que c’était bien la mer et non un lac aux eaux transparentes.
  • Scalea, un village au passé médiéval marqué où se perdre dans ses rues pavées escarpées est comme remonter le temps.

4. S’immerger au Moyen-Âge dans la Rocca Imperiale

Mais si nous parlons de villages médiévaux, nous ne pouvons pas oublier l’un des plus beaux que nous ayons jamais vu : Rocca Imperiale. Paisibles et endormis, presque accordés sur une note temporelle qui ne correspond pas à ce siècle, nous avons passé deux jours ici, à l’abri à l’ombre du majestueux château de Svevo et nous nous sommes amusés à explorer les ruelles de pierre pleines de pots de fleurs et ornées de carreaux sur lesquels étaient écrits des poèmes.

Curiosité rien de médiéval mais TRÈS XXIe siècle : Rocca Imperiale est célèbre pour ses amendes de circulation, il semble qu’entre 2014 et 2015 la municipalité aurait empoché environ 5 millions d’euros, alors attention à ne pas sauter les limites de vitesse !

5. Plonger dans l’histoire : Capo Colonna, Bronzes de Riace et Scolacium

L’idée de venir ici pour admirer une chronique ne vous excitera peut-être pas trop. Mais cela changera certainement si nous vous disons que la colonne est la seule qui reste des 48 qui constituaient le temple grec d’Héra Lacinia, l’un des témoignages qui prouvent que cette région faisait partie de la Grande Grèce. Cette immense colonne, qui surplombe la mer Ionienne, est l’un des sites les plus emblématiques de la Calabre. À côté, il y a un musée archéologique où vous pouvez en apprendre davantage sur son passé.

Un autre lieu qui vous fera remonter le temps est le Museo Nazionale della Magna Grecia, à Reggio de Calabre. Ici, parmi d’autres trésors archéologiques, se trouvent les célèbres Bronzes de Riace, deux statues du 5e siècle parfaitement conservées représentant deux beaux hommes dont l’identité est enveloppée de mystère.