Comment s’habiller lors d’un séjour en montagne l’été ?

Aventurier(e) dans l’âme, la randonnée, trail et trek en montagne font partie de vos passions. Dès l’arrivée du printemps, des températures et de la météo clémente, l’envie de divaguer sur les sentiers en haut plateau refait son apparition.

Être prévoyant lors de la préparation de son sac

Il fait généralement bon l’été en haute montagne, aussi du fait de l’altitude. Mais il y a certaines contraintes qui peuvent s’avérer être difficiles à gérer : la météo, le manque d’oxygène, les dangers de la montagne…

En revanche, les nuits peuvent être froides et la différence entre le jour et la nuit à ce sujet peut être particulièrement difficile à vivre pour votre corps. C’est pourquoi, pour réaliser un bivouac correctement, il est préférable de se couvrir : pull femme ou homme, duvet ou draps, chaussettes, etc.

D’un point de vue matériel, il faut aussi penser à opter pour une tente souple et légère avec une moustiquaire, d’autant plus si vous êtes proche d’un point d’eau. Tout comme un kit de soins en cas de coupures ou de blessures, ainsi que des réserves alimentaires pour camper et, par prudence, au cas où les intempéries viendraient gêner la descente de votre ascension.

L’un des autres sujets importants est le port de chaussure de randonnée, avec une semelle épaisse et de légers crampons sous le dessus afin de bien adhérer au sol et éviter les chutes. Néanmoins, faire de la randonnée passe globalement par l’achat d’équipements spécifiques, comme des bâtons de marche, des gants, etc.

Une tenue qui se doit d’être adéquate

Sport oblige, il va falloir prendre soigneusement le temps de choisir ses vêtements pour partir en randonnée. Entre les tee-shirts, pulls laissant passer l’air au niveau des aisselles, les bermudas à multiples poches ou encore les chaussures spécial randonnée, la liste peut vite s’avérer onéreuse même si, toutefois, se faire prêter des vêtements ou acheter d’occasion peut à la fois vous faire des économies tout en respectant un peu mieux l’environnement.

D’un point de vue chaleur, préférez les fibres légères pour éviter de transpirer à tout-va. Ainsi, vous vous sentirez mieux sans pour autant être en nage. Cela vous permettra de réduire le risque de malaise à cause de la température qui peut parfois être dur à supporter pour le corps.

Néanmoins, il est clair qu’il est primordial de prioriser la sécurité au confort, notamment au niveau des chaussures qui se doivent d’être solides, avec une semelle épaisse et légèrement renforcée à l’intérieur, dans le même style que des chaussures de sécurité. Les pentes peuvent être ardus, cabossées et dangereuses, c’est pourquoi il faut être bien équipé pour ce type d’activité sportive.

Le sac à dos se doit d’avoir de nombreux rangements, notamment pour les gourdes, pour les équipements en cas de bivouac. Il se doit d’être confortable pour ne pas vous frotter contre le corps par exemple. Il existe une panoplie de modèles en fonction de vos envies et de vos besoins, et les tailles varient du petit gabarit au grand gabarit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *