Japon : retirer ses chaussures, une coutume fortement ancrée

Avant de partir au Japon, surtout, veillez à vous acheter de nouvelles chaussettes. En effet, dans ce pays où la tradition occupe une place essentielle, il est de mise de retirer ses chaussures avant d’entrer dans une maison. Cette coutume est valable même si vous êtes dans votre propre maison, dans la maison de quelqu’un et même dans certains endroits publics comme les restaurants, les écoles, les temples et les sanctuaires entre autres.

Les origines de cette coutume

Fermement ancrée dans la culture nippone, l’habitude de retirer ses chaussures avant d’entrer dans une maison a tout d’abord été adoptée pour des raisons d’hygiène. Tout comme la plupart des occidentaux, les Japonais retirent leurs chaussures pour éviter de faire entrer dans le foyer les saletés. Et bien, cela se comprend vu le fait que dans ce pays, on s’assoit et dort traditionnellement à même les tatamis.
C’est pendant l’ère de Heian (794-1185) que cette coutume aurait vu le jour. A l’époque où l’asphalte n’existait pas, entrer chez les gens avec ses chausses couvertes de terre n’était pas bien vu pour le moins. Aujourd’hui l’asphalte est là, mais la tradition est toujours maintenue.

Par ailleurs, se déchausser est une question de respect, envers soi-même si on reste chez soi et envers son hôte lorsqu’on se rend chez les gens. Ce serait un bon acte pour éviter à la maitresse de maison un « surplus de tâche » en plus de « celui de vous recevoir ».
Outre le côté hygiénique, des raisons d’ordre spirituel sont aussi à l’origine de cette coutume. La religion, plus particulièrement le bouddhisme, y est pour quelque chose. Pour cette croyance, les notions d’intérieur sacré et d’extérieur souillé sont assez notables. Pour bien séparer ces deux mondes, une frontière a été placé qu’il est interdit de mêler les deux. Le fait de se déchausser avant d’entrer dans une intérieure de maison met donc en avant cette croyance.

Dans quels endroits retirer ses chaussures ?

Généralement, dans ces endroits où les chaussures doivent être retirés, on trouve toujours des geta-bako (littéralement “boîtes à geta“) à l’entrée. Il s’agit souvent d’une grande étagère à plusieurs cases où il faut placer ses talons-aiguilles, ses sandales, ses baskets ou autres mocassins. D’autres détails peuvent aussi vous faire comprendre qu’il faut retirer vos chaussures avant d’entrer comme une différence de niveau entre l’entrée et la première pièce de la maison. Sachez aussi qu’il est formellement interdit d’entrer en chaussures dans une pièce où il y a un sol en tatami.

Certains lieux plus traditionnels vous obligeront à vous déchausser avant d’entrer. Tel est le cas à l’entrée d’un restaurant traditionnel ou d’une maison de thé avec sol en tatami. Les chaussures sont également interdites dans les Sento ou Onsen. Cela parce que dans ces endroits, dès que vous aurez posé vos affaires au vestiaire, vous y rentrez tout nu, et donc encore moins avec des chaussures.
Pour en apprendre davantage sur la culture japonaise, n’hésitez pas à entrer en contact direct avec la population locale. Pour cela, vous n’aurez qu’à parler couramment l’anglais. Angelio Academia vous invite à suivre des cours d’anglais à Paris au sein d’un local tout confort et bien équipé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *