Réaliser votre diagnostic immobilier sur Marseille et ses environs

Que vous désiriez de vendre ou d’acheter un appartement ou une maison, un diagnostic immobilier est une étape incontournable. Est-ce obligatoire ? Qui doit assurer la mise en œuvre de cette procédure ? Nous vous expliquons dans cet article !

Diagnostic immobilier : qu’est-ce que c’est ?

Lors de la vente ou de la location d’un bien immobilier, réaliser son diagnostic immobilier est essentiel. Un diagnostic immobilier comprend une inspection technique de votre bien, qui sera ensuite évaluée selon différents critères établis.

Ces normes sont :

  • Performance énergétique (DPE)
  • Risque d’exposition au plomb
  • Avec ou sans amiante
  • L’état de l’installation électrique si elle a plus de 15 ans
  • L’état de l’installation de gaz si elle a plus de 15 ans
  • L’état des risques naturels et technologiques.

En vente, le diagnostic doit également évaluer :

  • Avec ou sans termites
  • Statut des installations sanitaires non collectives dans les maisons individuelles
  • Et à partir du 1er juin 2020, il est également nécessaire de procéder à une évaluation du bruit sur les biens immobiliers situés dans les zones de bruit autour de l’aéroport (ces zones sont réglementées par le Plan d’exposition au bruit des aéroports [PEB]), « Loi d’urbanisme » Article L.112- 6).

Diagnostic immobilier : est-ce obligatoire ?

Oui ! L’ensemble de ces diagnostics doit être inclus dans le document de diagnostic technique (DDT) et joint au contrat de location en tant que promesse de location ou de vente du bien.

À savoir : attention ! Après signature de l’acte authentique de vente réel, si le diagnostic de plomb, amiante, termites, gaz naturel, électricité ou assainissement fait défaut, et qu’il existe un défaut lié à l’un de ces éléments, l’acheteur peut poursuivre le vendeur pour rechercher les vices cachés. Cela peut entraîner l’annulation des ventes ou le remboursement d’une partie du prix de vente.

Diagnostic immobilier : qui le réalisera ?

À l’exception du diagnostic des risques naturels et techniques qui peuvent être directement réalisés par le propriétaire, les autres diagnostics doivent être réalisés par un diagnostiqueur professionnel.

LaCode de la construction et de l’habitation stipule que le diagnostiqueur doit présenter une « garantie de compétence » et disposer « d’une organisation et de moyens appropriés ».En outre, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la lutte contre la fraude (DGCCRF) a rappelé que les experts en diagnostic étaient tenus de faire preuve d’indépendance et d’impartialité envers tous les propriétaires et agences.

Trop d’obligations devraient vous inciter à choisir des professionnels. Pour vous aider à choisir, vous pouvez consulter l’annuaire public, qui répertorie les diagnostiqueurs immobiliers titulaires avec des certificats de conformité valides.