Particuliers : Quels sont les capacités de financement acceptés en ligne

La capacité de financement est le procédé par lequel une tierce personne ou une société finance des activités à partir de ressources propres. En plus, le financement, l’une des clés de réussite d’un projet peut prendre différentes formes.

Le prêt entre particuliers

Il s’est vulgarisé avec l’arrivée d’Internet et la mise en place de plateformes spécialisées comme Kiwi Finance dans ce type de financement. C’est un procédé légal encadré par la loi qui protège le prêteur comme l’emprunteur.

  • Fonctionnement du prêt entre particuliers

Il s’agit d’un prêt d’argent qui se fait soit entre deux personnes physiques ou par le biais d’une plateforme spécialisée telle que Kiwi Finance. Cet emprunt sert le plus souvent à des projets personnels : des travaux, l’achat d’un nouveau véhicule ou d’occasion, pour des biens d’équipement, etc.

  • Que dit la loi sur le prêt entre particuliers ?

La loi autorise une personne à faire un prêt à une autre personne dans des conditions de leurs choix en se tenant au taux d’usure de la Banque de France. Le prêt peut se réaliser devant un notaire, par écrit ou par accord tacite. Pour enregistrer un prêt d’argent de plus de 1 500 €, vous devez avoir recours à la reconnaissance de dette ou à un contrat signé et daté.

  • Quel taux pour un prêt entre particuliers ?

Le taux d’usure calculé chaque trimestre par la Banque de France se situe au second trimestre de cette année, entre 21,16 % (+/-3 000 €) et 5,55 % (+6 000 €) pour un prêt de trésorerie sans justificatifs de dépense.

Les différents mécanismes de financement

On peut en compter quatre.

  • Le financement interne

Il est réalisé par voie d’autofinancement et correspond à l’investissement d’un particulier par le biais de son épargne.

  • Le financement externe

Il en existe deux types, le financement direct et le financement indirect.

  • Le financement direct

C’est le procédé par lequel un agent avec besoin de financement obtient un financement auprès d’un agent à capacité financier sans l’aide d’un intermédiaire. Pour obtenir le financement, l’agent avec besoin de financement peut émettre des actions en s’adressant soit au marché monétaire soit au marché financier. Il propose alors des valeurs mobilières de placement qui prennent la forme d’actions ou d’obligations.

Le financement indirect

Il désigne le mode de financement des institutions bancaires qui collectent les dépôts et les épargnes des agents à capacité de financement pour les prêter aux ABF. Ils se font payer par le biais des intérêts prélevés sur les sommes empruntées par les agents à besoin de capacité.

Les différentes modes de financement des ménages

Les modalités de financement des ménages sont de deux ordres.

  • Le financement sur fonds propres

Les principales sources utilisées par les ménages pour subvenir à leurs besoins et investir proviennent de leurs revenus et de leurs épargnes.

  • Le financement par l’endettement

Les ménages passent par le financement indirect pour acquérir des biens de consommation ou des biens immobiliers. Cet endettement peut être financé à court, moyen ou long terme à des taux plus ou moins élevés selon le type d’endettement.

Les plateformes de prêteurs

Elles sont nombreuses sur Internet et les réseaux sociaux à proposer des prêts à des taux imbattables. Ces plateformes établissent directement le contact entre le prêteur et l’emprunteur. Pour plus de sécurité, il est conseillé d’utiliser celles qui ont l’agrément de la Banque de France ou celles qui sont agréées Établissement de crédit par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation.