Les métiers de la vidéo professionnelle

Le monde de la vidéo est un univers complet à part entière. Un film est réalisé grâce à de nombreux corps de métiers, qu’ils soient basés sur la créativité ou la connaissance technique. Tous utiles, ils requièrent un savoir propre à chaque discipline.

Les créatifs

La base de toute production repose sur un scénario. Et ne pensez pas qu’il suffit d’un seul scénariste pour écrire une histoire. Sur les grosses productions, il n’est pas rare de voir plusieurs scénaristes travailler en équipe pour élaborer l’histoire parfaite. Mais une équipe de scénariste ne suffit pas à élaborer un film. Pour retranscrire ce dernier en image, il vous faudra un concepteur storyboard, capable de dessiner les différents plans composant la production pour aider le réalisateur dans le tournage.Ce dernier sera chargé de retranscrire en image les intentions du film mais également de superviser la partie technique du film.

Les techniciens

Pour mener à bien un tournage, il vous faudra du personnel spécialisé sur divers domaines. Pour traiter le son, l’ingénieur du son (supervise l’intégralité de la bande son), le perchiste, le mixeur (enregistre et mixe les dialogues et effets sonores), le bruiteur (en post production) et le monteur son (chargé d’assembler et d’harmoniser les éléments composant la bande son). Pour l’image, là encore de nombreuses compétences sont requises. Du directeur photo (chargé de gérer la lumière, les prises de vues et manager l’ensemble des techniciens liés à l’éclairage) à l’éclairagiste en passant par le clapman, chaque individu a un rôle bien précis.Un corps de métier souvent oublié et pourtant essentiel assure aussi le tournage, il s’agit des machinistes. C’est l’équipe qui accomplit les mouvements de traveling et autres évolutions des caméras.L’ingénieur de production quant à lui s’occupera des effets spéciaux. Tous ces opérateurs permettront à l’équipe de post-production d’effectuer le montage. Cette dernière est généralement composée de monteurs (image et son) et d’étalonneurs (assurant la colorimétrie des plans). Avec les équipements numériques, certaines entreprise (ici par exemple), peuvent réunir l’ensemble de ces métiers chez une seule personne armée des bons outils.

L’organisationnel

Créer un film serait impossible sans une organisation précise, préparée et maitrisée.

Pour cela, la société de production devra recruter des chargés de production pour préparer le tournage, à savoir organiser et effectuer les repérages, trouver les acteurs (directeur de la distribution), obtenir les autorisations de tournage et de droit à l’image, obtenir les financements et recruter les techniciens, gérer la restauration des équipes (catering) et les lieux d’hébergement. La société de production aura également la charge de trouver des diffuseurs sur le territoire concerné et d’en assurer sa promotion. Véritable colonne vertébrale, l’équipe de production rend possible le tournage dans les meilleures conditions.

L’interprétation

Que serait-un film sans ses acteurs et ses figurants ? Ceux-ci incarnent les personnages créés par les scénaristes et transmettent l’émotion aux spectateurs. Mais un acteur n’est pas forcément visible à l’écran, c’est le cas des doubleurs ou des voix-offs qui font également partie du processus. Dans l’attribution des rôles, une hiérarchie est mise en place, on parle de premier rôle, second rôle et figuration. Pour préparer au tournage ces derniers, une équipe de maquilleurs, coiffeurs et costumiers est montée pour donner au film son caractère propre et respecter la cohérence induite par le scénario.