Tout comprendre sur les numéros SIRET des entreprises

Le SIRET est un numéro unique qui désigne chaque entreprise pour l’identifier et pour justifier son existence légale. Mais ce n’est pas tout ! Le numéro de SIRET joue aussi un rôle important dans la réalisation des formalités et des démarches de l’entreprise. Bref, dans cet article, nous allons faire ensemble un tour d’horizon du sujet.

Qu’est-ce que le numéro de SIRET ?

Comme il a été mentionné plus haut, le SIRET est un numéro composé de 14 chiffres désignant l’identification de chaque établissement d’une entreprise. Dans le cadre de leur immatriculation ou leur création, toutes les entreprises doivent se procurer ce numéro auprès de la direction régionale compétente de l’INSEE. Que ce soit une entreprise collective ou une entreprise individuelle, ce numéro est vraiment nécessaire.

En effet, le numéro de Siret permet aux clients, aux fournisseurs, aux partenaires ou encore à l’administration publique de reconnaitre légalement les différents établissements d’une même entreprise. D’ailleurs, ce numéro est considéré comme un gage d’authenticité de l’immatriculation et la création de l’entreprise.

En plus, il est vraiment indispensable pour la réalisation des différents documents comptables et administratifs de l’entreprise notamment les factures, les fiches de paie, les devis, etc. En somme, le numéro de SIIRET représente son existence légale.

Comment obtenir un SIRET ?

Pour obtenir un numéro de Siret, l’entreprise va devoir s’immatriculer auprès du CFE (centre de formalité des entreprises). Suite à l’immatriculation, ces derniers vont délivrer à l’entreprise le numéro de SIRET avec le numéro de SIREN, les documents officiels qui attestent la légalité de ladite entreprise.

Quelle est la différence entre le numéro de SIRET et le numéro de SIREN ?

La plupart du temps, nous avons tendance à confondre ces deux appellations. En effet, le numéro de SIRET (Système d’Identification du Répertoire des établissements) est l’identification géographique de l’établissement d’une entreprise tandis que le numéro de SIREN (Système d’Identification du Répertoire des Entreprises) est l’identification unique de ladite entreprise qui ne peut être changée.

Le numéro de SIREN permet à une entreprise de se distinguer des autres. En France, il n’y a pas deux SIREN similaires. Entre autres, si une entreprise devait déménager alors son numéro de SIREN ne va pas changer, par contre, il doit obtenir un autre numéro de SIRET.

En effet, une entreprise dispose d’un seul numéro de SIREN, mais il est possible qu’elle ait plusieurs numéros de SIRET lorsqu’elle exerce son activité par le biais de nombreux établissements.

En fait, le SIREN est attribué à votre entreprise dès que vous avez déclaré votre activité en auto entrepreneur auprès de l’INSEE. Ce numéro unique justifie votre immatriculation au répertoire national des entreprises, il est composé de 9 chiffres.

En somme, il est donc impossible pour une entreprise de réaliser un acte de commerce ou d’émettre de factures sans avoir un numéro de SIREN et un numéro de SIRET. Ce dernier n’est pas seulement attribué aux entreprises. En effet, les associations peuvent aussi en disposer si elles veulent obtenir des aides de l’État central. Dans ce cas, l’association doit payer les divers impôts et taxes liés à son activité.