Que déduire quand vous offrez des cadeaux d’affaires ?

Les cadeaux d’affaires sont le meilleur moyen de fidélisation, surtout quand s’y associent les cadeaux d’entreprise, cadeaux CE ou cadeaux client. Ils permettent la consolidation des liens de partenariat en entreprise, instaurent un sentiment de sécurité et vous confèrent la confiance et l’estime des bénéficiaires, qui prendront plus de plaisir à travailler, à collaborer et à demander assistances et services à votre entreprise. Toutefois il faudrait faire attention à la fiscalité liée autour des dons et des cadeaux d’affaires.

La TVA déductible de vos cadeaux d’affaires

Bien qu’il y ait plusieurs manières de faire du marketing en entreprise pour la fidélisation de vos prospects et clients, dans le but de vous rendre indispensable à leurs yeux, le meilleur moyen demeure les cadeaux d’affaires. Dépensez un peu des revenus de votre entreprise en ces soins aux clients, aux partenaires, et obtenez en retour des affaires en or. Pour augmenter l’effet produit par ces petits présents, il est possible de les personnaliser pour les rendre plus attrayants.

Toutefois, il est impératif de se renseigner sur la fiscalité applicable aux cadeaux clients. De fait, en France par exemple,pour que la TVA soit rendue à l’entreprise qui adopte cette méthode marketing, il faudrait que ce qui est offert au client ne dépasse pas 69 euros TTC par année et par bénéficiaire. Si le montant du présent dépasse cette somme, la TVA n’est plus récupérable. Les cadeaux d’affaires en entreprise favorisent donc un certain nombre d’intérêts et offrent des bénéfices subséquents (plus d’infos sur mr-entreprise).

Les autres déductions fiscales

En dehors de la TVA– représentant un avantage fiscal dans ce cas – qui est soumise à certains critères et a toutefois des exceptions, il existe d’autres règles fiscales qui s’appliquent en matière de présents en entreprise et qu’il est du devoir de l’exécutif de toute société de tenir grand compte. Il importe donc de bien se renseigner et de bien connaitre ces normes avant de s’épancher en prodigalité.

En effet, diverses déductions de charges sont présentes quand il s’agit pour une entreprise d’offrir des cadeaux d’affaires. Et il importe donc de connaitre les lois qui régissent cette salutaire action d’entreprise. En dehors de la TVA susmentionnée, il existe d’autres taxations comme celle sur les dépenses de plus de 3000 euros en dons, par exercice.Ces normes prévoient de même qu’il ne serait possible de faire des dons exagérés ou dont la note financière dépasse ce qu’une entreprise peut se permettre.

Par ailleurs, certaines sanctions et peines sont applicables à la dérogation à pareilles normes. Puisque la TVA des dons moins coûteux aux clients, fournisseurs et partenaires est déductible du montant imposable, il est d’une extrême importance que les entreprises soient aux aguets parce que le fisc surveille tout cela de très près pour qu’il n’y ait pas de déviances ou des profits illicites. De plus, de nombreux facteurs connexes sont à prendre en compte, comme le fait que tous ces dons soient faits dans l’intérêt et le compte de l’entreprise. Et pour cela plusieurs méthodes sont utilisées. Il est tout de même recommandé face aux cadeaux d’affaires, de prendre le maximum de précautions dans le sens du respect de la loi et des impôts, pour que votre travail assidu et acharné ne soit pas vain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *