Optimiser sa fiscalité en créant une société en Angleterre

La fiscalité des entreprises pèse lourd en France. C’est pourquoi, beaucoup d’entrepreneurs recherchent de nouveaux moyens pour réduire leurs impôts. La création d’une société en Angleterre peut constituer une solution adéquate pour ces investisseurs.

Avantages de la fiscalité en Angleterre

Tout est idéal au Royaume-Uni pour prendre son envol en tant qu’entrepreneur. Comme dans les autres pays européens, les filiales fondées en Angleterre sont soumises à l’impôt sur les bénéfices des sociétés sous conditions de chiffre d’affaires. Les dirigeants bénéficient d’une exonération lorsque leurs revenus annuels ne dépassent pas les 11 500 £. Il est donc possible de se retrouver sans un impôt à payer dans ce pays.

Le taux d’imposition au Royaume-Uni est plus faible que celui des dix pays les plus puissants de l’Europe. Il est de 19% pour l’impôt sur les sociétés. Pour la France, ce type de taxe s’élève à 30%. Il y a donc une nette différence entre les deux pays.

Le régime fiscal en Outre-Manche a été mis en place dans le but de favoriser l’entreprenariat britannique. En 2020, un nouveau rabot est prévu. Ainsi, l’impôt sur les sociétés passera de 19% à 17%.

Les relations entre l’administration fiscale et les entrepreneurs sont placées sous le signe du respect et de la convivialité. Si jamais le fisc a fait une erreur de calcul d’impôt, il enverra ses excuses par courrier.

Créer une société pour optimiser sa fiscalité

Au vu des points forts cités ci-dessus, on peut dire que fonder une société en Angleterre permet à une entreprise française de payer moins d’impôts.

La procédure d’optimisation fiscale s’effectue en toute légalité. La déclaration des revenus et des dividendes de la firme est effectuée en toute transparence. Il n’y a pas de dissimulation de chiffres d’affaires ni de montage financier à faire.

L’Angleterre n’est donc pas un paradis fiscal. Les sociétés versent moins d’argent à l’administration uniquement grâce à une politique fiduciaire plus flexible.

Autres atouts de la création d’une entreprise en Angleterre

En fondant une société dans ce pays, un entrepreneur profite de la stabilité économique du Royaume-Uni. La région vit essentiellement des revenus du secteur tertiaire qui représente ¾ du produit intérieur brut (PIB).

C’est aussi choisir d’étendre ses activités dans l’une des plus puissants pays en termes d’économie. En effet, le royaume figure dans le classement des 5 premières puissances économiques au monde. Il est deuxième en Europe. D’ailleurs, plus de 250 entreprises de taille ont choisi de créer une filiale dans cette zone.

La qualification de la main d’œuvre est un autre atout du pays. Ce dernier connaît un faible taux de chômage et compte à lui seul plus de 32 millions de salariés. L’Angleterre est à la seconde place du marché de l’emploi sur le continent européen.

Attention ! Les salaires dans cette zone ne sont pas donnés. Il est donc indispensable de confier à des professionnels le recrutement de son personnel pour éviter le paiement de charges fixes élevés.

Enfin, avec les accords de libre-échange, les droits d’importation et d’exportation sont gratuits pour les sociétés anglaises. Ce qui représente un bénéfice supplémentaire pour les entrepreneurs, qui se retrouvent avec des charges plus réduites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *