Les limites du dropshipping

Gagnez de l’argent sur internet. Ce terme est devenu une polémique ces 2 dernières décennies. En effet, la digitalisation a conduit à l’émergence de nouveaux business-modèle.  Parmi eux, le dropshipping. Une nouvelle approche commerciale qui attire de plus en plus de monde. Mais ce modèle commercial est-il si rentable qu’on prétend ou semble-t-il tout simplement atteindre son apogée ? Pour répondre à cette question, nous vous proposons de découvrir la facette cachée du dropshipping.

Une petite récapitulation : c’est quoi en fait le dropshipping ?

Vous avez sûrement rencontré ce terme à plus d’une occasion. Si vous êtes dans l’e-commerce ou toute autre activité similaire, vous savez sûrement ce que c’est. Mais à titre de rappel et pour les novices, voici la définition du dropshipping.

Le dropshipping est une activité en ligne qui consiste à revendre des produits d’un fournisseur quelconque. Vous obtenez des bénéfices en soustrayant le prix de vente de vos produits au prix d’achat. Mais pour vraiment comprendre ce business-modèle, il faut connaitre les 3 acteurs principaux du dropshipping : le fournisseur, le revendeur ou drop shipper et les clients. Les interactions entre ces 3 entités constituent le dropshipping.

Le dropshipping : une activité prometteuse

Le dropshipping est une tendance partout dans le monde. Pourquoi ? La raison est pourtant simple. C’est une activité qui propose divers avantages. Il doit essentiellement sa réputation à sa faisabilité et sa réalisation très facile. En effet, tout le monde sans exception peut faire du droppshipping sans investir une grosse somme et sans des connaissances approfondies. C’est une activité prometteuse et plein d’avenir. Cependant, il existe d’autres alternatives plus attirantes que ce dernier. Parmi eux, le dropservicing, un businness modèle plus prometteur que le dropshipping. Vous verrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur cette activité innovante.

Les avantages du dropshipping

Pour savoir pourquoi le dropshipping est –il si populaire, il faut entrer un peu dans les détails. Primo, en dropshipping, vous n’avez pas besoin de stockage. Contrairement au modèle de l’e-commerce traditionnel, vous n’avez nullement besoin d’entrepôt pour vos produits.

Secondo, vous n’avez pas besoin de créer votre propre produit. Soyons honnête, tout le monde n’est pas Steve Jobs avec ses iPhone. Et au lieu d’attendre que la conception d’un produit aboutisse, pourquoi ne pas vendre les produits qui existent déjà.

Tercio, pas besoin d’investir une grosse somme. Vous pouvez vous faire du dropshipping à partir de rien ou plus ou moins. Par ailleurs, vous ne débourser que pour payer les produits que vous avez déjà vendus.

Mais si c’est tellement facile de faire du dropshipping, pourquoi trouver une alternative à ce business modèle parfait ?

Les limites du dropshipping

Bien que le dropshipping soit une activité extrêmement rentable, elle cache néanmoins qu’inconvénients. Si vous êtes un acteur dans le domaine du marketing sur les réseaux sociaux, vous savez sûrement que la concurrence est vraiment impitoyable. Du coup, faire la différence est souvent assez difficile surtout pour les débutants.

D’autre part, les stratégies sont également à prendre en compte. Si vous décidez de faire du dropshipping, il ne suffit pas de vendre, il faut promouvoir vos produits et faire de la publicité, du référencement naturel, de l’inbound marketing, etc. Si vous n’adoptez pas la bonne stratégie, vous ne vous en sortirez jamais.

Enfin, la qualité des services est souvent médiocre. En effet, les e-commerçants en dropshipping sont réputé pour leur mauvaise qualité de service. Des retards de livraison courante, un service après vente presque inexistant. Toutefois, les gros fournisseurs jouent également un rôle important dans leurs images.

Le dropshipping : les secrets enfin révélés

Internet est une véritable mine d’or pour gagner de l’argent. Toutefois, ce n’est pas tout le monde qui réussit sur le web. La preuve, il y a peu de millionnaire web. À cette limite, le concept de dropsevicing devient simplement un mirage. Ce business modèle présente d’innombrable lacune et de faille. Néanmoins, avec une bonne stratégie, des mises à jour constantes de vos techniques, les bons outils, vous pouvez quand même réussir votre activité en ligne.

Le dropservicing : une alternative plus rentable

Là où le dropshipping s’arrête, le dropsevicing commence. Enlevez toutes les contraintes et les désavantages du dropshipping et vous obtenez un modèle commercial très rentable. Pour vous en convaincre, voici comment fonctionne le dropservicing.

Le dropservicing consiste à vendre des services au lieu de vendre des produits physiques. Vous faites votre prospection en recherchant des entreprises ou des personnes qui on besoin de service. Puis, vous trouvez des freelancers qui effectuent les services à votre place avec une rémunération moins élevée que celle proposée par entreprises. Vous obtenez vos rentes en soustrayant le prix de services.

Ce modèle commercial s’apparente en quelque sorte à la sous-traitance. Toutefois, pour bien le réaliser, il faut s’instruire et suivre des formations dropservicing. Ainsi, vous éviterez tous les pièges et les petites contraintes dans votre réalisation. Mais dans tout les cas, le dropservicing propose l’avenir du marketing en ligne.

Le monde digital est en constante évolution. Les techniques évoluent constamment. Les stratégies s’améliorent en fonction des internautes. Le dropshipping n’échappe pas  à cette règle. Il n’y a jamais de stratégie définitive. Mais pour percer dans ce domaine, il faut de l’apprentissage et de l’expérience. Pour cela, il est toujours mieux de faire appel à des spécialistes en marketing et de se mettre à jours continuellement.