La domiciliation d’entreprise et tout ce qui s’y rapporte

La domiciliation d’entreprise est généralement connue pour être le choix d’obtenir une adresse de siège social. C’est en effet la définition fondamentale et basique de la domiciliation. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un concept beaucoup plus développé. En effet, la domiciliation d’entreprise concerne aujourd’hui plusieurs autres services rendus aux entrepreneurs, à tel point que certains ne peuvent plus s’en passer. Cela s’explique par les avantages y afférant, surtout financiers.

Où domicilier son entreprise exactement?

Il existe différentes façons de domicilier son entreprise. Tout dépend du type d’activité que l’on exerce et des besoins de son entreprise. Les options de domiciliation envisageables sont :

La domiciliation de son entreprise chez soi

Il est effectivement possible de domicilier son entreprise chez soi, c’est-à-dire au domicile personnel de l’entrepreneur. Tout dépend tout simplement de son bail (s’il n’est pas propriétaire) et de la taille de son entreprise et des espaces d’exploitation nécessaires. En termes de légalité et d’illégalité, la loi requiert tout simplement que l’entrepreneur soit le dirigeant de l’entreprise domiciliée chez lui. Par ailleurs, il peut tout simplement choisir son adresse personnelle comme adresse de siège social sans y exercer nécessairement l’ensemble des activités de son entreprise. D’ailleurs, cette forme de domiciliation facilite indéniablement le processus de création d’entreprise dans la mesure où il est inutile de consacrer du temps à la recherche d’un autre local à utiliser comme siège social.

La domiciliation chez une société de domiciliation

Il s’agit de faire appel aux services d’une société prestataire spécialisée dans la domiciliation d’entreprise. Ce type de sociétés héberge les entreprises en proposant aux entrepreneurs diverses solutions de domiciliation sur-mesure conformément à la demande et aux besoins du décideur. Il peut s’agir d’une prestation de domiciliation tout simplement administrative, ou d’une domiciliation complète incluant la domiciliation administrative, ainsi que la location d’un local, de mobiliers, d’équipements et de ressources humaines.

La domiciliation dans une pépinière d’entreprise

Egalement appelée « coworking », il s’agit de partager un local loué avec d’autres entreprises qui ont également choisi d’adopter la solution de domiciliation chez le même domiciliataire. Concernant le coworking, il faut savoir que les entreprises peuvent parfaitement cohabiter sans pour autant exercer les mêmes activités. Par ailleurs, il s’agit de l’option de domiciliation de premier choix chez les entrepreneurs ayant recours à l’alternative de domiciliation d’entreprise à Madagascar.

Domicilié et domiciliataire : Qui fait quoi dans l’exécution d’un contrat de domiciliation d’entreprise ?

Par définition, le « domicilié » est l’entreprise qui a recours à un service de domiciliation et le « domiciliataire » n’est autre que la société de domiciliation spécialisée dans la domiciliation d’entreprise. La collaboration entre ces deux principaux concernés se scelle par le biais d’un contrat de domiciliation. Sont définies dans ce contrat, entre autres, les obligations respectives du domicilié et celles du domiciliataire.

Quelles sont les obligations du domicilié ?

Le domicilié a pour principale obligation de respecter à la lettre les termes du contrat, tout comme le domiciliataire. Le domicilié doit informer de suite le domiciliataire des décisions qu’il prend par rapport au type d’activité exercé. Aussi, le domicilié a pour obligation de notifier le domiciliataire d’éventuels changements de nom ou de fonctions pouvant affluer sur la communication inter domicilié-domiciliataire.

Quelles sont les obligations du domiciliataire ?

Tout comme le domicilié, le domiciliataire a pour obligation principale de respecter les termes du contrat de domiciliation. Il est également tenu d’exécuter les prestations convenues dans le cahier de charges. Le domiciliataire s’engage à assurer la sécurisation des informations concernant le domicilié auxquelles il a nécessairement accès.