Entreprise : comment choisir sa solution onboarding RH ?

Choisir la solution onboarding rh n’est pas à prendre à la légère. L’acquisition de cet outil demande une préparation et une étude préalables, afin de répondre précisément aux besoins de l’entreprise. En effet, la mise en place de ce projet stratégique impacte plusieurs départements, tant sur les fonctions RH, le service informatique que sur les finances. Pour juger de son efficacité, il existe certains critères de base, à étudier de près.

La simplicité d’utilisation et la facilité d’accès

Quelques règles sont à respecter afin d’éviter les pièges et en faire un véritable atout pour l’entreprise. La première concerne la simplicité d’utilisation. Il est conseillé d’opter pour une solution facile à paramétrer et à déployer, sans l’intervention d’un spécialiste à chaque étape de paramétrage.

En outre, la solution onboarding rh doit être disponible à tout moment. Dans le but de favoriser la mobilité des collaborateurs, il est plus intéressant d’opter pour un outil accessible via tous les supports numériques, comme l’ordinateur, le Smartphone et la tablette, tant qu’ils disposent d’une connexion Internet.

Les besoins RH

Parmi les critères à prendre en compte, figure l’analyse de l’efficacité et de la praticité du logiciel. La performance d’une solution onboarding rh se juge à sa capacité à répondre à tous les besoins RH de l’entité. Cela va de la gestion des talents jusqu’à l’administration du personnel :

  • Recrutement ;
  • Mobilité ;
  • Dossier collaborateur ;
  • Absences/congés ;

Dans cette optique, l’idéal est de travailler avec un outil évolutif, qui puisse s’adapter aux besoins et à la croissance de l’entreprise, voire à son expansion à l’international. Pour ce faire, le logiciel doit être multilingue, et doit pouvoir être paramétrable localement, hors de la société-mère.

Ce caractère global et fonctionnel permet alors au logiciel de répondre aux besoins de tous les acteurs locaux et non uniquement à ceux de la direction centrale. Le logiciel devra pouvoir à une demande de mobilité, d’optimisation de la productivité, mais aussi d’autonomie, au sein de tous les départements opérationnels de l’entreprise (DRH, finance et IT).

La sécurité des données

Avant d’opter pour un logiciel SIRH, il est impératif de s’assurer de sa fiabilité. Dans un souci de protection des données, il est judicieux d’opter pour des applications, verrouillées par authentification et via un mot de passe complexe. Le cas échéant, les données partagées via Internet doivent toutes être cryptées avec le protocole SSL.

La compatibilité avec les autres systèmes d’information

L’interface de la solution onboarding rh choisie doit pouvoir s’adapter aux principaux logiciels de paie sur le marché ainsi qu’avec les systèmes informatiques existants. L’essentiel est que l’outil puisse s’interfacer aux outils déjà adoptés au sein de l’entreprise. Cette solution permet d’alléger les dépenses car au lieu d’acheter un progiciel tout-en-un, de faire la migration et tout ce qui s’en suit, il suffit d’avoir un plug-in déjà compatible avec ce qui existe.

Un accompagnement tout au long du projet

La mise en place d’une solution onboarding rh nécessite un suivi avant, après et pendant le projet. En effet, il est indispensable de s’assurer de la capacité du personnel à l’utiliser à bon escient, pour une utilisation optimale.