En quoi consiste la maintenance informatique ?

Les équipements informatiques nécessitent une maintenance régulière afin d’en garantir le bon fonctionnement. Quand il n’y a qu’un poste ou deux, il est possible de se débrouiller avec des connaissances basiques en maintenance. Toutefois, lorsque le parc s’étend ou dès qu’il y a un grand nombre de machines, il est recommandé de faire appel à un professionnel. En ce qui concerne les TPE/PME qui ne veulent pas embaucher de personnel informatique, la solution de l’externalisation est le plus efficace.

La maintenance informatique : qu’est-ce que c’est ?

La maintenance informatique vise à réparer ou à maintenir en bon état un ordinateur afin que ce dernier soit en mesure d’assurer un service déterminé. En d’autres mots, la maintenance informatique regroupe toutes les actions de dépannage, de réparation, de réglage, de révision, de contrôle et de vérification des équipements matériels ou immatériels.

Quels sont les différents types de maintenance informatique ?

En cas de panne, les prestataires informatiques assurent le dépannage. Cette assistance informatique d’urgence peut s’effectuer sur place ou en ligne si la situation l’exige. Pour ce faire, les prestataires informatiques proposent des contrats de maintenance sur mesure et à durée définie. Parmi ces contrats, on peut citer trois niveaux de maintenance informatique :

  • Les contrats de maintenance préventive dont le but est d’éviter l’apparition de problèmes comme les bugs et de virus ;
  • La maintenance curative qui consiste à réparer les pannes ainsi que les dysfonctionnements éventuels du système ;
  • La maintenance évolutive qui vous permet de faire évoluer vos logiciels ou votre système selon les besoins de l’entreprise.

Outre ces différents types de contrats de maintenance, on peut également parler de l’infogérance qui consiste à externaliser entièrement le suivi et la gestion d’un système informatique.

Combien coûte un service de maintenance informatique ?

Quand on parle de maintenance informatique, il faut savoir qu’il est possible d’établir un contrat de maintenance avec un prestataire. Dans ce cas, les coûts varient en fonction du prestataire et du type de service choisi. Concernant le dépannage hors contrat de maintenance, il existe de nombreuses solutions de tarification.

La facturation à la prestation : ce forfait comprend le déplacement, l’intervention et le rapport de diagnostic pour une intervention qui n’est pas limitée dans le temps.

La facturation à l’heure : ce forfait est idéal pour résoudre les dysfonctionnements qui ne nécessitent pas de longues interventions. Soyez toutefois prudent lors du choix de ce type de forfait, car en cas de prolongement de l’intervention, la facture du prestataire augmente.

Les tickets de dépannage : certains prestataires informatiques proposent des carnets de tickets. Chaque ticket contenu dans le carnet est utilisable pour une prestation bien définie comme une installation, une réparation ou un conseil. Bien qu’elle soit originale, cette solution est très appréciée parce qu’elle offre une grande souplesse aux entreprises.

En conclusion, le choix d’un prestataire informatique n’est pas toujours une chose aisée. En plus de la réputation du prestataire et des coûts engendrés par l’opération, il est important de faire appel à un prestataire fiable. Vérifiez les références, contactez les précédents clients du prestataire et informez-vous sur les délais d’intervention avant toute chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.