Comment bien trouver un local commercial pour une supérette?

Vous désirez vous lancer dans le commerce de proximité ? Vous avez déjà opté pour une supérette ? Nous vous expliquons pas à pas tout ce qu’il y’a à savoir pour ouvrir votre supérette et gérer votre commerce !

L’ouverture d’une supérette passe par plusieurs étapes clés. Parmi elles, l’étude de marché et bien sûr la recherche de commerce pour supérette. Découvrez notre guide détaillé dans cet article pour vous aider à vous y retrouver.

Les étapes pour ouvrir une supérette 

1.         Etape 1 : Réaliser une étude de marché préalable

Le commerce de proximité, et notamment les supérettes, fleurissent à foison. Elles sont de plus en plus nombreuses à voir le jour à chaque coin de rue et se spécialisent dans le commerce alimentaire de proximité. Les supérettes doivent leur succès à une certaine catégorie de la clientèle principalement non motorisée ou vieillissante qui se retrouve obligé de se tourner vers des commerces de proximité.

De la même façon, les ménages préférant faire leurs courses plus rapidement privilégieront également les moyennes et petites surfaces. Pour toutes ces raisons, l’étape de la réalisation de l’étude de marché permet de vérifier la chalandise du secteur d’implantation. Les grandes enseignes de grande distribution sont les piliers de la proximité à l’image de carrefour et casino. Il convient alors de prendre en considération tous les aspects de votre emplacement.

2.         Etape 2 : la recherche d’un local pour votre supérette

La deuxième étape la plus importante dans votre processus d’ouverture de superette c’est bien la recherche de local commercial. Cette étape aura par ailleurs, une importance capitale tout au long de l’existence de votre activité commerciale. Elle aura un impact direct à la fois sur la fréquentation mais également le chiffre d’affaires de votre boutique.

Un bon emplacement c’est quoi ? Le meilleur emplacement pour une supérette c’est bien sûr une rue passante. Plus de visibilité pour les clients potentiels, veut dire également, une plus grande fréquentation de votre magasin. Le mieux, c’est d’opter pour une zone en plein centre-ville ou encore à proximité d’un quartier résidentiel bien desservie.

Bien évidemment, pour tous ces points positifs, l’inconvénient majeur reste le prix du loyer. Dans de tels standards d’emplacement d’un local en centre-ville, le loyer peut très vite grimper. D’autant plus, s’agissant d’une supérette, une centaine de mètres au minimum sont nécessaire. De quoi disposer les rayons correctement et pouvoir circuler librement, avec un espace d’encaissement et en prime un espace de stockage pour votre marchandise. A ce sujet, la loi de de Modernisation du 8 août 2008, stipule que le seuil de création de surfaces commerciales a été rehaussé à 1000 m² minimum. Cette révision a été mise en place afin de pouvoir prendre en compte l’ensemble des aspects en lien avec cette activité : salariés, marchandise, stockage, livraisons, etc.

Si vous êtes à la recherche d’un bon emplacement pour votre local de supérette, n’hésitez pas à faire appel à notre équipe de professionnels.