Agencement de magasin : améliorer l’expérience client pour augmenter ses ventes

Tout client que nous sommes, nous arpentons généralement les commerces sans réellement nous interroger sur les règles d’agencement qui régissent l’aménagement d’un magasin, que ce soit dans la présentation de la vitrine, dans l’organisation des allées ou encore la mise en place des étagères et des têtes de gondole. Pourtant, l’agencement de magasin, et plus encore le merchandising sont une véritable science née de l’essor du libre-service, dont le but est de faire en sorte que les produits se vendent facilement. Et pour cela, les commerçants vous prennent par la main en aménageant leur magasin selon des règles qui ont fait leurs preuves.

Optimisez le parcours client en point de vente

La circulation des clients en boutique et magasin est un point d’attention toute particulière pour les commerçants qui redoutent l’engorgement dans les allées ou en caisse au détriment de la qualité de l’expérience vécue par leur client et peut-être même, à terme, de leur fidélité.

L’organisation des espaces est ainsi pensée de la façon la plus logique avec une répartition spécifique afin de créer un cheminement des clients et faciliter leur mouvement. Cela signifie donc la création de zones par « univers » ou typologie de produit, en respectant un ordre spécifique. Vous aurez ainsi probablement remarqué que la quasi-totalité des supermarchés vous propose généralement les produits de soin et de beauté en début de parcours, les produits frais et surgelés en fin de parcours.

La création de zones dédiées se fait au moyen d’affichage bien sûr, mais également grâce à l’aménagement des allées et des gondoles qui créent naturellement un sens de circulation. Le mobilier des magasins n’a donc pas pour seule fonction de présenter les produits, mais aussi de cloisonner les espaces et vous montrer le chemin.

Facilitez l’accès aux produits… que vous souhaitez vendre

Plus encore que la circulation dans votre magasin, il est essentiel de faciliter l’accès aux produits, et plus encore aux produits qui sont stratégiques pour votre activité, parce qu’ils sont fortement demandés ou encore parce que vos marges sont élevées.

Il existe ainsi, en merchandising, une règle en 5 points, à savoir que le client doit pouvoir trouver (1) le bon produit (2) au bon endroit (3) au bon moment (4) au bon prix et (5) en bonne quantité. L’accès aux produits sur vos gondoles n’est donc pas figé dans le temps. Les produits estivaux seront évidemment mis en avant avec le retour des beaux jours alors que les chocolats occuperont une place stratégique dès le moins de novembre.

Les étagères et gondoles murales joueront ici un rôle essentiel dans la mise en avant des produits souhaitez et la facilitation de leur accès. Ainsi, les commerciaux se battent pour positionner leurs produits dans les zones les plus visibles et les plus accessibles sur des mètres linéaires grassement loués. Ce qui explique pourquoi on retrouve les principales marques à hauteur du regard alors que les marques plus anonymes et produits 1er prix se retrouvent souvent au ras du sol ou en hauteur, parfois hors de portée. Installées en bout de rayons, les têtes de gondoles constituent des mobiliers indispensables pour les commerçants du fait de la forte visibilité qu’elles offrent au produit dans des espaces clés de circulation ou d’attente aux caisses.

Incitez à l’achat de la vitrine à l’ambiance de votre magasin

Mais le produit et sa présentation en magasin ne sont pas toujours suffisants pour le vendre, et ce d’autant plus à l’ère de l’expérience client. Ainsi, c’est tout un contexte qu’il faut créer afin de susciter l’envie et le besoin des acheteurs potentiels.

Cela passe notamment par la science de l’aménagement des vitrines qui constituent le premier point de contact avec les clients. Choix des produits, choix des couleurs, du mobilier, de l’éclairage. Une vitrine bien agencée constituera une invitation à entrer dans le magasin. C’est ainsi que des professionnels du merchandising proposent aujourd’hui une expertise dans l’agencement des vitrines.

L’ambiance est également essentielle, ce qui n’est pas toujours simple à mettre en place, plus encore dans les supermarchés et hypermarchés. En effet, les clients doivent se sentir à l’aise et en confort au sein du magasin. Pour cela, les marchandiseurs mobilisent leurs sens. Cela peut passer par une ambiance musicale, la diffusion de parfums en accord avec la marque et ses produits, la création d’une identité visuelle forte, etc.

Bien d’autres facteurs pourraient être envisagés dans le cadre de l’agencement d’un commerce dans le but d’optimiser les ventes. Les nouvelles technologies avec la mise en place de borne en magasin ou encore la PLV (publicité sur lieu de vente) contribuent également à une expérience de qualité. Ainsi, de la communication aux assortiments en passant par l’aménagement des surfaces de vente et l’implantation stratégique des produits en magasin, tout contribue à favoriser les achats. À conditions bien sûr de savoir agencer son commerce.