Quels sont les différents types d’élagage d’arbre ?

L’élagage est une activité qui consiste à traiter les arbres pour un but bien déterminé. Nombreuses sont les raisons pour lesquelles ces végétaux sont élagués. Il y a par exemple, l’élagage qui permet d’améliorer la production des fruits. C’est ce qu’on appelle élagage fruitier. Il y a aussi ce qu’on appelle élagage d’ornement dont les actions tendent à assurer une bonne apparence aux arbres afin ces derniers contribuent à la décoration d’un jardin. Il existe également un autre type d’élagage dénommé élagage sylvicole qui sont pratiqué uniquement pour les arbres dans une zone forestière qui dédiés à la vente. Zoom sur ces différents types d’élagage.

L’élagage fruitier

Comme son nom l’indique, l’élagage fruitier est un type d’élagage qui uniquement pratiqué sur les arbres fruitiers. Le but est d’améliorer la production des fruits.  Vous avez toujours tendance à penser que ces arbres produisent des fruits naturellement sans aucune intervention humaine. Vous n’avez pas totalement tort. Cependant, pour augmenter la production des fruits, il faut les élaguer. Il est à noter que l’élagage de ces types d’arbres doit être fait depuis leur jeune âge. Notez toutefois que le moment propice pour élaguer les arbres fruitiers diffère selon l’espèce du végétal. Pour le cas des pommiers et des poiriers par exemple, leur élagage se fait en hiver durant le repos végétatif. Par contre, l’élagage des pêchers et des abricotiers se fait en été.

L’élagage ornemental

Ce type d’élagage se pratique uniquement sur les arbres à caractéristique spécifique appelée : arbre d’ornement. En effet, ce dernier assure un rôle décoratif dans un jardin que ce soit par leur couleur, leur taille, etc. Pour optimiser encore plus leur aspect décoration, l’élagage constitue un meilleur moyen pour y parvenir. Cependant, pour cette intervention offre une meilleure apparence aux arbres situés dans le jardin, elle doit être effectuée par un professionnel comme cet élagueur en Hérault durant la période de repos végétatif.

Élagage sylvicole

Comme dit ci-dessus, l’élagage sylvicole est un type d’élagage qui se pratique sur les arbres qui seront mis en vente. En effet, ces végétaux ne se trouvent pas dans une zone urbaine, mais plutôt dans une zone forestière. Pour que ces arbres puissent atteindre le volume optimum, il est primordial de les élaguer. Comme les arbres fruitiers, son élagage est à effectuer dès son jeune âge. Pour parfaire l’élagage sylvicole, les élagueurs éliminent toutes les branches latérales de l’arbre. Cependant, cette coupe ne doit pas s’effectuer sur des branches qui se sont déjà développées, c’est-à-dire ceux qui ont atteint un certain volume afin d’éviter que des nœuds se forment sur le tronc.

Il est à noter que l’élagage sylvicole offre un avantage considérable à l’arbre. En effet, cette intervention permet à l’arbre d’avoir une structure bien droit. Ce qui constitue un véritable atout lorsqu’il sera mis en vente. Mais avant qu’il ne soit déployé sur le marché, ces arbres feront l’objet d’abattage qui doit être également effectué par un élagueur professionnel.  

Comment devenir un chef de chantier en BTP ?

Le chef de chantier en BTP est sous la responsabilité du chef de projet dans l’ordre hiérarchique, mais il est le premier responsable sur le terrain. Dans les travaux publics, c’est lui qui organise, gère, contrôle les projets. Il dirige aussi de nombreuses personnes et garantit la coordination du chantier. Pour accéder au métier, il est nécessaire d’avoir une expérience professionnelle et les diplômes correspondants et de suivre quelques formations en rapport avec le BTP.

Quels sont les rôles d’un chef de chantier en BTP ?

Le chef d’équipe a pour rôle de diriger les travaux de construction, que ce soit en gros œuvre ou en second œuvre. Il prévoit et gère les travaux, il vérifie l’état d’avancement et est en charge de la gestion de l’équipe présente sur le terrain. Il organise aussi le suivi des travaux et la réalisation du chantier. Il intervient dès le démarrage du projet de construction, durant le déroulement jusqu’à la fin des travaux.

Pour devenir un chef de chantier en BTP efficace, il est nécessaire d’avoir au préalable une expérience professionnelle en tant que chef d’équipe et bien sûr les diplômes en rapport avec le BTP, à partir du niveau bac. La mission de ce professionnel est d’assurer le suivi de chantier quel que soit vos projets, afin d’avoir une construction aux normes et sécurisée.

Que ce soit pour la pose de volets, de fenêtres ou de garde-corps, une entreprise spécialisée peut vous assurer un suivi personnalisé de votre chantier. Pour simplifier votre vie, elle peut vous faire bénéficier d’une motorisation durable de porte de garage. Embellissez votre propriété grâce à la domotique etprofitez d’un meilleur confort d’utilisation de tous vos matériels motorisés.

Grâce à sa plus de trente ans d’expérience en métallerie-serrurerie, la société STID assure tous vos projets et vous offre des services de qualité. Elle est spécialisée en installation de portail sur mesure près de Grenoble et intervient auprès des particuliers et professionnels pour fournir des équipements personnalisés. C’est un expert en fabrication et pose de volets, de garde-corps et de fenêtres et elle intervient dans tout le département de l’Isère. Son bureau d’études prend le temps pour bien étudier vos projets et vos besoins pour obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes. Elle dispose également d’une large gamme de modèles de portail.

Les tâches d’un chef de chantier

Les rôles d’un chef chantier sont nombreux en travaux publics sans parler de l’association aux différentes étapes préparatoires et de la gestion financière. A part le contrôle de l’avancement des travaux et la surveillance de planning, il participe aux réunions préparatoires avec son supérieur hiérarchique dont l’ingénieur ou le conducteur de travaux. Il se soucie également de l’application des règles de sécurité et du respect des délais. Sur le terrain, il veille à l’approvisionnement en matériaux, engins, matière première et autres outils nécessaires. Il vérifie également le travail de son équipe et assure les tâches administratives.

Les missions du chef de chantier sont aussi nombreuses dans son domaine d’activité. Il veille au bon déroulement du chantier et à la bonne exécution des travaux. Il remplace le conducteur de travaux dans la gestion du personnel, car c’est un vrai meneur d’hommes. Encadrer et porter garant de la sécurité des équipes sur le terrain est aussi de son ressort. Il travaille toujours en collaboration avec les clients, les fournisseurs et les sous-traitants s’il s’agit de second œuvre. Dans le gros œuvre, il assure et intervient dans la conduite des travaux courants pour respecter les objectifs de l’opération de bâtiment. Et enfin, il doit faire des comptes rendus journaliers auprès de son supérieur, car il gère les aspects administratifs.

Les qualités requises et les formations nécessaires pour devenir chef de chantier

Le chef de chantier ne nécessite pas de grandes compétences techniques, car son rôle est de superviser les travaux. Cependant, pour accomplir parfaitement ses tâches, il doit avoir certaines connaissances indispensables comme la capacité de manager des équipes, la maîtrise des outils informatiques et des techniques d’exécution des ouvrages, etc. Il doit aussi être polyvalent et avoir une grande capacité physique.

Concernant les diplômes, le future chef de chantier doit avoir un BTS bâtiment et travaux publics (Brevet de Technicien Supérieur) ou d’un DUT en génie civil (Diplôme Universitaire de Technologie). Il est possible aussi qu’il ait obtenu une Licence professionnelle en bâtiment ou génie civil.

Bénéficiez d’un accompagnement pour la création du statut de votre association loi 1901

création statut association 1901

Plusieurs types d’associations prévalent en France selon leurs activités, ce sont le plus souvent des associations sportives ou culturelles, mais également caritatives à vocation personnelle ou collective. Le nombre d’associations en activité en France est évalué à plus d’un million, avec 70000 nouvelles associations créées chaque année. La loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d’association affirme ainsi que tout citoyen peut choisir librement de créer ou d’être membre d’une association.

continuer la lecture

Déclaration d’une association : une formalité indispensable

déclaration d'une association

L’association à but non lucratif est le meilleur outil pour rassembler plusieurs personnes autour d’un projet culturel, sportif ou encore humanitaire. Il faut d’abord réunir toutes les conditions nécessaires pour lui donner vie : choisir un nom, trouver un lieu pour exercer les activités, rédiger les statuts, convoquer une assemblée constitutive, etc. À la suite de cela, il reste à faire la déclaration de l’association.

Continuer la lecture