A quoi servent les bols tibétains en lithothérapie ?

À l’origine, on considérait les bols tibétains comme des objets de culte réservés uniquement aux chamans pour des incantations sacrées.Les premiers bols étaient conçus en bois et parfois en pierre pour stocker les nourritures, mais avec l’arrivée du métal, ils ont été utilisés pour d’autres fins comme la décoration, les offrandes ou aussi la guérison. Les bols tibétains sont produits dans tout le Tibet, l’Inde et le Népal.Les vertus offertes par les bols chantants dépendent entièrement de la matière utilisée dans leurs conceptions.Quoi qu’il en soit, les bols tibétains ont une grande capacité de résonance et leurs puissantes vibrations sont perceptibles par tous.C’est ce qui constitue leur grande particularité.

La méditation

Le bol tibétain constitue un véritable allié de la méditation grâce à aux ondes émises par ses sons.Voici quelques étapes directives pour ceux qui n’ont pas encore adopté un bol tibétain durant une méditation :

  • Premièrement, trouvez-vous un endroit calme et silencieux et installez-vous confortablement.
  • Ensuite, fermez les yeux et gardez une bonne respiration.
  • Puis, faites résonner votre bol tibétain en faisant glisser votre « bâton » sur l’arête du bol.

Il est important de noter que c’est le bras en entier qui tourne autour du bol, et non seulement le poignet.

La purificationénergétique

Les ondes dégagées par les bolsTibétains lors de ses chants produisent des sensations de bien-être. Cependant, elles ont aussi une action pour purifier et harmoniser les énergies d’une maison.

On utilise également les bols tibétains  dans le domaine de la lithothérapie pour recharger les pierres et cristaux après le nettoyage.

L’équilibrage et l’harmonisation des chakras

Outre la purification énergétique, le bol tibétain sert aussi à équilibrer et harmoniser les chakras.

En effet, les bols tibétains émettent particulièrement une note de musique qui a une correspondance directe avec un chakra spécifique. 

  • La note « Do » correspond au premier chakra qui est le chakra racine, ou nommé aussi « Muladhara ». Il se situe à la base de la colonne vertébrale.
  • La note « Re » s’associe au deuxième chakra qui est le chakra sacré, appelé aussi « Svadhisthana ». Ce centre énergétique se localise entre le pubis et le nombril. Il stimule l’énergie physique et sexuelle.
  • La note « Mi » est liéeau troisième chakra qui est le chakra du plexus solaire. Appelé aussi « Manipura », ce chakra se trouve au niveau de l’abdomen et il est responsable de l’accomplissement  de notre être.
  • La note « Fa » correspond au quatrième chakra qui est le chakra du cœur ou «  Anahata ». Comme il est situé au niveau du sternum, alors il favorise l’amour au sens large. Il soutient la circulation sanguine et possède une action spécifique au niveau du cœur.
  • La note « Sol » correspond au cinquième chakra qui est le chakra de la gorge ou «  Vishuddha ». Il se situe au centre du cou au niveau de la gorge d’où il est responsable de la communication.  Il agit également sur la thyroïde et les oreilles.
  • La note « La » est associée au sixième chakra qui est le chakra du troisième œil ou « Ajna ». Il se situe entre les sourcils et régit les yeux, le nez ainsi que le système nerveux. On dit que c’est le chakra du commandement, c’est pourquoi il favorise l’intuition et la clairvoyance.
  • La note « Si » correspond au septième chakra qui est le chakra coronal ou « Sahasrar ». Comme son nom l’indique, il se trouve au sommet de la tête. En effet, c’est le chakra de l’harmonie, il rend l’esprit clair et joyeux.

Quelques croyances autour du crocodile

Logo d’une grande marque de vêtement, emblème de la ville de Bamako, animal sacré de l’Égypte Antique, beaucoup de mythes et de croyances tournent autour du crocodile. Ce reptile géant inspire la puissance et la peur à la fois. Dans certaines régions, il peut être considéré comme une divinité et dans d’autres comme étant leurs ancêtres. 

Continuer la lecture de « Quelques croyances autour du crocodile »

Comment garantir la sécurité pendant l’élagage des arbres ?

L’abattage devient une prestation impérative lorsque votre arbre atteint une certaine hauteur ou les branches sont proches des lignes électriques. La réalisation de cette opération varie selon la zone et l’espèce d’arbre concerné. Elle peut être effectuée régulièrement ou réalisée une seule fois. Mais il est bon de savoir qu’il y a des mesures de sécurité à respecter pour éviter les désagréments.

Continuer la lecture de « Comment garantir la sécurité pendant l’élagage des arbres ? »