Les raisons d’avoir un avocat pour une entreprise

Votre entreprise devrait trouver et traiter un avocat en droit pour répondre à vos besoins juridiques pour de nombreuses raisons. Avoir un avocat dans l’espace réservé aide à vous assurer que vous n’aurez pas à lutter pour l’obtenir. “Le bon avocat” en période de problèmes juridiques. En ayant un avocat en droit des affaires, vous pouvez profiter du temps nécessaire pour trouver des stratégies juridiques intelligentes avec votre avocat, ce qui augmentera vos chances de dominer.

Continuer la lecture de « Les raisons d’avoir un avocat pour une entreprise »

3 conseils pour lancer son auto-entreprise

Quand on finit enfin ses études ou qu’on est salarié d’une entreprise depuis des années tout en imaginant un projet professionnel plus adapté à nos envies et nos besoins, se lancer dans la grande aventure de l’entreprenariat semble être la voie logique et idéale.

Pour autant, avant de devenir son propre patron, il est important de bien préparer et définir son projet afin de s’assurer de sa viabilité et de mener à bien sa transition vers l’entreprenariat.

En effet, si le travail indépendant possède de nombreux avantages, il faut aussi avoir conscience de ses inconvénients pour ne pas se laisser déstabiliser par les contretemps et rester motivé pour atteindre ses objectifs.

Voici nos 3 conseils pour se lancer sereinement dans l’auto-entreprise :

Se former sur le terrain

Selon le domaine dans lequel vous souhaitez évoluer, il peut être intéressant de tester vos connaissances sur le terrain. Si vous avez fini vos études, que vous souhaitez vivre une vraie expérience professionnelle avant de vous lancer en solo et que vous êtes intéressé par la vente ou le marketing par exemple, des entreprises comme Geninc vous formeront et vous donneront de sérieux atouts pour vous réaliser en tant que travailleur indépendant. Un coach vous accompagnera et vous fera profiter de sa propre expérience pour devenir à votre tour un vendeur expérimenté et confiant. Vous aurez ainsi l’occasion d’acquérir et de développer toutes les qualités requises pour devenir un entrepreneur brillant.

Faire une étude de marché

Si vous avez déjà acquis de l’expérience dans votre domaine et que vous vous sentez prêt à voler de vos propres ailes, il est alors important de faire une étude de marché.

En d’autres termes, il faut se poser les bonnes questions pour avoir l’idée la plus précise possible de l’offre et la demande dans votre secteur d’activité. Cela vous évitera de mauvaises surprises et vous permettra d’affiner vos recherches et d’ajuster vos objectifs.

Tout d’abord, définissez précisément votre offre : quels produits et services proposez-vous ? Ciblez ensuite votre marché : qui sont vos clients potentiels ? (Âge, sexe, situation professionnelle etc…)

Comment allez-vous distribuer vos produits ou services ? Qui sont vos concurrents ?

Toutes ces questions vous aideront à établir un plan d’action cohérent pour vous assurer de la pérennité de votre entreprise.

Penser au partenariat

Le partenariat peut être une excellente idée pour démarrer une auto-entreprise, car cela signifie que vous pouvez partager votre clientèle et ainsi élargir votre marché. Par exemple, si vous travaillez dans le marketing digital, vous pourriez tout à fait vous associer avec un web designer. Celui-ci pourra parler de vous aux clients qui auront besoin d’une campagne marketing pour faire connaître leurs produits et services, et vice versa. Si vous êtes prothésiste ongulaire, devenir partenaire d’un salon de coiffure peut être bénéfique à l’expansion de votre clientèle. Il y a fort à parier en effet qu’une personne prenant du temps pour elle chez le coiffeur soit également intéressée par une manucure. N’hésitez pas à contacter des professionnels évoluant dans un secteur complémentaire du vôtre pour maximiser les chances d’acquérir et fidéliser une clientèle.

Et vous, avez-vous envie de vous lancer dans l’entrepreneuriat ? Dites-nous en commentaires !

Complémentaire santé : de quoi s’agit-il ?

Cette expression désigne les prestations qui vont compléter le coût des soins dans la perspective d’acquitter la part restant à régler de sa poche par le malade. La complémentaire santé signifie donc aussi bien l’action de la mutuelle que celle de l’assurance, à savoir prendre en charge le montant s’ajoutant à celui versé par la Sécurité Sociale pour couvrir le tarif complet des gestes médicaux et des traitements. Elle englobe des prestations qui ne sont pas envisagées comme un socle, d’avoir ainsi accès à un confort, à une sécurité de garantie accrus.

Reste alors à savoir vers quel type d’organisme se tourner pour obtenir le service le plus adapté à ses attentes.

Qu’est-ce qu’une mutuelle ?

Régi selon la notion de solidarité, ce type de structure suit le code de la mutualité et n’a pas de visée lucrative, ni l’opportunité d’être bénéficiaire. Si il y a excédent, la somme est soit redistribuée aux mutualisés, soit préservée pour servir en cas de pertes ultérieures. Ses fonds sont constitués par les cotisations des personnes qui y adhèrent, et élisent une assemblée ainsi qu’un conseil pour gérer son fonctionnement. Ces membres doivent être tenus informés de toutes les décisions prises par les organes dirigeants. D’autres part, les personnes qui désirent conclure ce type de contrat ne sont nullement obligées de subir des examens médicaux chez santors dans le but de contrôler leur état de santé.

Qu’est-ce qu’une assurance santé ?

Encadrée par le code des assurances, cette couverture relève d’organismes à but commercial qui se veulent rentables. Les excédents vont aux actionnaires. C’est là la principale différence avec la mutuelle. En conséquence, les clients qui font appel aux services d’une assurance de ce type ne peuvent intervenir dans le décisionnel. Il leur faut régler une souscription, et ils font l’objet d’une évaluation médicale (questionnaire, examen, …), qui permet de mesurer le risque sanitaire qui les menace ; comme les frais d’obsèques, ceux liés à leur décès, à la possibilité d’un risque de dépendance, ou encore d’hospitalisation.

Qu’est-ce qu’une institution de prévoyance ?

Cette expression apparaît moins fréquemment, pourtant ces structures jouent un rôle important en matière de remboursement, dans la mesure où elles gèrent des contrats collectifs destinés à assurer les personnes dans le milieu de l’entreprise ou au sein d’une famille professionnelle. Maladie, handicap, impossibilité de travailler, décès, perte d’autonomie, ou tout simplement retraite, leur spectre d’action est large.

Paritaires, les institutions de prévoyance, comme les mutuelles, n’ont pas pour objectif d’accumuler les plus-values.

Faire appel à Portail Juridique pour défendre ses intérêts

Vous recherchez un avocat compétent pour obtenir des informations juridiques, une assistance ou pour mener à bien vos démarches et procédures judiciaires ? Portail Juridique, une plateforme spécialisée dans la représentation des professionnels du droit (avocats, huissiers, notaires, etc.) peut prendre en charge toutes vos prestations juridiques.

Continuer la lecture de « Faire appel à Portail Juridique pour défendre ses intérêts »

2 Options pour bien faire une retouche photo à usage professionnel ?

Si vous êtes dans le secteur de la photographie, du marketing ou de l’e-commerce, vous connaissez probablement  l’importance de la beauté des images. Mais, il n’est toujours pas possible d’éviter les défauts ou les obstacles lors de la prise de vue de vos photos même en choisissant le meilleur appareil.

Continuer la lecture de « 2 Options pour bien faire une retouche photo à usage professionnel ? »