Trouver un logement en résidence étudiante : quelles sont les démarches à entreprendre ?

Après le bac, le calvaire n’est souvent pas loin. L’on a une nouvelle réalité à affronter. Il faut quitter la maison familiale pour se trouver un logement proche de l’école, de l‘université ou du campus. C’est à partir de cet instant que le jeune adolescent fait face à la vie active, d’une certaine manière. Pourtant, trouver un logement en résidence étudiante s’avère facile. Il faut juste connaitre les démarches.

Opter pour un type de logement

Avant d’entamer les démarches pour la chambre, il faut d’abord choisir son type de logement. C’est ce qui vous permet de dormir dans une chambre qui vous ressemble. Selon votre disposition financière, un certain type de résidence vous conviendrait mieux qu’un autre. Vous devez faire un choix objectif.

Habituellement, pour les étudiants provenant de famille peu aisée, ce sont les résidences universitaires qui sont les plus appropriées. En fait, à ce niveau, le loyer est un peu plus bas et l’on a à disposition souvent un ameublement précaire, mais durable qui pourrait servir tout au long de l’année. Il ne faudra que personnaliser pour se sentir chez soi. Dans ce type de résidence, l’on est souvent contraint d’être rigoureux envers soi-même. La surveillance s’opère parfois par le concierge. Il peut s’avérer encombrant pour un adolescent trop fêtard, mais c’est l’ami du consciencieux.

Pour les étudiants ayant un peu d’économie de côté ou pouvant disposer de celle de leurs parents, les résidences privées sont bien plus pratiques. Ce sont des appartements réservés pour étudiant proche du campus. L’on y trouve un cadre plaisant et dynamique. Cela change du décor vide des logements des résidences étudiantes universitaires. Sur la page https://www.studapart.com/fr/residence-etudiante-lyon, vous trouverez des informations utiles pour ce type de logement. Une fois que le choix est opéré, il est temps de passer à la constitution du dossier.

Constituer son dossier

Le dossier de logement en résidence étudiante se réalise en fonction du type de logement choisi. Pour chaque choix, le dossier présente des spécificités.

Résidence universitaire

Pour ce qui est du dossier de logement en résidence universitaire, le dossier social étudiant, des pièces justificatives et l’acompte sont obligatoires.
  • Le dossier social étudiant

    : c’est un dossier mis à disposition de l’étudiant par le CROUS. Il y trouvera une fiche complète de sa situation sociale. Ce document ne peut s’obtenir qu’en ligne. Il suffit de se connecter dans la bonne période, soit entre le 15 janvier et le 30 mai, sur le site de son académie. Il se peut selon le dynamisme de l’académie que ce soit mis à jour chaque année. Toutefois, il ne faut pas s’attendre à voir un réflexe informatique compte tenu de la lenteur administrative.
  • Les pièces justificatives

    : la carte étudiant est la première des pièces justificatives. Elle prouve que l’on est réellement inscrit sur un campus ou dans une école. Ensuite, il y a l’assurance habitation contre les risques locatifs. Il est question de se couvrir et de couvrir l’entité propriétaire par prévoyance de potentiels dégâts. Enfin, l’on retrouve l’acte de caution solidaire. Vous devez avoir entendu parler de LOCA-PASS.
  • L’acompte

    : c’est un versement de loyer que vous devrez faire une fois qu’une réponse positive vous est servie. Cela prouve que vous voulez vraiment du logement. Vous en faites ainsi une réservation. Vous avez alors à disposition une chambre pour le début de l’année universitaire.

Résidence privée

Si vous avez choisi une résidence privée, cela sous-entend que vous disposez d’un peu de fonds. Sur certains sites, vous avez le choix entre une kyrielle d’infrastructures. Il y en a qui vous plairaient certainement. Si ce n’est pas le cas, faites recours aux différents sites d’institutions éducatives ayant également sur le marché de tels logements comme Studapart.

Ici, la carte d’étudiant est exigée. En dehors de cette dernière, il faut présenter aussi la carte d’identité. Pour que l’on puisse avoir une idée de votre situation financière ou de celle de votre garant, vous devez être en mesure de fournir au moins un RIB. Il faudra aussi mettre à disposition les bulletins de paie et autres documents attestant de la stabilité financière du garant ou de l’étudiant. La signature de votre bail peut se faire tout simplement en ligne. Cependant, le loyer mensuel, la cotisation d’entrée et la garantie doivent suivre aussi.

N’oubliez pas de soumettre le dossier assez tôt.