Tout savoir sur le métier de ramoneur

Un ramoneur est un spécialiste indispensable pour assurer l’entretien du conduit de votre cheminée. Notez que vous devez suivre une formation précise si vous voulez devenir un professionnel qualifié dans le domaine. Vous aurez plus de précisions sur la suivie d’une formation pour éviter des problèmes tout au long de la formation.

Ramoneur est un véritable métier d’avenir

Avant d’aller plus loin, il est important de noter qu’être ramoneur est un véritable métier d’avenir. Vous serez amené à réaliser de nombreuses activités dans l’exercice de vos fonctions. Les amateurs peuvent parfaitement demander l’intervention d’un expert pour poser efficacement des conduits de fumée. Vous pouvez parfaitement vous occuper de la maçonnerie ou la construction du socle d’une chaudière.

Vous serez aussi amené à poser des carreaux ou de la faïence ainsi que la céramique. Il se peut aussi que vous soyez obligé de calorifuger des canalisations quand vous serez qualifié comme professionnel. Vous pouvez aussi être amené à rénover une installation du fumé y compris le ramonage.

Il ne faut pas non plus négliger la réalisation d’un diagnostic de votre conduit. À cela s’ajoute la remise aux normes de l’installation qui vous sera confiée. Il faut noter que vous serez amené à vous retrouver en contact avec de la silicose pendant la réalisation de votre métier.

Vous aurez besoin de certains diplômes pour exercer dans le domaine

La réalisation d’une activité de ramonage nécessite l’obtention de diplômes dans le domaine. Vous aurez par exemple besoin d’un diplôme de niveau 3 auprès du CNPC (Cadre national de certifications professionnelles). Celui-ci correspond en principe au niveau V de la nomenclature antérieure. Cela concerne la maçonnerie ainsi que la maintenance et la platerie. Vous pouvez aussi prétendre à un diplôme de niveau 4 de la part du CNPC qui correspond aussi à la nomenclature antérieure.

Notez que les amateurs ont tendance à choisir un ramoneur professionnel et qualifié. Vous avez aussi la possibilité de travailler dans le domaine même sans diplôme précis. Il suffit d’avoir une expérience probante de 3 ans en tant que ramoneur. En tout cas, la présentation d’un CAP ou d’un BEP peut suffire pour vous présenter en tant que professionnel.

Les formations professionnelles que vous pouvez suivre

Il est tout à fait possible de suivre une formation dans le domaine pour devenir un professionnel fiable comme cet artisan ramoneur en Essonne sur ce site : https://www.allo-ramonage-91.fr/entreprise-ramonage-ramoneur-essonne-91. Vous pouvez en premier lieu prétendre à un CTM (Certificat technique des métiers). Vous obtiendrez l’attestation après 2 ans d’apprentissage. Vous avez alors la possibilité de pratiquer directement en tant qu’artisan en ramonage.

Vient ensuite le CQP (Certificat de qualification professionnelle). Celui-ci est délivré par la commission paritaire nationale de l’emploi. Notez que la formation ne dure que plusieurs jours. Il reste les formations de plusieurs semaines. Vous avez ainsi le choix entre la « théorie de la fumesterie » ou la « téchnique poêle à granulés et chaudière ».

Vous devez savoir que la pratique du métier sans diplôme ou une équivalence peut vous causer de problèmes avec la justice. Vous risquez de vous retrouver avec une amende pouvant atteindre jusqu’à 7 500 €.