Quels sont les différents corps de métier de la chaudronnerie?

Dans le secteur industriel, la chaudronnerie est l’une des branches qui a toute son importance. Mais cette branche regroupe plusieurs corps de métier. En effet, il y a le chaudronnier, le tuyauteur et le soudeur. Chacun d’entre eux tient un rôle spécifique dans la fabrication ou la maintenance d’un équipement. Mais à quoi consiste réellement le travail de chacun d’entre eux ?

Le chaudronnier : un expert sur le travail du métal en feuille

Le métier du chaudronnier repose sur le travail des métaux pour leur donner des formes désirées. L’acier, l’inox, le cuivre sont les métaux souvent utilisés. Mais en ce moment, l’usage des métaux noble chaudronnerie devient plus tendance. En effet, ces métaux sont très résistants face à l’oxydation et à la corrosion.  

Quel que soit le métal utilisé, le chaudronnier adopte plusieurs méthodes afin d’obtenir la forme commandée. Pour cela, il effectue le traçage, le découpage, la retreinte, le planage et le formage. En outre, il utilise des outils sophistiqués. Grâce à ces différentes méthodes et ces outils, il fabrique des tubes, des récipients, des éléments de structure de taille modeste ou imposante.

Concernant les produits ainsi fabriqués, ils sont utilisés dans plusieurs secteurs d’activité. Parmi les secteurs qui ont besoin de la chaudronnerie, se trouvent l’industrie agro-alimentaire, aéronautique, chimique, et énergétique.

Le tuyauteur : un professionnel travaillant essentiellement dans le transport des fluides

La tuyauterie industrielle est une activité spécifiquement liée au transport des fluides. Pour cela, le travail d’un tuyauteur consiste à opérer les réseaux de tuyauterie qui conduisent les fluides. Il doit alors avoir des connaissances des tuyauteries sur lesquelles il doit intervenir. Ainsi, il effectue une étude des plans de construction du réseau et de maintenance. Il vérifie également les matériaux utilisés, le soudage et l’assemblage.

Dans la réalisation de ses missions, le tuyauteur travaille à la fois en atelier et sur le chantier. C’est dans l’atelier qu’il peut débiter les tubes métalliques ou plastiques. En plus, il y fait l’assemblage à l’aide des coudes ou de la robinetterie.

Pour son intervention sur le chantier, il y procède au montage. Il peut y réaliser aussi les travaux de maintenance. Afin d’exécuter correctement son intervention, le tuyauteur utilise divers matériaux de prédilection que ce soit en atelier ou sur le chantier.

Le soudeur : un expert pour une finition par excellence

Le métier d’un soudeur consiste à assembler par fusion différentes pièces métalliques. C’est grâce à son intervention sous la flamme de son chalumeau que vont naître tous types d’objets. Pour y parvenir, il prépare les pièces à souder, les dégraisse et les décape. Pour cela, il utilise plusieurs outils qui nécessitent une habilité et précision dans leur maniement.

Selon le travail effectué, le soudeur adopte plusieurs techniques de soudage. Parmi les plus utilisés, il y a la soudure à l’arc électrode, la soudure orbitale, la soudure plasma, la soudure TIG, etc. Chaque procédé de soudage dispose ses spécificités. Son application demande des compétences dans le domaine. Après avoir fini la soudure, il la nettoie, la contrôle et la polit.