Quels sont les critères de prix dans une rénovation de parquet ?

Le parquet procure une ambiance chaleureuse à vos espaces de vie. De plus, du fait d’innombrables choix des essences de bois disponibles, ce dernier s’adapte à tous les styles de maison et d’intérieur. Parmi ses différents avantages se note aussi l’éventualité de rénover ce revêtement de sol, dans la plupart des cas. Dans cet article, nous allons vous donner quelques estimations de budget pour la rénovation de votre parquet.

Prenez en compte les matériels nécessaires pour la rénovation d’un parquet

Pour réaliser la rénovation de votre parquet, il est indispensable de s’équiper des équipements et des matériels suivants :

Pour réaliser le ponçage :

  • Une bordureuse
  • Une ponceuse à bande
  • Plusieurs bandes abrasives, un grain gros puis fin pour réaliser les finitions

Mais aussi pour réaliser la vitrification :

  • Un vitrificateur
  • Un fond dur
  • Un rouleau ou un spalter
  • Un pinceau fin

Pour réaliser la teinte et le roulage du parquet :

  • Un chiffon en coton
  • Une brosse ou un rouleau à poil court
  • De la teinture ou de l’huile

Enfin pour cirer :

  • Un chiffon en coton ou en laine
  • Un pinceau large
  • De la cire : en pâte ou liquide.

Le prix d’une rénovation de parquet en fonction du type du parquet

Le prix moyen de pose d’une rénovation de votre parquet dépend généralement de plusieurs paramètres. Cela peut dépendre du type du parquet, du type de l’essence, le niveau de la réfection, le prix du professionnel qui va le poser, etc. En premier, il existe 3 types de parquets dont :

Parquet en bois massif : épais, totalement fabriqué dans la même essence de bois, il représente le choix le plus résistant et le plus noble, mais le plus onéreux.

Parquet contrecollé : dispose de nombreuses couches (le plus souvent 3) dont seule la couche extérieure est en essence de bois pure, le contrecollé est plus accessible pour un rendu satisfaisant, mais moins résistant dans le temps

Parquet stratifié : ce n’est pas vraiment du parquet puisqu’il est constitué surtout de résine et de papier kraft ; mais il est plus économique. Bref, voici une grille de prix pour la rénovation de votre parquet :

Pour les parquets massifs en chêne, le prix de mètre carré peut être compris entre 40 à 150 euros. Pour un parquet contrecollé, cela peut atteindre les 30 à 120 euros. Et pour ce qui est du sol stratifié, le prix peut être compris entre 15 à 50 euros.

Prix de la rénovation du parquet en fonction du niveau de la réfection à faire

Les démarches de rénovation de parquet dépendent de la finition de ce dernier. Si par exemple, vous souhaitiez faire rénover un parquet vitrifié, alors une application d’un vitrificateur et un ponçage peut faire l’affaire. Il est aussi possible de poncer seulement la surface endommagée. Par contre, l’application du produit de vitrification doit se faire sur toute la surface pour avoir un rendu unie.

La rénovation d’un parquet ciré est aussi identique à celle d’un parquet vitrifié : un ponçage général ou seulement sur les parties endommagées dans le cadre d’une petite rénovation. Par contre, la cire doit être appliquée seulement sur la partie traitée par la ponceuse.

Par ailleurs, la rénovation d’un parquet huilé écarte l’opération de ponçage. Une application d’huile et un simple époussetage sur les parties à traiter peuvent suffire. Vous pouvez aussi faire appliquer un raviveur de couleur pour redonner de la transparence et pour se débarrasser des rayures en surface. Le parquet huilé va ainsi retrouver son éclat.

Le prix d’une rénovation de parquet effectué par un professionnel

Il est plus judicieux de confier les travaux de rénovation à un professionnel qualifié et reconnu. Faire élaborer un devis de l’installation du parquet et confier la pose à un professionnel permet ainsi d’éviter les erreurs de débutants et d’avoir un parquet parfaitement posé.

En fait, le professionnel évalue le degré d’usure de votre parquet et vous propose les solutions de rénovation adaptées. Le parqueteur s’occupe aussi de sa finition et donne l’aspect de votre choix au bois : vitrifié, huilé, ciré… Cet artisan prend aussi en charge toutes les réparations indispensables : rebouchage de trous, remplacement de lames délabrées…

Le prix des travaux dépend de nombreux paramètres : le type de parquet et l’essence de bois, la finition voulue, l’état des lames, l’ampleur des travaux… En plus, le prix peut varier d’un professionnel à un autre, mais en moyenne, le prix d’intervention peut se situer entre 20 à 40 euros le mètre carré, hors fourniture. Par ailleurs, nous vous conseillons de faire une comparaison de prix en faisant des demandes de plusieurs devis au moins trois pour profiter de la prestation la plus attractive. En fonction de vos besoins, les professionnels établissent la liste des prestations à envisager et leur chiffrage. Cela vous permettra d’y voir plus clair et d’avoir une idée précise sur le rapport qualité-prix avant de leur confier vos travaux.

Le prix de la rénovation du parquet réaliser par soi-même

Si vous êtes bricoleur et que vous savez déjà comment poser un parquet, il ne vous reste plus qu’à commencer les travaux !

Sachez qu’il faut prendre en compte des prix du matériel nécessaire pour les travaux. Ainsi, il vous faut de la colle qui tourne autour de 12 euros le kilo et aussi les diverses sous-couches indispensables qui varient entre 4 à 10 euros le mètre carré.

Tout cela sans compter l’huile de coude, car l’installation d’un parquet est délicate ! Malgré toutes les dépenses qui se relient au matériel de pose, réaliser soi-même la pose permet de faire de belles économies. Cela reste toutefois réservé aux plus bricoleurs d’entre nous. On vous aura prévenu !

Bref, vous voilà maintenant au courant des critères qui peuvent influencer le prix d’une rénovation d’un parquet. Nous espérons que notre article a pu vous aider dans tout ce que vous entreprendriez. Nous espérons que notre article a pu vous aider dans tout ce que vous entreprendriez, si vous cherchez un complément d’informations, vous pouvez trouver cela ici.