Pascal Robaglia, le galeriste d’art moderne et contemporain

Mondialement connu dans le milieu de l’art, Pascal Robaglia est aussi un sportif chevronné et un grand amateur des activités extrêmes, et c’est aussi un père de famille et un homme d’affaires a su commencer au plus bas pour bâtir son empire, l’une des plus grandes dans le marché de l’art.

Après s’être converti, de commercial à galeriste, Pascal Robaglia est devenu un nom très connu des collectionneurs, et sa maison / galerie est aujourd’hui une adresse où il est possible de faire de très bonnes affaires. Depuis le début des années 90 jusqu’à ce jour, il continue d’apporter un nouveau souffle au milieu artistique français. Il s’approvisionne auprès des galeries de renom à travers le monde mais aussi auprès des particuliers qui disposent des objets et œuvres d’art uniques.

Dans sa maison / pascal robaglia galerie où règne une ambiance familière, il organise des expositions et des ventes destinées à faire le bonheur des propriétaires mais aussi des futurs acquéreurs qui souhaitent oublier le côté mondain de l’univers de l’art pour profiter d’une simplicité pourvue de glamour.

Les débuts et le lancement d’une nouvelle carrière

La vie n’était pas rose pour Pascal Robaglia dans ses premières années de sa carrière. Il s’est inspiré de sa penthouse qui se donnait à Neuilly avec son paysage unique pour lancer son activité, et cela même sans un rond en poche ; il vivait à l’époque de l’allocation familiale. Mis à part cela, il avait en sa possession une collection de tableau assez valeureuse. Il avait donc décidé de lancer son activité de galeriste même si à cette époque cela n’était pas aussi évident.

Avec ce qu’il possédait entre les mains, il a décidé de devenir vendeur de tableaux même s’il ne connaissait rien en art. Avec son épouse, Sylvia Robaglia, il décida alors d’entamer cette carrière de galeriste improvisé, et elle était d’un grand soutien pour lui. Les publicités avaient été à la charge de sa femme, et cela grâce à son poste dans l’une des plus prestigieuses sociétés de communication en Suisse. Comme Pascal Robaglia est un interminable insatisfait, il avait mis les chances de son côté avec d’autres encarts publicitaires dans le journal le Figaro, son objectif était de faire connaître sa nouvelle galerie et d’attirer le maximum de personnes.

Outre les différentes anecdotes qui a marqué sa carrière, l’ « école frigo » faisait partie des inoubliables. Cette dernière lui avait en effet ouvert la porte de l’art. Avec une grande réputation en local et international, la galerie de Pascal Robaglia est devenue un lieu incontournable pour les passionnés de l’art. De ce fait, les grands amoureux de l’art se donnent rendez-vous dans Pascal Robaglia Galerie. Vente après-vente, la galerie s’est élargie et la famille a déménagé pour le bonheur de leurs clients.