Ce qu’il faut savoir d’un permis de construire

Un permis de construire est une autorisation communale délivrée par la mairie. Comme son nom l’indique déjà, il donne le droit de construire, d’aménager et d’agrandir. Le permis de construire permet de s’assurer que le projet prévoit de se conformer aux normes locales en matière d’utilisation des sols, de zonage et de construction. Ces normes sont citées par les réglementations d’urbanisme qui régissent votre secteur. Les règles visent à assurer la sécurité des propriétaires, des occupants et au respect des politiques de zonage et d’utilisation des sols.

Quand faut-il demander un permis de construire ?

Tous les projets de construction et de rénovation de maisons ne nécessitent pas de permis de construire. Dans la plupart des cas, de simples réparations et remplacements peuvent être effectués par des entrepreneurs ou par le propriétaire sans demander une autorisation. Cependant, les projets qui impliquent des ajouts ou des modifications majeures à la structure de votre maison ou à ses systèmes mécaniques exigent généralement que vous demandiez un permis approprié auprès du service de construction local. Pour l’extension ou la surélévation des combles par exemple, il faudra le permis de construire pour extension ou surélévation des combles.

Si vous embauchez un entrepreneur pour exécuter les travaux, il se chargera généralement du processus d’obtention du permis, en tenant compte des coûts liés à l’obtention du document. Si vous faites le travail vous-même, vous devez solliciter le permis vous-même auprès de la mairie. Sachez que votre service de construction peut exiger que certains types de travaux soient effectués uniquement par des professionnels agréés. Le travail sur les conduites de gaz, par exemple, peut être interdit aux propriétaires de certaines communes. En effet, les exigences en matière de permis varient d’une ville  à une autre. Certaines régions peuvent exiger des permis pour tous les types de travaux, même la construction d’une clôture paysagère.

Le processus d’obtention de permis de construire

Si vous envisagez construire ou aménager votre propriété vous-même, découvrez ci-après la procédure d’obtention d’un permis de construire. Contactez la mairie et décrivez le projet que vous souhaitez réaliser. Si un permis est requis, un formulaire de demande vous sera fourni qui décrit les conditions à remplir pour demander un permis de construire. Le formulaire de demande est préétabli sous forme de CERFA. Un projet de rénovation majeur, par exemple, peut nécessiter plusieurs permis comme : un permis de menuiserie construction, un permis d’électricité et un permis de plomberie. Préparez la demande de permis, y compris les annexes pour la compléter. Pour cela, joignez à la demande :

– un plan de situation du terrain ;

– un plan de masse de la construction à édifier ou modifier ;

– un plan de coupe du terrain et de la construction ;

– une notice descriptive ;

– un plan de façades et des toitures ;

– un document graphique 3D ;

– une photographie situant le terrain dans l’environnement proche ;

– une photographie situant le terrain dans l’environnement lointain.

Rénostyl : que faut-il savoir sur la rénovation d’une façade ?

Rénostyl, renovation habitat Nantes

Habitat : comment réussir la rénovation de votre façade ?

Saviez-vous qu’une façade doit être rénovée tous les 10 ans au moins ? Une fois cette période passée, il y a en effet de grandes chances que sa peinture craquelle ou que quelques clins manquent à son bardage, informe Rénostyl, spécialiste dans la rénovation de l’habitat à Nantes.

Les murs peuvent aussi présenter des lézardes, qui sont autant de signes d’usure qui montrent que votre bâtiment n’offre plus un confort optimal à ses habitants. Les travaux de restauration s’avèrent ainsi urgents.

Pourquoi alors ne pas profiter du chantier pour isoler votre demeure ? Ces tâches ne sont pas simples pour autant et demandent l’intervention d’un professionnel. Rénostyl, un expert dans le ravalement de façade, dévoile les points essentiels à savoir sur ce projet pour que votre habitat soit agréable à voir et à vivre.

Continuer la lecture de « Rénostyl : que faut-il savoir sur la rénovation d’une façade ? »

Vapoteurs : découvrez PockeX Pocket AIO de chez Aspire

Aspire PockeX Pocket AIO est le point de départ idéal pour ceux qui cherchent à imiter la cigarette traditionnelle. Conçu pour être discret et facile à transporter, il mesure seulement 11,77 cm de haut et 1,97 cm de large, ce qui en fait un appareil tout-en-un parfait qui se glisse dans toutes les poches. L’unité fournit une vape très satisfaisante, et est très facile à remplir.

Si vous souhaitez connaître un peu mieux ce matériel, suivez notre guide jusqu’au bout !

Dimensions

L’Aspire PockeX a une taille compacte de 11,77 cm sur 1,97 cm. Être juste un peu plus petit que votre smartphone moyen. Le PockeX est l’un des dispositifs les plus courts tout-en-un à poche en forme de tube. Disponible en noir mat, or rose (rose), blanc pantone (blanc) et acier inoxydable (acier).

Système de remplissage supérieur

Aspire PockeX a une conception à remplissage supérieur, ce qui signifie que l’atomiseur se visse dans la partie supérieure de l’embout compte-gouttes, au lieu du réservoir inférieur de l’appareil. Cela nous permet de remplacer l’atomiseur sans vider le réservoir avec e-Liquid. L’Aspire PockeX a une capacité de liquide de 2 ml et dispose d’un serpentin de 0,6 ohm basé sur la technologie U-tech et construit à partir d’un matériau chauffant en acier inoxydable 316L. Il est recommandé de chauffer à une puissance comprise entre 18 et 23 watts, ce qui garantit des vapeurs profondes et savoureuses. Aspire PockeX utilise une batterie de 1500mAh et peut atteindre une puissance de sortie maximale de 23W.

Ci-dessous les instructions de remplissage supérieur du PockeX

  • Dévisser et enlever le capuchon supérieur
  • Faites passer votre e-liquide préféré dans le réservoir (ne dépassez pas la limite maximale lors du remplissage)
  • Visser le capuchon supérieur sur le réservoir PockeX

Remarque: lorsque vous utilisez l’atomiseur pour la première fois, veillez à laisser la mèche imbibée d’e-Liquide avant de tirer. Cela devrait prendre environ 2-3 minutes, selon le type d’e-liquide utilisé. Cela vous garantira que votre atomiseur ne brûlera pas.

Caractéristiques et spécifications de l’Aspire PockeX

  • Top Fill – Facile à remplir sans vider l’e-liquide lors du remplacement des bobines
  • Débit d’air supérieur
  • Conception anti-fuite
  • Capacité du réservoir: 2ml
  • Résistance de la bobine: bobine Nautilus X U-Tech (0.6 316L SS)
  • Gamme de résistance: 18-23W

Le kit inclus :

  • 1 batterie Aspire Pockex 1500 mah
  • 1 réservoir intégré de 2 ml
  • 1 bobine Nautilus X U-Tech de 0,6 Ohm
  • 1 Drip Tip
  • 1 câble de charge USB

 

Vous pouvez acheter des bobines de remplacement sur des sites de vente comme https://www.vapoclope.fr/nos-kits-cigarette-electronique/5414-kit-pockex-pocket-aio-aspire.html

Sécurité de la batterie

Faites particulièrement attention lorsque vous travaillez avec des batteries Li-ion (Lithium-ion), LiPo (Lithium-ion Polymer) et toutes piles rechargeables, car elles sont très sensibles aux caractéristiques de charge et peuvent exploser ou brûler si elles sont mal manipulées. Assurez-vous de disposer d’une connaissance suffisante de la technologie Li-Ion (Lithium-ion), LiPo (Lithium-ion Polymer) et de toutes les cellules rechargeables lors du chargement, de la décharge, du montage et du stockage avant utilisation.

Toujours charger dans / sur une surface ignifuge. Ne laissez jamais les batteries en charge sans surveillance. N’utilisez pas de batterie rechargeable ni de chargeur de batterie si des dommages visibles sont présents, ainsi que si la pile ou le chargeur a été soumis à des contraintes dues à une mauvaise manipulation, accidentelle ou autre, même si les dommages ne sont pas visibles. Toujours stocker et transporter les piles rechargeables dans un conteneur sûr et non conducteur dans un environnement contrôlé.

 

Construction modulaire : les avantages du bâtiment préfabriqué

La construction modulaire est une alternative très intéressante par rapport aux constructions traditionnelles. En effet, elle est adaptable à de nombreux secteurs : que vous ayez besoin de bureaux, de bâtiments administratifs, un lieu d’accueil ou même des logements, la construction modulaire (ou bâtiment préfabriqué) s’adapte à vos besoins.

Du bâtiment monobloc aux modules juxtaposables

Quand on parle de bâtiments modulaires, on pense généralement aux bureaux temporaires, aux sanitaires préfabriqués ou des espaces de vente sur les chantiers. Bien qu’encore régulièrement utilisé de cette méthode, aujourd’hui, il a perdu le côté temporaire pour offrir aux petits budgets des solutions économiques pour aménager un espace de travail ou un espace d’accueil. Ce n’est plus le bâtiment sans âme, froid, que l’on croise au coin d’une rue : la construction modulaire s’est développée au point d’apporter autant de confort qu’une construction classique.

Afin de répondre aux besoins d’espace, le bâtiment modulaire monobloc se décline en plusieurs versions afin de répondre aux besoins. Alors que certains ont plus ou moins la taille d’une place de parking pour les espaces réduits, d’autres peuvent servir de vestiaires, de bureaux voire de réfectoire avec kitchenette. Bien entendu, il est possible de faire construire un bâtiment modulaire sur-mesure (pour les postes de garde, les haltes, etc.). Il s’adapte à tous les besoins et à tous les budgets.

Parce que les besoins varient selon le secteur d’activité, il est primordial de pouvoir concevoir un bâtiment en adéquation avec ses besoins. La construction modulaire fait donc preuve d’une plus grande flexibilité, avec non seulement son coût plus avantageux, mais c’est surtout le côté évolutif qui rend ce type d’immeuble intéressant. En effet, si votre activité est croissante et que le manque d’espace se fait sentir, il est tout à fait possible de juxtaposer un second bungalow monobloc à proximité du premier. En cas d’évolution soudaine, il est également possible de superposer les blocs pour créer un second étage, voire un troisième, pour assurer le confort de l’ensemble des usagers.

Le container : entre stockage, atelier et habitation

Bâtiment modulaire de stockage par excellence, le container est très sollicité pour le stockage de matériel, de marchandises ou d’archives. Néanmoins, ce dernier est de plus en plus détourné de sa fonction première pour pouvoir créer des espaces de travail et des bureaux temporaires. En effet, il n’est pas rare de croiser un container, à proximité d’un chantier, transformé en atelier temporaire pour les ouvriers ou un espace de vente dans le cas d’un chantier pour la construction d’un immeuble d’habitation.

Certains vont encore plus loin dans la construction modulaire avec le recyclage des containers et proposent même de le transformer en habitation pour les particuliers. En outre, il est totalement relooké pour intégrer tous les besoins primaires (eau sanitaire, électricité, portes, fenêtres, isolation, etc.). L’avantage ? Il est parfaitement adapté pour les personnes à mobilité réduite et s’adapte aussi aux besoins, passant d’un studio à une maison sur trois niveaux très facilement. De plus, les finitions permettent de camoufler entièrement l’ancien container afin de s’intégrer très facilement dans le paysage urbain.

Le container est également très utilisé pour créer une dépendance chez les particuliers. Le container habitable se transforme alors en véritable petit studio d’appoint ou peut également servir de bureau pour les auto-entrepreneurs et les indépendants exerçant une profession libérale ayant besoin d’accueillir leur clientèle en séparant clairement espace professionnel et espace personnel.

Samassur : Comment économiser de l’argent sur l’assurance vie

Samassur Comment économiser de l'argent sur l'assurance vie

Il existe des moyens d’économiser de l’argent en souscrivant une assurance vie, mais ils n’impliquent pas toujours le paiement immédiat d’une prime moins élevée. En tant que priorité absolue, Samassur vous conseille de rechercher une police qui répond à vos besoins. Acheter les mauvais avantages pour une prime modique est un gaspillage et non une économie. Au-delà de cela, voici quelques façons de maximiser vos primes d’assurance vie.

Continuer la lecture de « Samassur : Comment économiser de l’argent sur l’assurance vie »