Tendance déco: comment utiliser vos chutes de parquet?

parquet

Le parquet est assurément le revêtement de sol tendance du moment. Et de fait, de plus en plus de personnes apprécient, au côté de son côté chaleureux, confortable et convivial, son caractère naturel, en particulier pour le parquet massif. Mais lorsque l’on se lance dans l’installation d’un parquet dans sa maison, il n’est pas rare qu’il reste des chutes voire un ou des cartons entiers non utilisés. Si votre distributeur ne reprend pas ces restes, voici quelques idées déco qui vous éviteront de jeter vos chutes de parquet.

Réalisez des finitions en accord avec votre nouveau sol

Lorsque l’on remplace son revêtement de sol, celui-ci peut venir perturber la décoration intérieure que vous aviez jusqu’à présent imaginée dans vos pièces. S’il vous reste des lames de parquet, c’est justement l’occasion de récréer cette harmonie en réalisant des finitions et accessoires adaptés.

Vous pouvez ainsi imaginer un habillage de vos portes de placard, des contremarches, des plinthes de meubles qui viendront apporter une touche finale avec votre nouvelle décoration d’intérieur.

Imaginer une tête de lit en parquet

Cela fait des années qu’il manque un élément à votre chambre et que vous envisagez acheter ou réaliser une tête de lit à la fois chic et tendance ? Ne cherchez plus, les chutes de parquet restantes de vos travaux vous permettront de réaliser ce projet en toute simplicité, avec un résultat esthétique assuré et à moindre prix.

Pour cela, fixez des tasseaux au mur perpendiculairement au sens de pose souhaitée pour les lames de parquet. Ensuite, collez ou clouez vos lames de parquet en veillant à ce qu’elles s’ajustent au mieux afin d’obtenir un résultat parfait. Pour les finitions vous pouvez réalisez un encadrement à l’aide de baguette d’angles, et pourquoi pas intégrer une prise de courant ou un interrupteur.

Un plateau de table authentique

Vous commencez à vous lasser de votre table de salon ou de votre table de salle à manger ? Et si vous profitiez des lames de parquet qu’il vous reste pour donner une seconde jeunesse à votre mobilier et lui donner un caractère plus authentique et chaleureux, à l’image de vos sols ?

Si vous avez une âme de bricoleur, à votre colle et à vos outils. Sur un socle plan assembler vos lames de parquet par collage. A l’aide d’une scie circulaire et d’un rail de guidage, réalisez la découpe nette et propre des bordures. Renforcez l’ensemble à l’aide de tasseaux fixer sous le plateau. Pour les finitions, vous pouvez réaliser des bordures d’habillage et enfin poncer puis vitrifier le plateau afin de lui assurer une protection maximale.

Étagères suspendues, plateau décoratif, casiers de rangement, décoration murale… Il existe bien d’autres idées et solutions pour réutiliser et détourner vos chutes de parquet de leur utilisation originale, et ainsi éviter de le jeter et les gaspiller. Laisser parler votre imagination et succomber à la décoration d’intérieur total bois pour créer chez vous une ambiance cosy, chaleureuse, conviviale et naturelle que seul le bois a le pouvoir de conférer.

Bien choisir sa trottinette électrique : comment s’y prendre ?

En matière de moyen de transport, la tendance est actuellement aux engins écologiques et économes en énergie. La trottinette en version électrique répond parfaitement à ces critères. Pour ceux qui ignorent encore l’existence de cette nouvelle technologie, il faut savoir que les fabricants ont apporté certaines améliorations notables sur les trottinettes classiques d’antan, ces dernières étant considérées à l’époque comme des jouets à part entière pour enfants. Maintenant, ce type de véhicule s’adapte à tous les âges, et ce sont même les adultes qui y ont désormais le plus recours. La trottinette électrique se décline en de nombreux modèles sur le marché. Avant tout achat, il convient ainsi de bien sélectionner celle adaptée à ses besoins et à son budget. Voici des conseils et astuces pour dénicher la perle rare.

Continuer la lecture de « Bien choisir sa trottinette électrique : comment s’y prendre ? »

Le netlinking, un excellent choix pour booster son site sur Google

netlinking

Toutes les secondes, de nouveaux liens sont créés sur internet. En effet, aujourd’hui, plus de 1,5 milliard de sites se trouvent sur le web. La concurrence est de ce fait rude, quel que soit votre secteur d’activité. Pour vous démarquer et vous faire sortir du lot, il est plus que nécessaire de miser sur les bons principes et les meilleures méthodes. Mais lesquelles ? Suivez ces 3 conseils sur les manières de booster votre site sur Google et vous allez être surpris de la différence.

Continuer la lecture de « Le netlinking, un excellent choix pour booster son site sur Google »

Élagage des arbres : lois et réglementations

Lorsque les arbres du jardin sont bien entretenus, ils procurent un plaisir inestimable pour le propriétaire et du charme à l’ensemble de la propriété. Ainsi, il est nécessaire de procéder à l’élagage des arbres de temps en temps. L’élagage est l’opération qui consiste à enlever les branches inutiles de l’arbre afin de limiter sa croissance, de préserver sa santé ou de sauvegarder la sécurité des personnes et des biens environnants. C’est une activité dangereuse et délicate. C’est pourquoi elle est soumise à diverses règlementations.

Peut-on élaguer a toute heure de la journée ?

Tout d’abord, l’élagage implique l’utilisation de divers outils bruyants comme la tronçonneuse et la scie électrique. Il s’agit donc d’une activité bruyante et qui peut causer des nuisances sonores pour le voisinage. Ainsi, afin d’éviter tout trouble que pourraient provoquer les travaux, ces derniers ne peuvent pas se faire n’importe quand. À cet effet, les règlementations ont imposé des horaires légaux pour les effectuer. Pendant les jours ouvrables de la semaine, ils doivent être entrepris entre 8h30 et 12h du matin et de 14h30 à 19h30 l’après-midi. Pendant les week-ends, il faut y procéder de 9h à 12h et de 15h à 19h le samedi et uniquement la matinée de 10h à 12h le dimanche. Néanmoins, en cas d’urgence, les travaux peuvent être réalisés à tout moment, à condition d’obtenir l’accord des voisins.

Qu’en est-il des arbres bordant la voie publique ?

Avez-vous des arbres plantés en limite de voirie ? Vous devez savoir que vos arbres pourront causer des gênes pour les usagers de la route et les passants, surtout lorsque leurs branches deviennent trop encombrantes et volumineuses. D’une part, ces branches pourraient tomber à n’importe quel moment, notamment en cas de vent fort, et blesser des gens. D’autre part, elles réduisent la visibilité des conducteurs. Il est donc dans votre obligation de procéder à l’élagage de vos arbres pour des raisons de sécurité publique. Pour ce faire, vous devez contacter un professionnel comme cet élagueur expérimenté qui est situé dans le 94 pour limiter les dégâts et garantir plus de sécurité.

Néanmoins, lorsque le propriétaire des arbres est négligent, il pourra être contraint par le maire de la commune à réaliser les travaux d’élagage. Ce dernier lui enverra alors une injonction. S’il ne respecte pas ladite injonction, des sanctions lui seront infligées. L’affaire pourra même aboutir devant le Tribunal. Dans la pratique, la mairie réalise les travaux aux frais du propriétaire négligent.

En cas de copropriété ?

Il se peut que vous habitiez un immeuble en copropriété ou en lotissement avec un jardin à l’extérieur. Dans ce cas, qui doit procéder à l’élagage des arbres ? Premièrement, il est conseillé de consulter les règlements de copropriété qui s’appliquent dans votre cas. Ce sont ces règlements qui vont définir les droits et obligations de tous les copropriétaires du bâtiment. Par exemple, certains règlements interdisent l’élagage de certaines variétés d’arbres du jardin ; d’autres imposent une hauteur maximale à respecter.

Dans la pratique, les travaux d’élagage font partie de ce qu’on appelle « charges communes », donc les frais des travaux seront supportés par l’ensemble des copropriétaires. Pour faciliter la tâche, ils font appel aux services d’un élagueur expérimenté, lequel établira à l’avance un devis des travaux. De cette manière, chaque copropriétaire aura une idée de la part qu’il doit pour les travaux.

Nos conseils pour bien choisir un abat jour suspension

abat jour suspension

Les luminaires sont de véritables éléments de décoration en plus d’éclairer la maison. En cela l’abat jour suspendu constitue un excellent choix. C’est moderne et les modèles déclinent à l’infini. Vous avez donc le choix en ce qui concerne la couleur, la forme, les matériaux et les dimensions. En parlant de choix, vous pourriez vous demander comment sélectionner l’abat jour suspension qui vous convient le mieux. Voici nos conseils !

Choisir un abat jour suspension selon la taille de la pièce

L’un des premiers paramètres à voir est la taille de la pièce à éclairer. En général, un abat jour pour suspension convient au salon, à la chambre à coucher et à même à la cuisine. Mais le modèle qui va à une pièce n’ira pas forcément aux autres. L’objectif est de choisir un abat jour suspension ni trop grand ni trop petit. Vous obtiendrez ainsi un éclairage bien équilibré mais aussi un joli rendu. Nous vous conseillons donc de vous souvenir ou de noter les dimensions de la pièce concernée avant de vous rendre dans un magasin de luminaires.

Choisir un abat jour selon la hauteur de fixation

Cela parait évident mais certaines personnes peuvent oublier qu’avant de choisir une suspension, il faut réfléchir à la bonne hauteur où elle sera fixée. L’abat-jour ne peut en aucun cas gêner la circulation des individus dans la pièce, y compris ceux qui mesurent 2 mètres. Il est impératif de tenir compte de la hauteur sous plafond. D’une manière générale, elle va de 2,50 mètres à 2,80 mètres. Dans tous les cas, votre abat jour suspension ne doit pas descendre en dessous de 2,10 mètres du sol s’il se trouve dans le salon ou dans la chambre. En revanche, vous pouvez compter une hauteur minimale de 1,60 mètres du sol si vous décidez d’installer l’abat-jour au-dessus d’une table à manger.

Choisir un abat jour suspension design

Parlons maintenant du côté esthétique et décoratif de votre abat-jour pour suspension. Il doit refléter l’ambiance et le style de déco que vous voulez créer dans la pièce. Il doit être en harmonie avec la couleur du mur et le type de votre mobilier. Depuis quelques saisons déjà, les meubles scandinaves sont très à la mode et il existe des luminaires de la même tendance. Mais comme vous n’aurez que l’embarras du choix une fois en magasin, concentrez-vous sur ce qui ira uniquement à votre décoration intérieure dans son ensemble. Par conséquent, misez sur une forme qui flattera la beauté de la pièce. La ou les couleurs de l’abat jour suspension tiennent également une importance capitale.

Choisir un abat jour selon le type d’éclairage

Puisqu’il se fixe au plafond, l’abat jour suspension apporte un éclairage général à la pièce. Il se peut même que vous l’allumiez toujours en premier en entrant dans la pièce en question. Il doit alors offrir un éclairage bien homogène pour que vous puissiez tout voir et bien vous orienter. C’est encore mieux s’il confère une touche ambiante à la pièce. En d’autres termes, l’éclairage doit être assez fort pour tout éclairer mais aussi assez doux pour ne pas vous éblouir. Nous recommandons les ampoules fluocompactes blanches et les ampoules halogènes économiques. Pour la lumière, on évite les couleurs comme le rouge ou le bleu.

En conclusion, il faut tenir compte de la taille de la pièce à éclairer, de la hauteur de fixation, du design et du type d’éclairage avant d’acheter un abat jour suspension. Ce type de luminaire et parfait pour donner un côté moderne à votre intérieur. Et étant donné qu’il s’accroche au plafond, il permet aussi d’optimiser de l’espace au sol.