Quels sont les différents types d’élagage d’arbre ?

L’élagage est une activité qui consiste à traiter les arbres pour un but bien déterminé. Nombreuses sont les raisons pour lesquelles ces végétaux sont élagués. Il y a par exemple, l’élagage qui permet d’améliorer la production des fruits. C’est ce qu’on appelle élagage fruitier. Il y a aussi ce qu’on appelle élagage d’ornement dont les actions tendent à assurer une bonne apparence aux arbres afin ces derniers contribuent à la décoration d’un jardin. Il existe également un autre type d’élagage dénommé élagage sylvicole qui sont pratiqué uniquement pour les arbres dans une zone forestière qui dédiés à la vente. Zoom sur ces différents types d’élagage.

L’élagage fruitier

Comme son nom l’indique, l’élagage fruitier est un type d’élagage qui uniquement pratiqué sur les arbres fruitiers. Le but est d’améliorer la production des fruits.  Vous avez toujours tendance à penser que ces arbres produisent des fruits naturellement sans aucune intervention humaine. Vous n’avez pas totalement tort. Cependant, pour augmenter la production des fruits, il faut les élaguer. Il est à noter que l’élagage de ces types d’arbres doit être fait depuis leur jeune âge. Notez toutefois que le moment propice pour élaguer les arbres fruitiers diffère selon l’espèce du végétal. Pour le cas des pommiers et des poiriers par exemple, leur élagage se fait en hiver durant le repos végétatif. Par contre, l’élagage des pêchers et des abricotiers se fait en été.

L’élagage ornemental

Ce type d’élagage se pratique uniquement sur les arbres à caractéristique spécifique appelée : arbre d’ornement. En effet, ce dernier assure un rôle décoratif dans un jardin que ce soit par leur couleur, leur taille, etc. Pour optimiser encore plus leur aspect décoration, l’élagage constitue un meilleur moyen pour y parvenir. Cependant, pour cette intervention offre une meilleure apparence aux arbres situés dans le jardin, elle doit être effectuée par un professionnel comme cet élagueur en Hérault durant la période de repos végétatif.

Élagage sylvicole

Comme dit ci-dessus, l’élagage sylvicole est un type d’élagage qui se pratique sur les arbres qui seront mis en vente. En effet, ces végétaux ne se trouvent pas dans une zone urbaine, mais plutôt dans une zone forestière. Pour que ces arbres puissent atteindre le volume optimum, il est primordial de les élaguer. Comme les arbres fruitiers, son élagage est à effectuer dès son jeune âge. Pour parfaire l’élagage sylvicole, les élagueurs éliminent toutes les branches latérales de l’arbre. Cependant, cette coupe ne doit pas s’effectuer sur des branches qui se sont déjà développées, c’est-à-dire ceux qui ont atteint un certain volume afin d’éviter que des nœuds se forment sur le tronc.

Il est à noter que l’élagage sylvicole offre un avantage considérable à l’arbre. En effet, cette intervention permet à l’arbre d’avoir une structure bien droit. Ce qui constitue un véritable atout lorsqu’il sera mis en vente. Mais avant qu’il ne soit déployé sur le marché, ces arbres feront l’objet d’abattage qui doit être également effectué par un élagueur professionnel.  

Les implants fessiers : la chirurgie pour des fesses esthétiques

Vous avez pris la décision de faire des changements sur votre corps pour diverses raisons. Si cette décision concerne particulièrement vos fesses, vous avez décidé donc de faire une chirurgie esthétique des fesses. En effet, plusieurs raisons peuvent vous amener à faire recours à l’implant fessier.

Continuer la lecture de « Les implants fessiers : la chirurgie pour des fesses esthétiques »

Dératiser sa maison soi-même : comment procéder ?

La dératisation est une opération qu’il faut la réaliser minutieusement et qui peut être réalisée par tout le monde. Toutefois, pour éviter toute sorte de complication, il est préférable de bien faire les choses et de procéder à la mission étape par étape ou même d’établir une check-list, si besoin. Néanmoins, il existe des certains cas qui exigent l’intervention d’un dératiseur professionnel.

Dans cet article, on va vous montrer comment procéder à dératiser sa maison soi-même.

Rongeurs et dératisation : Ce qu’il faut savoir

La réussite du dessin animé Ratatouille n’y change rien : l’existence de rongeurs dans l’intérieur de son habitation peut engendrer des conséquences catastrophiques. Loin de l’image sympathique donnée récemment par le studio Pixar, les rongeurs restent une problématique qui peut effectivement causer des dégâts importants dans une habitation ou dans un local professionnel.

  • Les rats peuvent endommager les murs, les portes, le sol, les tuyaux, ou encore grignoter les réserves alimentaires.
  • Les rats peuvent engendrer des incidents, des fuites de gaz et des courts-circuits en rongeant les câbles et les canalisations.

Enfin, même quand ils ne détruisent pas, ils sont les facteurs de contamination de maladies. Couverts de microbes, ils sont nombreux à apporter des germes qui peuvent causer des infections, des inflammations, ou encore une insuffisance rénale, en cas de morsure.

C’est pour cette raison, en cas de l’existence de rats, les particuliers et les professionnels sont obligés à procéder à une dératisation efficace. En cas de besoin d’aide, il est recommandé de faire appel à une Entreprise de Dératisation Paris.

Quelles sont les méthodes efficaces pour dératiser sa maison?

En cas d’installation et de prolifération de rats, il est important de chercher des méthodes efficaces afin de procéder à la dératisation au sein de son habitation. En fait, il existe deux techniques qui ont fait des preuves pour éliminer les rongeurs : L’empoisonnement et le piégeage.

1- L’empoisonnement

Pour une dératisation efficace et rapide, il est préférable de réaliser une dératisation par empoisonnement. Ainsi, on doit bien s’assurer que tous les rats de sa maison sont bien morts. Pour ce faire, il suffit de :

  • Mélanger préalablement du fromage ou tout autre aliment avec de la mort au rat.
  • Appâter les rongeurs avec des aliments spécifiques.

De ce fait, tous les rongeurs de sa maison seront tous attaqués, au bout d’une semaine. Cependant, cette technique est considérablement dangereuse et nécessite de prendre quelques précautions particulières qui sont les suivantes.

  • Placer les appâts pendant la nuit, s’assurer d’éliminer les restes et de bien nettoyer le lendemain.
  • Prévenir les occupants de l’habitation qu’on a placé des pièges au rat dans certains emplacements afin qu’ils n’y touchent pas.
  • Protéger les mains avant de manipuler les rongeurs morts et les poisons anticoagulants.

2- Le piégeage

En faisant respecter soigneusement les précautions précédentes, on pourra dératiser sa maison sans aucun souci. Et pourtant, il est bon à savoir que la dératisation par la méthode d’empoisonnement produit laisse souvent des odeurs désagréables à cause des rats morts dans des endroits inaccessibles au nettoyage. Pour éviter cela, il vaut mieux opter pour le piégeage. En fait, le piégeage des rats est assez simple à appliquer. Il suffit de :

  • Disposer d’équipement ( la piège).
  • Placer l’appât (fromage, poisson ou autres) et attendre la victime.

La méthode de dératisation par piégeage n’exige pas trop de prédation. Le plus important est de réaliser l’opération pendant la nuit afin d’éviter que les enfants se blessent et de retirer soigneusement les pièges et les rongeurs revendiqués le lendemain.