Optez pour l’élagage adaptée à votre type d’arbre

Il est important de faire appel à un élagueur confirmé pour prendre soin de votre parc de verdure. En effet, il existe des techniques spécifiques pour le traitement de chaque type d’arbre en fonction de son essence, sa hauteur ou encore son âge. L’environnement d’implantation fait partie des critères à retenir également lors des travaux d’élagage. Donc, pour mieux prendre soin de votre plantation, l’idéal est de laisser plutôt un spécialiste faire le nécessaire. D’autant plus, qu’il y a un certain nombre de normes strictes à mettre en application, afin de protéger le grimpeur des dangers auxquels il s’expose.

Les critères principaux à retenir pour le choix d’une technique d’élagage

Il est essentiel de savoir distinguer les critères à retenir avant d’élaguer vos végétaux. C’est la raison pour laquelle l’intervention d’un professionnel comme cet élagueur situé dans le Rhone est plus que recommandée, afin de permettre à vos arbustes de mieux s’épanouir. Pour ce faire, le professionnel effectuera un diagnostic avant de lancer vos travaux d’élagage. Cette démarche lui est effectivement utile, afin de déterminer quel type de taille est le plus adapté selon l’espèce de chaque arbre. Si vous avez des résineux comme des sapins, la période indiquée pour réaliser leur coupe est soit au printemps, soit à l’automne. S’ils appartiennent à des variétés plus grandes, une intervention en hauteur s’applique et durant laquelle le respect d’une norme stricte est exigée. S’il s’agit de feuillus, une taille de formation est la plus appropriée s’ils sont dans leur jeune âge. Mais une fois adulte, c’est la taille d’entretien qui leur convient le mieux et la période idéale est dans l’intervalle de novembre au mois de mars. Si vous n’avez toutefois pas eu l’occasion d’entretenir vos plantes plus tôt, elles ont eu certainement le temps d’atteindre une hauteur assez importante. Dans ce cas, il faut intervenir avec une coupe sévère. Enfin, si vous avez principalement des fruitiers, ils ont besoin d’un entretien régulier afin d’optimiser leur croissance. Il vaut mieux cependant attendre leur fructification avant d’opérer une taille formation, qui sera suivi d’un entretien. En fonction de chaque espèce, le grimpeur choisira d’enduire ou non un produit de cicatrisation, en tenant compte de leur fragilité.

Infos complémentaires pour mieux réussir un élagage

Outre l’espèce de vos arbres, d’autres éléments sont également pertinents et méritent d’être pris en considération si vous souhaitez réussir vos travaux d’élagage. Il s’agit de leur hauteur et de leur âge qui sont également déterminants pour spécifier la taille la mieux adaptée. Pour les jeunes pousses, l’élagueur appliquera une coupe de formation, car les tailles d’entretien sont destinées aux arbres adultes. Cette technique de taille raisonnée permet en effet de mieux soigner ces plantes, en évitant d’opérer plus tard une coupe sévère. A noter que cette dernière est nuisible pour leur épanouissement, même si elles sont inévitables parfois pour les espèces de grande envergure. En parlant du gabarit des arbustes, c’est au cours de son diagnostic que le grimpeur évaluera comment il opèrera. Il aura en effet la possibilité en conséquence d’intervenir à partir du sol, grâce à un système d’ancrage. Le cas échéant, il peut opter pour une opération en altitude à partir d’une plateforme élévatrice ou d’une nacelle, en s’élevant à l’aide d’une corde. Et enfin, il y a un dernier point qui a son importance aussi pour la détermination de la technique utilisée. Il s’agit de l’environnement dans lequel les sujets traités sont implantés. En effet, l’artisan optera pour la meilleure technique selon le fait que l’arbre soit isolé ou non. De la même manière, il tiendra en compte l’existence d’éléments susceptibles d’être dangereux tels que des fils électriques. Donc, même si cela peut vous paraître au premier abord anodin, c’est une intervention qui requiert absolument l’intervention d’un expert.