Mobilier et agencement pharmacie : quelles solutions ?

Outre la signalétique pour signaler l’implantation d’une pharmacie, une officine doit, à l’image de tout commerce, soigner sa vitrine pour pouvoir affirmer sa présence et attirer la clientèle. La devanture faisant office de présentation, il est toutefois nécessaire de penser à une organisation et un agencement intérieur optimisée pour pouvoir définir un parcours d’achat précis et accompagner la clientèle à trouver rapidement les produits et médicaments qu’elle recherche. Il existe pour cela plusieurs solutions simple à mettre en place.

Organiser l’espace de vente en libre service

Le monde de la pharmacie est régi par des règles d’éthique précises ; en conséquence, on ne peut pas faire absolument tout ce que l’on veut dans une officine. Même s’il est possible de s’accorder quelques petites fantaisies, il est coutume de rester dans des tons clairs, mais on peut travailler l’esthétisme global avec des contrastes, en coupant l’aspect blanc avec des couleurs (verts, gris ou encore beige).

Une fois les couleurs choisies, il est temps désormais de s’occuper du découpage de la zone en libre service. En effet, il est préférable de découper l’espace en univers afin d’aider la clientèle à s’orienter dans l’officine sans pour autant avoir besoin d’aide. Pour cela, il est possible d’agencer la pharmacie en créant des espaces dédiés :

  • Au bien-être
  • Aux accessoires médicaux (béquilles, déambulateurs, etc.)
  • À l’hygiène bucco-dentaire
  • Aux soins légers (pansements, désinfectants)
  • Aux compléments alimentaires / vitamines
  • Aux produits vétérinaires
  • Etc.

Le but étant, grâce à l’agencement de pharmacie, de créer un espace fonctionnel où la clientèle peut bénéficier de conseils en cas de nécessité. Pour cela, le pharmacien peut s’orienter vers l’installation de gondoles murales et centrales double face pour pouvoir y exposer sa marchandise en libre service.

Les têtes de gondoles pour optimiser l’espace

En complément de la gondole, le pharmacien peut également mettre en place des têtes de gondoles pour pouvoir optimiser son espace libre service. La tête de gondole peut en effet accueillir aussi bien des tablettes ou des paniers, parfaits pour exposer les produits saisonniers comme les anti-allergies (rhume des foins, antihistaminiques, etc.) ou les produits de protection solaire (crème solaire, bob, lait pour le corps après exposition, etc.).

Grâce à cet équipement, il est possible d’avoir plus de surface pour exposer les produits et de mettre en avant certaines marchandises. De plus, vous structurez la pharmacie avec intelligence et optimisez l’espace en favorisant les ventes complémentaires, indispensables pour pouvoir améliorer la croissance de l’officine.

Le comptoir : accessoiriser pour l’agencement de pharmacie

Parce que la clientèle cherche également un aspect conseil, l’agencement de la pharmacie doit prévoir dans sa conception un tel espace. En général, cet espace de conseil est au niveau du comptoir, à proximité des médicaments sous ordonnance. Avec des petits racks de présentation, en carton ou en plastique, c’est aussi là que vous pouvez jouer sur les ventes complémentaires en proposant à votre clientèle des produits comme les baumes à lèvres et autres produits de la vie quotidienne.

En effet, même si le secteur est plus complexe qu’une supérette ou un petit magasin de quartier, tout pharmacien doit aussi générer du chiffre pour pouvoir continuer à apporter conseils et solutions à sa clientèle. L’agencement de la pharmacie et la présentation générale de l’officine concourent largement au succès de son entreprise. Si vous souhaitez être accompagné pour organiser et agencer votre espace, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un agenceur d’espace spécialisé dans le domaine pharmaceutique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.