Les risques encourus issus du non-ramonage de cheminée

Le ramonage de cheminée est le nettoyage des saletés sur ses parois. Cette tâche est une nécessité, non une option. Sa réalisation est exigée par la loi en vigueur. Plusieurs personnes négligent le ramonage, pourtant, il est doté d’une grande importance. Une cheminée non ramonée présente des dangers sur la santé humaine et sur la préservation de bien. C’est donc une question de sécurité. Pour mieux se protéger, il convient de connaître les dangers encourus en cas d’absence d’un ramonage d’une cheminée. Suivez cet article.

Les risques sanitaires

Le ramonage occupe une place importante pour chaque type d’habitation. Il permet d’avoir une cheminée propre, dépourvu de saleté. Il peut se faire par différentes techniques, suivant la situation. Il doit être réalisé par un professionnel en ramonage tel que ce ramoneur qui se trouve dans le Val de Marne, deux fois dans l’année.

Ne pas faire ramoner sa cheminée est un danger qui se met à votre portée. Vous vous exposez à des problèmes de santé. Une cheminée obstruée par des débris, des nids d’oiseaux et de la suie refoule du gaz toxique. Si vous n’agissez pas à temps, le gaz peut envahir toute la maison. Cela provoquera de l’intoxication. Il s’agit notamment du monoxyde de carbone. Un produit inodore et incolore, mais dangereux pour la santé humaine. C’est ce dernier qui cause le plus grand nombre de décès par an. Son action est rapide et l’homme ne résiste pas dès qu’il se propage. Sachez qu’en parallèle avec le ramonage, il faut effectuer des entretiens au quotidien. Cela permet une bonne aération de la maison et prévient toute sorte d’asphyxie provoquée par les fumées.

Les dangers d’incendies

Une cheminée non ramonée est une source d’incendie. Pourquoi ? Puisque la suie et les autres particules qui se collent sur le conduit l’encrassent. Et cela requiert du nettoyage. Si vous oubliiez cela, le dépôt sur le conduit s’enflamme au fur et à mesure de l’utilisation de la cheminée. La chaleur à l’intérieur de la cheminée peut provoquer la fissuration du conduit. Tous les matériaux inflammables qui se trouvent aux alentours peuvent être atteints aussi. Cette propagation se fait en quelques secondes. Le feu de la cheminée ne sera pas maîtrisé et c’est l’incendie. Pendant ce temps-là, des flammèches ou étincelles sortent du conduit. Elles mettront d’autres structures en feu par la suite. Afin d’éviter les risques de feu, il est conseillé d’assuré un nettoyage régulier par un ramoneur. Au cas où vous décider de procéder par vous-même les travaux, il est préférable de toujours utiliser du bois sec non traité et non résineux. Il faut éviter à tout prix l’usage des journaux, des cartons et des cagettes dans la poêle à bois. Ces produits créent des flammèches qui augmenteront l’expansion de la flamme.

Les risques financiers

Ne pas contacter un ramoneur pour enlever les salissures de sa cheminée vous expose à des sanctions financières. Étant une tâche réglementée, le ramonage est fixé par un arrêté préfectoral ou municipal. La non-réalisation de ce travail vous fait encourir une amende élevée. Plus exactement, le non-respect de la loi engage votre situation financière.  Dans le cas où un incendie survienne, vous risquez gros. Surtout si vous ne disposez pas d’un certificat de ramonage qui justifie l’exécution de l’opération. Ce dernier qui n’est délivré que par un ramoneur agréé ayant effectué le nettoyage chez vous. Ainsi, vous ne serez pas couvert. Toutes les dépenses seront à votre charge. Votre assurance n’aura aucune obligation envers vous. Elle peut même se retirer de l’affaire. Puis, les risques seront encore plus graves si d’autres logements sont touchés par l’incendie à cause de votre manque d’entretien. S’il y a des victimes, votre responsabilité est engagée. Vous pouvez être poursuivi dans ce cas.