Les jeunes en Suisse font l’objet d’un grave endettement

Une semaine passée, les autorités du canton de Vaud, en Suisse, ont diffusé leur nouvelle méthode pour la lutte contre le surendettement des ménages et pour en sorte de limiter les dégâts. De ce fait, deux spots vidéo ont été faites afin d’attirer l’attention de la population, surtout les jeunes, qui sont de plus en plus émus par ce fait.

Le placement de la gestion du budget pour les jeunes

Le nombre des Suisses ayant l’âge de 18 à 25 ans, qui cherchent de l’aide à partir du crédit à la consommation n’est pas aussi élevé que le nombre des travailleurs ou des retraités qui recourent à ce crédit. C’est important que les jeunes aient quand même des difficultés dans la gestion de leur financement.

C’est vrai que quand on a terminé nos études et quand on entre dans une vie d’adulte ou plutôt dans une vie plus active, des changements et de grandes confusions peuvent être présents dans la vie. La vie commence à demander beaucoup plus de dépense et les utilités de la vie quotidienne également. Il y aura les factures du gaz, de l’électricité, le loyer, les nourritures, le déplacement ainsi que les impôts. Ce n’est pas facile de passer au changement. Il y en a même ceux qui subissent des grands problèmes dans cette difficulté. Ils ne savent même pas comment sont-ils arrivés dans cette phase où il y a tous les problèmes financiers.

Sachez que beaucoup sont les jeunes qui subissent des retards de paiement et se retrouvent dans une condition économique difficile. « Les jeunes franchissent le pas dans le prêt bancaire à partir de l’âge de 18 à 25 ans. Les gestionnaires de banques qui ne sont pas très pratiques dans leur métier peuvent emmener ces jeunes dans le problème de surendettement », comme le disent les analystes.

Mis en place d’un programme dans un but préventif

Les autorités de Vaud a pour objectif d’attirer l’attention des jeunes à l’aide de petites vidéos dans une manière humoristique. Ils font également des campagnes d’informations qui attirantes, qui se chargent de prévenir sur les risques obtenus à la souscription non réfléchie de prêts. Par contre en France, un bon pourcentage des jeunes français sont déjà obtenu un crédit. Plusieurs banques et organismes donnent des avantages pour souscrire à un prêt pour répondre à vos besoins d’argent.

À savoir qu’il existe beaucoup de jeunes qui font des prêts pour des raisons inutiles. C’est-à-dire pour acheter ou faire des choses qui ne sont pas primordiales. A ce moment, les frais de dépenses vont bousculer d’ici quelques temps avec l’entrée dans le monde professionnel. D’après les résultats de plusieurs études dans ce domaine, les jeunes ont plutôt du mal dans ce qui du paiement administratif et social. Par exemple le paiement des impôts ou des cotisations de santé. Dans cette campagne, il y a un précieux point de vue qu’il faut prendre en compte. Il s’agit des intérêts de l’emprunt qui ne sont pas pris au sérieux pour certains. C’est vrai que le résultat de cet acte ne va pas être visible immédiatement. Il s’agit d’un projet sur le long terme et c’est un moyen de faire baisser le surendettement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *