Divorce rapide : tout ce qu’il faut savoir

Lorsque deux personnes décident de divorcer, ils veulent généralement passer par une procédure simple et rapide. La durée de ce type d’affaire dépendcependant de certains facteurs. Et pour éviter les pièges et les complications, recourir à une intervention professionnelle est la meilleure solution. D’autant que le service d’un avocat droit des affaires est obligatoire dans une procédure de divorce. Et c’est un excellent moyen d’accélérer le processus si vous souhaitez obtenir un divorce rapide. Le rôle de l’avocat est de vous assister dans toutes les étapes du divorce. Des accords entre époux jusqu’à la proclamation par le juge, il doit toujours être présent pour garantir la conformité du litige. Retrouvez dans cet article toutes les informations qui vous permettront de comprendre le fonctionnement d’un divorce rapide.

Que dit la loi ?

Selon la loi française, une procédure de divorce, quelle que soit sa nature, requiert l’intervention d’un avocat droit des affaires. Depuis la réforme de 2016, chaque conjoint doit disposer de son propre représentant légal, à savoir l’avocat. Ce dernier va alors rédiger et contresigner la convention du divorce avant de la remettre au juge. Il a aussi pour mission d’aider les époux à rassembler les documents et informations nécessaires au processus. Le service de l’avocat est obligatoire, mais c’est aussi un moyen sûr de bénéficier d’une prestation de qualité et rapide. Par ailleurs, le divorce n’est plus aujourd’hui contrôlé par le juge, sauf cas exceptionnel. Votre avocat droit des affaires est le seul garant pour le respect de vos intérêts. En même temps, il devient aussi le garant des intérêts des enfants si les conjoints en ont.

Comment trouver le bon avocat ?

Sachant que le rôle de l’avocat droit des affaires est crucial dans une procédure de divorce, il faut trouver le meilleur. En effet, vous devez choisir un avocat de confiance qui pourra assurer la qualité, la rapidité et la conformité des services. Il doit être compétent pour pouvoir maîtriser toute la procédure et d’obtenir rapidement le divorce. En principe, vous devez engager un avocat spécialisé dans le droit de la famille. Ainsi, il pourra connaître le fonctionnement et les conséquences de la procédure du divorce amiable. Pour trouver le bon avocat, vous pouvez poser directement des questions sur le déroulement et les conséquences du divorce. S’il est qualifié, il pourra vous expliquer clairement et dans les détails tout ce que vous devez savoir. Par ailleurs, un avocat qualifié doit être en mesure d’obtenir un divorce rapide, quelle que soit la difficulté de la situation.

Pourquoi choisir le bon avocat ?

Si vous faites affaire avec un bon avocat droit des affaires, vous pourrez bénéficier de nombreux avantages. Le premier avantage est que vous pourrez obtenir votre divorce dans les plus brefs délais. Un bon avocat peut rédiger la convention plus rapidement et limiter les éventuelles complications lors de son application. Vous devez savoir que si la convention présente une anomalie, il faut recommencer la procédure dès le début. Ce qui pourrait rallonger la durée du divorce. En engageant un avocat droit des affaires, vous pouvez assurer la qualité de la prestation et la rapidité du processus. Vous pourrez alors entreprendre votre divorce en toute connaissance de cause et en toute conformité.

Comment assurer la phase de négociation ?

La phase de négociation permet aux époux de se mettre d’accord sur les termes et les conséquences du divorce. Avec leurs avocats respectifs, les conjoints doivent trouver un accord mutuel pour accélérer le processus du divorce. Les avocats vont, en même temps, les conseiller sur les accords en les informant sur les différentes conséquences possibles. Cette phase est très déterminante sur la durée de la procédure. Si les époux trouvent un terrain d’entente, le divorce sera aussi rapide. Dans le cas contraire, l’avocatdroit des affaires devra trouver une autre solution. A noter que si vous ne trouvez pas un accord global, le divorce pourrait prendre des mois. De ce fait, il est indispensable de se mettre d’accord et d’effectuer un divorce à l’amiable pour faciliter les choses. Il faudra discuter clairement des principaux points comme la garde des enfants, le droit de visite, la pension alimentaire, etc.

En outre, les époux doivent se mettre d’accord sur tous les points essentiels du divorce pendant la phase de négociation. La garde des enfants, le droit de visite, la pension alimentaire et la pension compensatoire doivent entre autres être étudiées. Les deux parties devront assurer cette phase afin d’éviter les problèmes après le divorce. D’autant qu’un divorce, qu’il soit amiable ou non, engendre toujours des conséquences. Cela dit, vous ne devez pas accepter un accord inéquitable de peur de retarder le divorce. Vous devez aussi tenir compte de vos intérêts. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il faut un avocat droit des affaires. Il faut noter que l’accord est irrévocable une fois que l’avocat la dépose au juge. D’où l’importance de la phase de négociation.

La situation patrimoniale

La durée d’un divorce dépend également de la situation patrimoniale. Plus elle est simple, plus l’avocatdroit des affaires peut effectuer rapidement les démarches. En d’autres mots, si les époux ne possèdent pas trop de biens en commun, il est facile d’accélérer le processus. En effet, il est dans ce cas plus simple de liquider le patrimoine sans passer par un notaire. Et il n’y a plus besoin d’accomplir des actes particuliers. Dans le cas contraire, il sera indispensable de recourir au service d’un notaire avant de déposer la convention. Ce qui peut rallonger le délai pour obtenir le divorce.

La convention

Pour divorcer rapidement, le divorce  l’amiable est le meilleur moyen. Les époux doivent alors trouver un accord mutuel avant de rédiger la convention. L’avocat droit des affaires a, dans ce cas, pour mission de conseiller les conjoints sur ce qui est mieux à faire. Il doit les informer des conséquences du divorce pour que ceux-ci puissent trouver un accord adapté et équitable. La durée de la négociation sera la durée du divorce. En effet, une fois la convention déposée, le divorce prend effet dans les 15 jours qui suivent le dépôt.

Il est aussi possible que les conjoints rédigent chacun la convention pour ensuite les accorder. Mais cela représente une grande perte de temps pour obtenir le divorce. D’ailleurs, l’avocatdroit des affaires en charge de la procédure le confirmera. La meilleure manière est donc de trouver mutuellement un accord et de le rédiger une seule fois.