Comment réduire la consommation des appareils électroménagers ?

En utilisant intelligemment les appareils que vous avez chez vous, vous pouvez réduire considérablement vos coûts d’électricité. Ayez juste des petites astuces, suivez nos conseils et choisissez les bons appareils à l’aide de la nouvelle étiquette énergétique.

L’utilisation consciente des appareils électroménagers vous permet non seulement d’économiser sur vos factures : elle nous permet également d’apporter notre contribution à l’environnement, en gaspillant moins d’énergie et en produisant moins d’émissions nocives. Même sans changer d’électroménager, à supposer que vous les ayez tous vieux, une bonne conduite permet d’économiser près de 200 euros par an. Mais quelles sont les précautions à prendre ? Voici nos conseils.

Les économies dépendent de notre comportement

Devenir paresseux et passif peut être l’inconvénient du confort offert par la technologie. L’avènement de la domotique, les communications intelligentes de surveillance et de communication offertes par l’IoT, l’internet des objets, qui permettent de piloter à distance les appareils électroménagers, ne doivent pas nous éloigner d’une utilisation responsable de l’énergie. Les appareils concernés sont les plus courants : réfrigérateur, lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, climatiseur. Voici nos conseils à chacun d’entre vous pour utiliser ces appareils de manière consciente et responsable.

  • Réfrigérateur : l’âge compte.
  • Machine à laver : la température fait la différence.
  • Sèche-linge : il est préférable de sécher à l’air libre.
  • Lave-vaisselle : charges raisonnées
  • Conditionneur : air frais, facture élevée

La consommation consciente est bonne pour l’environnement

Une utilisation consciente des appareils électroménagers ne signifie pas seulement alléger les factures de plusieurs dizaines d’euros par an, mais aussi aider l’environnement. Voici 10 gestes simples pour réduire notre empreinte écologique : chez nous et au-delà.

À la maison, éteignez les lumières dont vous n’avez pas besoin. Remplacez les vieilles ampoules par des lampes LED ou fluorescente basse consommation.

Déplacez-vous dans la ville en transports en commun et à vélo. Si vous avez besoin d’une voiture, choisissez une voiture électrique ou partagez-la avec d’autres personnes.

Vérifiez la température dans la maison : dépasser 20 °C est un gâchis. N’abusez pas non plus du climatiseur en été.

Faites toujours une pleine charge de la machine à laver. Privilégiez les cycles écologiques et le lavage à basse température : ils vous permettent de réduire la consommation.

Utilisez le cycle éco pour le lave-vaisselle : il vous permet de réduire la consommation. Chargez bien le lave-vaisselle et faites-le fonctionner uniquement à sa capacité maximale.

Entretenir les appareils électroménagers. Le réfrigérateur doit être conservé dégivrer et la poussière qui s’accumule sur la grille arrière doit être éliminée.

L’eau est une denrée précieuse. Ne le gaspillez pas : fermez-le pendant que vous vous brossez les dents, prenez une petite douche au lieu de la salle de bain, recyclez-le pour les plantes et les fleurs.

Minimisez autant que possible l’utilisation de plastique. De petits gestes suffisent, comme ne plus utiliser de vaisselle jetable ou de cotons-tiges ou utiliser une bouteille d’eau.

On jette souvent les choses trop facilement, alors qu’au contraire, on pourrait leur donner une seconde vie en les faisant réparer.

Apprenez à vos enfants à respecter la planète, en commençant par un bon exemple.

Label énergie : une aide pour mieux choisir

Les étiquettes énergétiques sont un outil fondamental dans le choix des appareils électroménagers, car elles donnent une indication précise de l’efficacité énergétique d’un produit. Ceux qui circulent actuellement ne sont cependant pas assez clairs. Au fil des années (de 1992 à aujourd’hui), en effet, le système s’est complexifié, à tel point qu’une enquête menée auprès des consommateurs européens a montré que les classes supérieures (A+, A++ et A+++) sont trop similaires et confondent ceux qui achètent.

Pour résoudre ce problème, l’UE a décidé de changer d’étiquette : toutes les classes incluant le signe “+” disparaîtront et laisseront place à une échelle de A à G. La nouvelle étiquette ne remplacera pas immédiatement l’ancienne, mais accompagnera (à partir du 1er novembre 2020, les deux se retrouveront sur les appareils électroménagers.). C’est jusqu’en mars 2021, date à laquelle la nouvelle étiquette sur les réfrigérateurs, le lave-vaisselle, les sécheuses et les écrans électroniques entrera en vigueur et l’ancienne prendra sa retraite. Pour les ampoules en revanche, il faudra attendre septembre 2021.

Voici à quoi ressemblera la nouvelle étiquette énergétique

La nouvelle étiquette, selon le produit, indiquera la consommation d’électricité et, contrairement à la précédente, également d’autres informations utiles relatives à l’énergie et plus encore, à travers des pictogrammes intuitifs et grâce à un nouvel élément innovant, un code QR. De plus, dans quelques semaines, une page sera disponible sur notre site où vous pourrez comparer la nouvelle étiquette avec l’ancienne, voir les différences pour chaque appareil (lave-linge, réfrigérateur, lave-vaisselle…) et trouver bien plus d’informations.

Nouvelle étiquette énergétique

Le choix du fournisseur d’énergie affecte également.

Du point de vue des économies, la force est de constater que non seulement la consommation domestique affecte la facture d’électricité, mais aussi le contrat que vous avez stipulé et donc le tarif choisi. Sur notre comparateur de tarifs d’électricité, vous trouverez un large choix d’offres pour économiser des dizaines d’euros chaque année.

Éliminer de la bonne manière

L’élimination correcte de l’appareil vétuste ou ne fonctionnant plus fait également partie des bonnes pratiques à respecter afin de minimiser l’impact environnemental des appareils électroménagers. La durée de vie moyenne des appareils électroménagers italiens est d’environ 10-11 ans (12 ans dans le cas des climatiseurs). Des données 2017 d’Ecodom, le Consortium italien pour la récupération et le recyclage des appareils électroménagers, il ressort qu’à partir d’une élimination appropriée, il est possible de récupérer la plupart des matériaux : au moins 80 % des réfrigérateurs et des climatiseurs, jusqu’à 90 % dans le cas des lave-linge, lave-vaisselle et sèche-linge Résistance.

Si vous avez des questions sur les appareils électroménagers, cliquez ce lien !