Choisir son terrain avant de faire construire sa maison

Lors d’un projet de construction de maison, la recherche de terrain constitue une étape primordiale pour mener à bien vos ambitions. Néanmoins, avec des terrains de plus en plus rares, les surcoûts à prévoir et les dizaines de choses à vérifier, la recherche de terrain est souvent bien plus complexe qu’elle en a l’air. Au fil de cet article, découvrez les différents aspects à prendre en compte dans la recherche d’un terrain constructible.

Prendre compte de la situation géographique

Lors de la recherche d’un terrain pour faire construire sa maison, un des premiers critères à prendre en compte est évidemment la situation géographique. En effet, la proximité avec votre lieu de travail est un élément essentiel. Vous devrez alors vous poser les bonnes questions : pour certains la proximité est un véritable confort alors que pour d’autres s’excentrer représente l’occasion de respirer et de réaliser des économies sur l’achat du terrain qui est souvent moins onéreux. C’est donc à vous de choisir ! Il est important de savoir que s’éloigner ne veut pas forcément dire se rajouter du temps de trajet, si le terrain est proche d’une gare vous pourrez alors rejoindre votre lieu de travail aussi vite qu’habituellement.

Élément tout aussi important : la proximité des commodités. Souvent essentiel pour la plupart des gens, il est donc important de prendre ce critère en compte. En effet, avoir une proximité avec les écoles, les magasins ou encore les transports en commun représente un certain confort, surtout pour les familles.

La question de l’orientation et de la configuration

Avant d’investir dans un terrain, il est désormais indispensable de penser aux principes bioclimatiques. Avec la réglementation RT 2012, la loi impose d’optimiser au maximum les apports en énergie naturelle afin de limiter votre consommation d’énergie globale. Ainsi, il est conseillé de choisir un terrain avec une vue dégagée de tout bâtiment au sud, idéal pour maximiser les apports en énergie solaire pour vos pièces de vies. En suivant le même principe, faites attention aux terrains bordés d’immeubles ou en bordure de forêt qui peuvent cacher le soleil durant plusieurs heures.

La question de la configuration est également primordiale. En effet, la présence de caves sous votre terrain ou encore un terrain en pente peuvent demander des fondations adaptées. Cette problématique n’est donc pas à prendre à la légère, car les contraintes d’un terrain peuvent faire considérablement augmenter le prix de la construction.

L’environnement du terrain constructible

Une fois que vous avez repéré un terrain, il est important de venir le visiter plusieurs fois et à différents moments de la journée. En effet, cette démarche vous permettra de réellement connaître l’environnement de votre future maison et de vous avertir sur les potentielles nuisances environnantes comme un axe routier important, une voie de chemin de fer, une usine bruyante, etc.

Il est également nécessaire de consulter le plan local d’urbanisme, car les conditions de constructions diffèrent selon les communes. Ainsi, vous pourrez prendre connaissance de diverses informations liées à la hauteur de construction, l’occupation maximale des sols, les limites du terrain, etc.