Le système de retraite des professions libérales

Le système de retraite français est assez compliqué. Pour bien le comprendre, il est essentiel de distinguer les trois niveaux qui le composent : la retraite complémentaire, la retraite supplémentaire et la retraite de base. Ces trois niveaux peuvent s’additionner pour constituer le revenu de la personne retraitée. Seules les professions libérales disposent son propre système de retraite. Elles sont toutes dirigées par le même agencement de retraite, la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL).

Continuer la lecture de « Le système de retraite des professions libérales »

Quelle est la taille d’une plaque d’immatriculation d’une voiture ?

Plaque d’immatriculation d’une voiture

Si vous achetez une voiture, vous devez nécessairement l’équiper d’une place d’immatriculation. Cette dernière se compose d’une combinaison de chiffres et de lettres et a pour principal objectif d’aider à identifier un véhicule. Toute voiture en circulation, sauf celles dédiées aux travaux publics, est tenue d’en avoir une. Cependant, pour que cette plaque soit valide, elle doit avoir la bonne taille.

La taille d’une plaque d’immatriculation d’un véhicule léger

Les dimensions de la plaque d’immatriculation varient d’un véhicule à un autre et surtout en fonction de l’espace dédié à cet effet. Mais, il y a une taille standard qui est de 52 cm x 11 cm. Voilà la dimension la plus utilisée. Elle est d’ailleurs imposée aux véhicules légers comme les automobiles, les fourgons ainsi que les utilitaires. Ces types de véhicules ont pour PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) 3,5 tonnes maxi et disposent d’une même taille de plaque aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Il en est également ainsi de l’identifiant territorial qui doit être le même. Cependant, si ces consignes doivent être respectées, vous pouvez choisir la matière qui vous convient. Le plus souvent, les plaques d’immatriculation sont en aluminium, mais si vous voulez un peu plus d’esthétisme pour votre véhicule, vous pouvez opter pour une plaque en plexiglas.

La taille d’une plaque d’immatriculation d’un véhicule de type 4×4

Si vous vous procurez une voiture 4×4, sachez que la plaque d’immatriculation de celle-ci n’aura pas les mêmes tailles que la plaque d’un véhicule léger. A l’avant de ce type de voiture, vous pouvez choisir les dimensions classiques de 520 mm x 110 mm. Mais, à l’arrière, vous êtes tenu de choisir des dimensions de 275 x 200 mm. C’est seulement ainsi que vous pourrez circuler librement en France. Ici, même si la plaque d’immatriculation en plexiglas vous fera dépenser quelques euros de plus, il est super esthétique, transparent et ultra-résistant. Compte tenue de sa forte résistance, de ses traitements anti-jaunissement et anti-UV, elle est plutôt le meilleur choix à faire. Pour une voiture 4×4, il faut une plaque à fond blanc rétro-réfléchissant homologué.

La taille d’une plaque d’immatriculation d’un camping-car ou d’un camion

Pour les camions ou les véhicules ayant pour PTAC plus de 3,5 tonnes et les camping-cars, la taille de leur plaque d’immatriculation est de 275 mm x 200 mm, aussi bien à l’avant qu’à l’arrière.

Nous n’allons cependant pas finir sans parler des tracteurs et des engins agricoles. En ce qui concerne ces véhicules, leur plaque doit obligatoirement avoir des dimensions de 52 cm x 11 cm.

Avant de finir, sachez que la pose de la plaque d’immatriculation doit également se faire selon certaines règles. Non seulement elle doit être fixée de sorte à être inamovible. Elle ne doit être ni vissée, ni collée, mais plutôt rivetée. Et, les objets ayant servi à la fixation c’est-à-dire les rivets doivent obligatoirement avoir le même coloris que le fond. Dans le cas contraire, vous vous exposez à une sanction de 4e classe.

Quel matériau utiliser pour le revêtement d’une allée carrossable ?

revêtement

Vous venez de construire votre maison et vous devez maintenant revêtir votre allée,  mais vous ne savez pas quel matériau utiliser, car cet espace sera beaucoup sollicité ? Elle servira pour le passage régulier de voitures et des hommes ? Nous vous présentons dans l’article ci-dessous quelques matériaux adaptés pour le revêtement d’allée pour passage fréquent.

Continuer la lecture de « Quel matériau utiliser pour le revêtement d’une allée carrossable ? »

Focus sur la formation certifiante et sur l’éligibilité au CPF

Le 1er janvier 2015, le gouvernement français a mis en place le système de financement de formation CPF. Depuis son entrée en vigueur, il reste sous-exploité. Pour renverser la tendance, l’État a priorisé les formations certifiantes. Focus sur le fonctionnement du CPF, les formations certifiantes et les cours en ligne certifiants.

La formation certifiante : ce qu’il faut savoir

Une formation certifiante est un programme permettant de décrocher une certification professionnelle. Il peut s’agir d’une formation diplômante à distance reconnue par l’état. Elle atteste des compétences acquises. On note 3 catégories de formations certifiantes :

  • Les diplômes octroyés par l’État
  • Les titres professionnels répertoriés au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles) obtenus après une formation à distance diplômante reconnue par l’état
  • Les certificats de qualification professionnelle (CQP) accordés par les organismes professionnels.

Une formation certifiante à distance est structurée en blocs de compétences. Selon la loi du 5 septembre 2018 sur la liberté de choisir son avenir professionnel, ces blocs sont des « ensembles homogènes et cohérents de compétences contribuant à l’exercice autonome d’une activité professionnelle et pouvant être évaluées et validées ».

Une formation diplômante à distance ou en présentiel répond aux besoins des adultes actifs. Elle est dispensée dans des établissements publics d’enseignement supérieur (universités, grandes écoles), et par des organismes de formation privés. Les apprenants peuvent suivre une formation à distance diplômante reconnue par l’état pour gagner des compétences relatives à un métier donné.

Quels sont les intérêts d’une formation certifiante ?

Pour le salarié

La certification obtenue à l’issue d’une formation à distance diplômante reconnue par l’état atteste des compétences acquises et améliore l’employabilité. Elle enrichit un CV pour optimiser l’intégration dans le monde professionnel. Une formation certifiante à distance contribue aussi à la confiance en soi. Elle permet d’avoir une certaine assurance au travail et motive à être plus productif.

Pour l’entreprise

Une formation certifiante à distance est un gage de compétences de l’employé. De plus, c’est un excellent moyen de mettre à profit le financement CPF. Ce dernier constitue la solution idéale pour permettre à ses collaborateurs de se former.

Comment bien exploiter la formation certifiante ?

La grande majorité des offres de formation certifiante proposent des parcours cohérents avec une activité professionnelle spécifique. Ils sont programmés suivant des calendriers adaptés aux emplois du temps des salariés en poste. On peut ainsi trouver des parcours de cours en ligne certifiant avec différentes durées : 1 jour dans la semaine, 3 jours sur le mois, etc. Les parcours se subdivisent en blocs de compétences que l’on peut suivre indépendamment les uns des autres. On peut choisir un seul bloc ou fractionner ses cours par correspondance CPF sur une période plus longue.

Grâce au Digital Learning et Blended Learning, ces parcours de cours en ligne certifiant rendent opérationnels plus rapidement. Ils sont proposés entièrement ou partiellement à distance, sous forme de cours par correspondance CPF. Cela permet aux employés d’être plus actifs et leur donne la possibilité de conjuguer la formation avec leurs activités professionnelles.

Quels enjeux et opportunités à la clé d’un cours en ligne certifiant ?

Pour les entreprises, l’intérêt d’une formation certifiante à distance éligible au CPF est d’accompagner leurs salariés dans l’obtention d’une certification. Dans un premier temps, elle permet de « co-construire » des parcours répondant aux attentes de chaque parti. D’un autre côté, elle améliore et favorise l’employabilité du travailleur.

Le but de ce type de formation est de laisser libre cours à la démarche individuelle du salarié et de trouver l’harmonie entre les aspirations du collaborateur et le développement de l’entreprise.

Les risques d’une cheminée non ramonée

Le ramonage de cheminée est une intervention obligatoire pour diverses raisons. En effet, il ne faut pas se fier au fait que la loi vous oblige à intervenir. Notez que vous pouvez vous exposer à différents risques si vous ne prenez pas bien soin de votre système de chauffage.

Des risques d’incendie

Vous devez savoir que la suie et certaines particules monteront directement au niveau du conduit de votre cheminée à chaque combustion. Ces éléments finiront par former une croûte (créosote) quand ils s’accumuleront dans la canalisation. Celle-ci peut finir par céder au fil du temps si vous ne ramonez pas votre chauffage au bon moment.

Cela est dû au fait que la créosote va s’enflammer et peut atteindre plus de 1000 °C si vous négligez l’entretien. Cela finira par fissurer le tube pouvant ainsi causer une propagation rapide du feu. Le problème peut atteindre rapidement les matériaux inflammables les plus proches de votre cheminée.

Il faut noter que les flammes peuvent se propager brusquement dans le salon ainsi que les autres pièces de la maison. À souligner qu’un ronflement au niveau du foyer peut être le premier signe du danger. Il ne faut pas non plus négliger la propagation d’une odeur de suie dans la pièce ainsi que la présence de fumée abondante.

Des risques d’intoxication

Certes, vous pouvez échapper à un incendie en cas de négligence d’un ramonage. Par contre, il se peut que vous soyez victime d’une intoxication par la fumée. Cela est souvent causé par l’obstruction de la partie du tuyau d’évacuation par de la suie et d’autres éléments. En effet, des branches ou des feuilles peuvent aussi s’y introduire depuis le haut de la toiture.

En tout cas, le problème peut empêcher l’évacuation de la fumée qui finira par revenir à l’intérieur de la maison. Le gaz produit entrainera alors un grave problème respiratoire. Cela peut même causer le décès des personnes fragiles. Il faut noter que le monoxyde de carbone peut présenter de sérieux troubles de la santé.

Cela implique que vous ne devez pas prendre l’entretien de votre cheminée à la légère. Vous pouvez aussi demander un test de fumigène pour vérifier l’étanchéité de votre conduit et ainsi prévenir les risques.

Des risques sur le plan financier

Une cheminée non ramonée peut aussi présenter d’importants problèmes financiers. Vous allez en premier lieu vous exposer à une amende si vous prenez ce genre d’intervention à la légère. Le montant peut même aller jusqu’à 450 € en fonction de la situation. N’oubliez pas que cette sanction est appliquée par la loi concernant l’entretien de votre système de chauffage.

D’un autre côté, vous pouvez aussi avoir des soucis avec votre assureur si vous négligez le ramonage. Plus précisément, l’établissement peut refuser de vous verser une compensation en cas de sinistre causé par une cheminée non prise en charge. Effectivement, les compagnies d’assurance demandent toujours la présentation d’un certificat avant d’accepter une demande de compensation. Ce document ne peut être obtenu qu’après l’entretien de votre chauffage par un professionnel qualifié. Enfin, une négligence peut entrainer la détérioration de certains éléments. Ce qui fait que vous ferez plus de dépenses pour les remplacer.

En somme, pour éviter tous ces risques, il vaut mieux donc faire appel à un professionnel comme cette entreprise de ramonage de cheminée dans le Calvados qui est une experte dans ce domaine.