Voyager au Mexique à la découverte des attraits de la péninsule du Yucatán

voyage au Mexique

La péninsule du Yucatán est l’une des principales destinations de voyage au Mexique grâce à ses innombrables attraits touristiques. En effet, cette partie de l’immense territoire mexicain située au sud-est du pays regorge d’attractions naturelles, culturelles et historiques à découvrir. D’ailleurs, au moins une semaine de séjour est nécessaire afin de faire la découverte des sites d’intérêts essentiels du Yucatán. Voici justement quelques-uns des incontournables de cette péninsule mexicaine à ne pas manquer durant votre voyage.

Passer par les stations balnéaires du Yucatán lors de votre séjour au Mexique

Bordée par deux mers (la mer des Caraïbes et le golfe du Mexique), la péninsule du Yucatán est entre autres très prisée des voyageurs pour des vacances balnéaires. En particulier la partie de cette péninsule mexicaine qui est bordée par la mer des Caraïbes. Justement, plusieurs stations balnéaires qui s’y trouvent sont incontournables pour profiter des joies de la mer lors de votre voyage au Mexique.

De plus, certaines d’entre elles font même la célébrité mondiale du pays grâce à leurs plages paradisiaques. Parmi les plus notables, il y a celle des fameuses stations balnéaires de Cancún, de Tulum, ainsi que la plage de Playa del Carmen.

Visiter les villes coloniales de la péninsule du Yucatán

Non seulement la péninsule du Yucatán est une excellente destination balnéaire, mais vous pouvez aussi y faire des découvertes culturelles. En effet, quelques villes mexicaines qui s’y trouvent sont d’ailleurs incontournables pour la richesse de leur patrimoine culturel ainsi qu’historique. Justement, la capitale de l’État du Yucatán (à ne pas confondre avec la péninsule éponyme) est l’exemple parfait.

Il s’agit de la ville de Mérida qui témoigne de l’époque coloniale du Mexique avec ses nombreux édifices ayant hérité du style architectural espagnol. Il en est de même pour la ville coloniale de Valladolid, réputée entre autres pour ses remarquables églises historiques à visiter.

À la découverte des exceptionnels sites archéologiques de cette péninsule mexicaine

Plusieurs sites archéologiques mayas situés de part et d’autre de la péninsule du Yucatán font également la célébrité mondiale de cette partie du territoire mexicain. Il serait ainsi vraiment dommage de ne pas les découvrir lors de votre voyage au Mexique. En effet, ces derniers font partie de ses principales attractions touristiques qu’il ne faut surtout pas rater.

D’ailleurs, si vous passez par Mérida, à moins de 20 km de cette dernière se trouve Dzibilchaltún. C’est en plus un des anciens vestiges de la civilisation maya qui sont facilement accessibles à partir de cette dernière. Il en est de même pour la remarquable ancienne cité d’Uxmal. Vous pouvez rejoindre en une heure de route en moyenne depuis Mérida.

Sinon, en passant par Valladolid, vous avez aussi l’opportunité de rejoindre facilement le fameux site de Chichén Itzá. En effet, ce dernier se trouve à une quarantaine de kilomètres seulement de cette ville coloniale mexicaine. D’autre part, dans le cas où vous effectueriez des vacances balnéaires à Tulum, vous aurez également l’occasion d’y faire la visite d’un site archéologique maya unique en son genre. Il s’agit du seul site maya connu à ce jour qui est situé sur les côtes mexicaines. D’ailleurs, en le visitant, vous aurez une vue à couper le souffle sur la magnifique plage de Tulum.

Voyage inoubliable au Brésil : 3 sites d’intérêts remarquables à visiter

Bresil_Corcovado_Pain_de_Sucre

Le Brésil compte un nombre considérable d’attractions touristiques à découvrir qui marquera à coup sûr votre séjour dans ce pays. En effet, visiter certains des sites d’intérêts brésiliens exceptionnels laissera sans aucun doute de mémorables souvenirs de voyage au Brésil.

C’est notamment le cas de la spectaculaire vue offerte au sommet du mont Corcovado depuis la fameuse statue du Christ Rédempteur. Il en est de même pour contempler la beauté des extraordinaires chutes d’Iguaçu. Sinon, explorer une partie de la célèbre forêt amazonienne est une expérience inédite à envisager.

Admirer la vue offerte depuis le sommet du mont Corcovado

La ville de Rio de Janeiro est une des destinations incontournables sur le territoire brésilien grâce à ses attractions touristiques. Elle figure justement parmi les étapes de voyage sur mesure au Brésil proposée par pratiquement toutes les agences de voyages. D’ailleurs, si vous passez par Rio, vous aurez l’opportunité d’y trouver plusieurs sites emblématiques brésiliens. Les découvrir vous permettra certainement d’avoir de mémorables souvenirs de vacances durant votre séjour au Brésil.

Ainsi, n’oubliez surtout pas de monter sur le mont Corcovado et atteindre son sommet. En effet, vous aurez la chance de vous prendre en photo à proximité de la fameuse statue du Christ Rédempteur. Mais vous aurez aussi une vue à couper le souffle au pied de cette dernière sur le centre-ville de Rio et ses environs. Notamment sur un autre site emblématique du Brésil, la célèbre plage de Copacabana.

Apprécier la beauté des chutes d’Iguaçu

C’est dans le parc national d’Iguaçu qu’il faut vous rendre afin de découvrir plusieurs merveilles naturelles du Brésil. D’ailleurs, si vous êtes un amoureux de la nature, cette aire protégée brésilienne figure parmi les incontournables à visiter. Pour ce faire, rendez-vous dans l’État du Paraná. Plus précisément dans la ville de Foz Iguaçu depuis laquelle vous pouvez accéder facilement à ce parc.

En visitant le parc national d’Iguaçu, vous aurez l’occasion de passer par sa forêt tropicale abritant d’innombrables espèces floristiques et faunistiques remarquables. Mais ses principales attractions sont surtout les extraordinaires chutes parmi les plus spectaculaires au monde. L’UNESCO les a d’ailleurs inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité. Il est vraiment difficile de rester de marbre par rapport à la beauté offerte par les fameuses chutes d’Iguaçu.

Des plateformes d’observation sont justement disponibles pour apprécier la vue. Sinon, il est aussi possible de les survoler en hélicoptère pour un voyage sûrement inoubliable au Brésil.

Partir en aventure au Brésil en passant par la forêt amazonienne

Lors de votre voyage sur le territoire brésilien, il vous est aussi possible de partir à l’aventure au sein d’une partie de la célébrissime forêt amazonienne. C’est une expérience inédite à essayer au moins une fois dans la vie qui restera sûrement gravée dans vos souvenirs de voyage. Vous pouvez envisager une exploration à la journée ou encore y passer quelques jours dans un campement prévu à cet effet.

Plusieurs opérateurs touristiques installés dans la ville de Manaus (la principale porte d’entrée de la forêt amazonienne) proposent différentes sortes d’expéditions vers cette fameuse jungle. En l’occurrence, des excursions de quelques heures, mais aussi de camper plusieurs jours dans la forêt amazonienne. C’est d’ailleurs une occasion à saisir pour pêcher des piranhas dans l’Amazone au cours de votre excursion. Sinon, durant votre passage à Manaus, vous pouvez également goûter à ces poissons carnivores . Ils font partie des spécialités culinaires de cette ville brésilienne.

L’abribus : un équipement très apprécie en France

Selon l’histoire officielle, le premier abribus moderne, inspiré des modèles français, a fait son apparition dans la ville de Montréal (au Canada) en février 1962. Aujourd’hui, presque toutes les villes européennes en possèdent plusieurs. Une excellente nouvelle pour les citadins obligés de prendre les transports en commun dans leurs quotidiens. C’est en grande partie grâce aux fabricants spécialisés dans la construction métallique, car ils sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à ce type de projet urbain.

Continuer la lecture de « L’abribus : un équipement très apprécie en France »

Quels sont les délais de conservation des déclarations fiscales et sociales pour les sociétés commerciales ?

Les entreprises commerciales sont dans l’obligation de conserver ses documents d’archives comptables, fiscales ou sociales, durant un certain délai. À défaut, elles encourent des risques de rejet d la comptabilité, voire même des sanctions.

Quels documents doivent être conservés et pour combien de temps ?

Pour éviter des sanctions, l’entreprise doit savoir quels documents une entreprise doit conserver et pendant combien de temps. Ce délai minimum de conservation à respecter selon la nécessité pour l’entreprise d’émettre des pièces justificatives fiscales et sociales en cas de contrôle ou de consultation à postériori (Par les agents de l’administration, le personnel, les clients…). Combien de temps, les sociétés commerciales doivent conserver leurs documents d’entreprises pouvant servir de preuve ? La durée de conservation va dépendre précisément du type et de la nature des documents à conserver.

Les informations ci-dessous sont extraites en partie de cet article de la société Arcalys, spécialisée en archivage physique : Durée de conservation des documents d’entreprise

Bon à savoir : Voici les durées spécifiques de conservation pour chaque type de document – Source : service-public.fr 

Les documents sociaux

Ce type de document concerne l’ensemble des statuts et actes de la société tels que les procès verbaux d’assemblées générales, les réunions du conseil d’administration, les registres et feuilles de présence…

Type de document Durée de conservation
Statuts de la société (et modificatifs) 5 ans après la radiation au RCS (ou perte de personnalité morale)
Comptes annuels (bilan, compte de résultat…) 10 ans à partir de la clôture de l’exercice
Actes liés au fonctionnement de la société 5 ans
Registre de mouvements de titres, procès-verbaux 5 ans à partir de la fin de leur utilisation
Feuilles de présence, rapports du gérant et du commissaire aux comptes 3 derniers exercices

Les documents comptables

Ce sont les livres de comptes, factures et bons de commande, impôts… 

Type de document Durée de conservation
Livre et registre comptable, livre d’inventaire 10 ans à partir de la clôture de l’exercice
Pièces justificatives : bons de commandes et de livraison, factures clients et fournisseurs 10 ans à partir de la clôture de l’exercice
Impôts sur les revenus des sociétés (IS) 3 ans à partir de la date d’imposition (les éléments concernant les revenus de 2012, déclarés en 2013 doivent être conservé jusqu’à la fin 2016
BIC et BNC 2 ans à partir de la date d’imposition
Impôt sur les sociétés pour l’EIRL 2 ans à partir de la date d’imposition
Cotisation foncière des entreprises (CFE) et CVAE 3 ans à partir de la date d’imposition
Taxe sur le chiffre d’affaires TVA et taxes assimilées…) 3 ans à partir de la date d’imposition

Contrats et documents commerciaux et civils

Ce sont les contrats, relevés de banque, correspondances commerciales, documents de douane… 

Type de document Durée de conservation
Contrats conclus dans le cadre d’une relation commerciale 5 ans
Contrats de garantie 2 ans
Contrats conclus par internet (d’un montant supérieur à 120 €) 10 ans à partir de la livraison ou de la prestation
Contrats d’acquisition ou de cession de biens immobiliers ou fonciers 30 ans
Correspondance commerciale 5 ans
Documents bancaires : (talons de chèques, relevés de banque…) 5 ans
Police d’assurance 2 ans à compter de la résiliation du contrat
Documents de transport de marchandises 5 ans
Documents de douane 3 ans
Dépôts de brevets, marques, dessins et modèles 5 ans à partir de la fin de la protection
Dossier d’un avocat : 5 ans à partir de la fin du mandat

Gestion du personnel

Ce sont les bulletins de salaires, contrats de travail, feuilles d’heures, registre du personnel… 

Type de document Durée de conservation
Bulletin de paie (double sous forme papier ou en version électronique) 5 ans à partir du départ du salarié
Registre unique du personnel : 5 ans
Documents concernant les contrats de travail, salaires, primes, indemnités, soldes de tout comptes 3 ans
Document relatif à la taxe sur les salaires 3 ans
Comptabilisation des jours de travail des salariés sous convention de forfait 3 ans
Comptabilisation des horaires des salariés, des heures d’astreinte et de leur compensation : 1 an
Observation ou mise en demeure de l’inspection du travail,. Vérification et contrôle du CHSCT. Déclaration d’accident du travail auprès de la CNAM. 5 ans

Comment les sociétés commerciales peuvent gérer les obligations réglementaires telles que la conservation des archives ?

La conservation des documents d’archives d’une entreprise dans ses locaux peut être source d’inconvénients, comme la perte de temps, la perte d’espace, un manque de traçabilité et un manque de sécurité. Une autre solution est possible, celle de l’externalisation.

En confiant leurs archives à un prestataire spécialisé dans l’externalisation, les entreprises peuvent les conserver dans le respect de la réglementation. La société chargée du tiers-archivage assurera la traçabilité et la sécurité des archives versées par l’entreprise. Aussi, le recours à un tiers archiveur apporte des garanties dans le traitement des archives (de leur production à leur destruction) mais aussi dans la sécurité et la confidentialité des documents sensibles. Un contrat spécifique doit être clairement établi entre l’entreprise-cliente et la société de tiers archivage prestataire.

Ce contrat de tiers archivage prend en compte l’ensemble des besoins en archivage de l’entreprise (Les motifs de l’archivage, les modalités d’archivage, les supports d’archivage…) Outre l’expression des besoins, les obligations des parties doivent également être clairement définies. Le contrat doit énumérer l’ensemble des obligations à respecter par le tiers archiveur. En voici les principales :

  • Assurer la protection des données confiées
  • Conserver et restituer les archives versées selon la réglementation
  • L’instauration de mesures de contrôle sur les procédures d’archivages, l’accès aux données archivées, et sur le contenu des documents d’archives